Moteur Leroy Sommer de MIA

Vos questions et informations sur les différents produits qui existent, vos expériences etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Répondre
voitric
Messages : 844
Enregistré le : lun. 23 02 , 2009 9:12
Localisation : Alsace - Sélestat - 67600
Contact :

Moteur Leroy Sommer de MIA

Message par voitric » mer. 12 02 , 2014 22:43

Salut a tous,

J'essaye de comprendre comment fonctionne le moteur 15kw de Leroy Sommer qui equipe les MIA. A premiere vue c'est un bruschless. Il y a bien les 3 cables de puissance pour les 3 phases mais il n'y a pas de capteurs hall comme sur les mpteurs Bruschless. A la place il y a 4 petits fils, un blanc, un rouge , un noir, un marron. Le blanc est commun. A l'oscillo, les trpis fils que je prends pour des capteurs hall ne réagissent pas quand j'alimente les 3 phases avec un contrôleur et que je tourne le moteur a la main. Premier mystère... Je démonte le moteur pour voir ou vont ces 4 fils. Ils vont sur une espèce de bague dans laquelle tourne l'axe du rotor mais pas la moindre trace d'un capteur quelconque ou d'un aimant quelconque. Mieux, en sortant le rotor je note que celui ci n'est pas absolument pas magnétique.....!! Quelle est cette technologie de moteur électrique ?

Quelqu'un a une idée, une piste ? Je vais essayer d'avoir des infos de Leroy Sommer via MIA mais c'est pas gagné....

Merci pour vos partages de reflexions.
Parceque le monde de demain ne nous appartient pas...
Lumeneo Neoma - Lumeneo Smera - Quad ORA 12

Antoine
Messages : 1359
Enregistré le : lun. 25 09 , 2006 22:46
Mes véhicules : 171000km en106 puis Ion, ISD 618, C-zéro, Xiaomi M365
Localisation : FR-16-ANGOULEME nord

Re: Moteur Leroy Sommer de MIA

Message par Antoine » mer. 12 02 , 2014 23:08

Ce moteur n'est pas du tout sofistiqué: c'est un banal asynchrone (comme sur la tweezy). Donc pas d'aimant permanent ou de balais, juste un variateur de fréquence pour l'alimenter je suppose comme n'importe quel moteur industriel. C'était dans la volonté de départ d' Heuliez de faire quelque chose de simple et pas cher, pas grave si le rendement est moins bon qu'avec un synchrone.

Mais il y a bien des pros du moteur sur ce site qui en diront plus !
VE depuis 2000, VAE, HVP dans diesels non routiers, chauffage bois, elec Enercoop, solaire thermique et PV, récup eau pluviale, tondeuse lithium, la cafetière a 31 ans,... et encore tant à faire !

Avatar du membre
triphase
Messages : 9091
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Moteur Leroy Sommer de MIA

Message par triphase » mer. 12 02 , 2014 23:10

Un capteur de vitesse de rotation à courants de Foucault? Y a-t-il des aimants dans la bague aux 4 fils? Le moteur, est-ce qu'il a des aimants? Si non, alors il est asynchrone. Pas 100% sûr.
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 43kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

voitric
Messages : 844
Enregistré le : lun. 23 02 , 2009 9:12
Localisation : Alsace - Sélestat - 67600
Contact :

Re: Moteur Leroy Sommer de MIA

Message par voitric » jeu. 13 02 , 2014 7:44

Asynchrone je veux bien mais même dans ce cas, mon rotor devrait etre magnétique non ? Le courant crée un champ magnétique dans le stator pour que les aimants du rotor aient envie de le suivre.....s'il n'y a pas d'aimants dans le rotor, qu'est ce qui le ferait tourner ?
Parceque le monde de demain ne nous appartient pas...
Lumeneo Neoma - Lumeneo Smera - Quad ORA 12

Avatar du membre
triphase
Messages : 9091
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Moteur Leroy Sommer de MIA

Message par triphase » jeu. 13 02 , 2014 9:56

Dans le rotor il n'y a pas d'aimants. Par contre il doit quand même y avoir des tôles... Tu dis que le rotor n'attire pas une aimant que tu mettrais contre?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_asynchrone
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 43kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

Avatar du membre
Rémy
Messages : 8515
Enregistré le : jeu. 06 07 , 2006 14:48
Mes véhicules : Renault Fluence ZE - Nissan Leaf 2012
Localisation : FR-06-Antibes

Re: Moteur Leroy Sommer de MIA

Message par Rémy » jeu. 13 02 , 2014 10:25

voitric a écrit :Asynchrone je veux bien mais même dans ce cas, mon rotor devrait etre magnétique non ? Le courant crée un champ magnétique dans le stator pour que les aimants du rotor aient envie de le suivre.....s'il n'y a pas d'aimants dans le rotor, qu'est ce qui le ferait tourner ?
Le principe du moteur asynchrone, c'est que le courant dans le stator crée un champ magnétique qui crée un courