Intérêt d'un mode direct batteries->moteur ?

Vos questions et informations techniques sur les variateurs de vitesse, comment les monter/démonter ? dépanner ? concevoir ? Les plans ?
Les différentes marques et modèles, avantages et inconvénients etc.


Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Répondre
Bagheera
Messages : 84
Enregistré le : dim. 08 03 , 2009 11:31
Localisation : FR-06-Vence

Intérêt d'un mode direct batteries->moteur ?

Message par Bagheera » sam. 01 05 , 2010 8:25

Y a t-il un intérêt à avoir une position disons "post combustion" :twisted: où la batterie serait branchée directement sur le moteur, et bypassant l'étage de puissance mosfet du variateur ?

L'idée c'est d'éviter de stresser le système lors de besoins important en courant, côte ou autre...

Ca m'est venu en examinant les caractéristiques du Alltrax AXE7245 commandant un Agni 95. 200A seront suffisants pour avoir 14 kW et assurer le fonctionnement usuel sur du plat, mais pour une accélération en côte même si l'appareil est donné pour 450A max pendant 30s , ne vaut il pas mieux envoyer directement la patate dans le moteur et éviter de griller un composant onéreux ?

A.YASSINE
Messages : 72
Enregistré le : lun. 03 12 , 2007 10:46
Localisation : La Terre
Contact :

Message par A.YASSINE » mer. 12 05 , 2010 7:43

Bonjour,
non c'est impossible. La fonction de l'étage de puissance doit d'abord mettre en forme les signaux pour pouvoir alimenter la machine, y compris s'il s'agit d'une machine à courant continu.
Yass

dirk pitt
Messages : 4036
Enregistré le : mar. 13 03 , 2007 11:44
Mes véhicules : Scootelec, VAE Haibike, VAE Matra, saxo elec, volta
Localisation : FR-38-Voiron
Contact :

Message par dirk pitt » mer. 12 05 , 2010 8:19

:shock: :shock:
dans l'absolu, c'est tout a fait possible, d'ailleurs les véhicules electriques d'avant l'avenement de l'electronique de puissance fonctionnaient de cette façon.
lorsque la demande est maximale (pedale a fond) la batterie est branchée en direct sur le moteur. valable pour les MCC uniquement; un brushless necessite la rotation electronique des phases.
Image
cliquez ma signature

alainriaud
Messages : 796
Enregistré le : jeu. 21 04 , 2005 7:31
Mes véhicules : Partner
Localisation : FR-73-CHAMBERY/Partner,Elit

Message par alainriaud » jeu. 03 06 , 2010 17:45

C'est fait, virtuellement, dans les véhicules PSA.
0 partir des environs de 30kmh, l'induit moteur est connecté en permanence avec la batterie, au travers de l'étage de puissnce, certes, mais ouvert à fond, comme un vulgaire contacteur constamment fermé.

Le contrôle du courant se fait en jouant sur l'intensité d'excitation

A.YASSINE
Messages : 72
Enregistré le : lun. 03 12 , 2007 10:46
Localisation : La Terre
Contact :

Message par A.YASSINE » mer. 14 07 , 2010 13:38

dirk pitt a écrit ::shock: :shock:
dans l'absolu, c'est tout a fait possible, d'ailleurs les véhicules electriques d'avant l'avenement de l'electronique de puissance fonctionnaient de cette façon.
lorsque la demande est maximale (pedale a fond) la batterie est branchée en direct sur le moteur. valable pour les MCC uniquement; un brushless necessite la rotation electronique des phases.
En effet, j'avais oublié le cas des MCC mais de mon point de vue, dans un véhicule électrique digne de ce nom, on n'en trouve plus.
Il y a un autre aspect sécuritaire qui rend dangereux de tels choix.
Yass

alusil850
Messages : 250
Enregistré le : jeu. 29 03 , 2012 19:10
Localisation : cherbourg

Re: Intérêt d'un mode direct batteries->moteur ?

Message par alusil850 » sam. 19 01 , 2013 10:15

bonjour,
je relance ce sujet, car j'ai quelques idées a partager et surtout a soumettre à correction par les electromécaniciens...

si je prend le cas d'un moteur leroy somer équipant les psa, c'est bien un moteur DC dont on peut brancher en série ou parallele le stator et le rotor (c'est peut etre pas le bon terme, induit?) ?

si oui, mise en situation:
une ve sans electronique, 4 packs de batterie 48v, des relais;

stator et rotor en paralléle, 48V branché cela roule (les 4 packs en paralléle)

ensuite 2x2packs pour 96v, puis 4 packs en serie 192v.
est ce qu' en cette situation, tout en direct, le moteur se retrouve comme dans une situation comme a l'origine ou le hacheur est shunté?

ensuite deccelération, de 96v l'on passe à 48v alors que le ve est lancé, cela fait un freinage electrique et régéneratif?

autres question, peut on jouer sur la mise en série ou parallele du rotor et stator pour avoir une puissance differente? (comme par exemple sur un moulinex a moteur universel 110v transformé en 220v)

tout cela pour imaginer qu'un ve electronisé a l'extreme pourrait revenir a une simple commande par relais, avec 3 niveaux de puissance av et ar, voir 6, avec seulement 16 relais 12v 100A qui commuteraient differement les 4 packs de batteries et tout en les dechargeant equitablement.

enfin, dans le cas ou l'on prefere une commande de puissance linéaire, ets ce que l'on pourrai utiliser ce genre de variateur sur notre moteur?
http://www.evparts.com/products/control ... ntrollers/

merci pour votre partage de connaissance
berlingo et 106 "electric", elit

Dodécaèdre
Messages : 598
Enregistré le : ven. 26 03 , 2010 19:21
Localisation : FR-42-Roanne / 106 - EVT4000e

Re: Intérêt d'un mode direct batteries->moteur ?

Message par Dodécaèdre » sam. 19 01 , 2013 10:50

Le contrôleur du moteur sert principalement à adapter la tension de la batterie à la force contre électromotrice du moteur, qui dépend de l'excitation et de la vitesse; accessoirement il a une fonction de limitation du courant pour protéger l'ensemble. Si on alimente un moteur avec une tension fixe, alors il aura une vitesse a peu près fixe, ce qui n'est pas très pratique lors de la conduite d'un VE ! Lors des changements de tension, il y aura des appels de courant très importants qui risquent d'endommager le moteur et les batteries, donc il faudra mettre des résistances de limitation ...
Finalement, l'électronique de puissance a quand même amené des progrès considérables dans la commande des moteurs :)
EVT4000e
106 lifepo4 (37x160ah)

jpgey
Messages : 122
Enregistré le : dim. 05 06 , 2011 19:26
Localisation : IDF

Re: Intérêt d'un mode direct batteries->moteur ?

Message par jpgey » sam. 19 01 , 2013 14:25

Bonjour, voici une réalisation sans contrôleur, la variation se fait (dans la version la plus évoluée :shock: ) par un bain d'eau salée !
Contrôleur électrolyse

alusil850
Messages : 250
Enregistré le : jeu. 29 03 , 2012 19:10
Localisation : cherbourg

Re: Intérêt d'un mode direct batteries->moteur ?

Message par alusil850 » sam. 19 01 , 2013 15:11

mouais, ca fait pierrafeu ces bidouilles.
utiliser des resistances perd en rendement, je parle plutot d'organiser les branchements des batteries de facon a etre toujours en direct.
berlingo et 106 "electric", elit

jpgey
Messages : 122
Enregistré le : dim. 05 06 , 2011 19:26
Localisation : IDF

Re: Intérêt d'un mode direct batteries->moteur ?

Message par jpgey » sam. 19 01 , 2013 15:38

alusil850 a écrit :mouais, ca fait pierrafeu ces bidouilles.
utiliser des resistances perd en rendement, je parle plutot d'organiser les branchements des batteries de facon a etre toujours en direct.
C'est bien ce qu'il explique dans le texte et sur son schéma avec une commutation par relais pour chaque voltage, le seul inconvénient réside dans les batteries qui auront toutes un niveau de décharge différent.

alusil850
Messages : 250
Enregistré le : jeu. 29 03 , 2012 19:10
Localisation : cherbourg

Re: Intérêt d'un mode direct batteries->moteur ?

Message par alusil850 » sam. 19 01 , 2013 15:47

si par relais je commute TOUTES les batteries en paralleles pour 12v, ou 2 par 2 pour 24v etc jusque toutes en series elles seront toujours utilisées equitablement.
de part un jeu de relais ca se fait bien
berlingo et 106 "electric", elit

alusil850
Messages : 250
Enregistré le : jeu. 29 03 , 2012 19:10
Localisation : cherbourg

Re: Intérêt d'un mode direct batteries->moteur ?

Message par alusil850 » sam. 19 01 , 2013 22:21

Dodécaèdre a écrit :Le contrôleur du moteur sert principalement à adapter la tension de la batterie à la force contre électromotrice du moteur, qui dépend de l'excitation et de la vitesse; accessoirement il a une fonction de limitation du courant pour protéger l'ensemble. Si on alimente un moteur avec une tension fixe, alors il aura une vitesse a peu près fixe, ce qui n'est pas très pratique lors de la conduite d'un VE ! Lors des changements de tension, il y aura des appels de courant très importants qui risquent d'endommager le moteur et les batteries, donc il faudra mettre des résistances de limitation ...
Finalement, l'électronique de puissance a quand même amené des progrès considérables dans la commande des moteurs :)
en effet, j'ai trouvéé quelques infos generiques sur le site leroy somer.
il me semble que cela approche ce qu'il faudrait:
http://kellycontroller.com/kdz1240324v- ... p-416.html
ou cela:
http://www.lara.prd.fr/_media/groups/ha ... issas_.pdf

mais ca n'atteind jamais les tensions du sa18 du berlingo, n'aariverai je donc pas a faire rouler sans ce boitier sagem?
en prenant le probleme a l"envers, rebobiner le moteur pour correspondre a un controleur ci dessus serait une piste?
berlingo et 106 "electric", elit

babar2508
Messages : 3536
Enregistré le : mer. 29 06 , 2005 20:14
Mes véhicules : partner lifepo4 calb
Localisation : FR 17 ;

Re: Intérêt d'un mode direct batteries->moteur ?

Message par babar2508 » sam. 19 01 , 2013 23:10

alusil850 a écrit :
Dodécaèdre a écrit :Le contrôleur du moteur sert principalement à adapter la tension de la batterie à la force contre électromotrice du moteur, qui dépend de l'excitation et de la vitesse; accessoirement il a une fonction de limitation du courant pour protéger l'ensemble. Si on alimente un moteur avec une tension fixe, alors il aura une vitesse a peu près fixe, ce qui n'est pas très pratique lors de la conduite d'un VE ! Lors des changements de tension, il y aura des appels de courant très importants qui risquent d'endommager le moteur et les batteries, donc il faudra mettre des résistances de limitation ...
Finalement, l'électronique de puissance a quand même amené des progrès considérables dans la commande des moteurs :)
en effet, j'ai trouvéé quelques infos generiques sur le site leroy somer.
il me semble que cela approche ce qu'il faudrait:
http://kellycontroller.com/kdz1240324v- ... p-416.html
ou cela:
http://www.lara.prd.fr/_media/groups/ha ... issas_.pdf

mais ca n'atteind jamais les tensions du sa18 du berlingo, n'aariverai je donc pas a faire rouler sans ce boitier sagem?
en prenant le probleme a l"envers, rebobiner le moteur pour correspondre a un controleur ci dessus serait une piste?
Je pense que si tu savais le prix que coute le rebobinage d'un moteur SA18 , tu risquerais de faire une attaque ....

Fais réparer ton Y4000 , ca te coutera surement moins cher que ton nouveau controleur et cela fonctionnera surement mieux avec l'origine .
Partner modifié lifepo4 180Ah CALB

alusil850
Messages : 250
Enregistré le : jeu. 29 03 , 2012 19:10
Localisation : cherbourg

Re: Intérêt d'un mode direct batteries->moteur ?

Message par alusil850 » dim. 20 01 , 2013 7:38

autrement sans specialement tout rebobiner, il y a souvent moyen de modifier les caracteritiques en touchant aux branchements internes,

ex: ma dernier modif concerne un monophasé auxquel j'ai repiqué un 4eme fil pour un demarrage en sens inverse, sur un moteur serie diviser sa tension par deux grace au branchements internes...

est ce qque certains ont deja réalisé une adaptation de tension de moteur a excitation séparée pour n'importe quelle application?
berlingo et 106 "electric", elit

babar2508
Messages : 3536
Enregistré le : mer. 29 06 , 2005 20:14
Mes véhicules : partner lifepo4 calb
Localisation : FR 17 ;

Re: Intérêt d'un mode direct batteries->moteur ?

Message par babar2508 » dim. 20 01 , 2013 10:28

Oui j'ai vu quelque part sur le net un gars qui a depouillé un berlingo de sa chaine traction pour en faire une eolienne :shock:
Partner modifié lifepo4 180Ah CALB

Répondre

Retourner vers « Les Variateurs de vitesse »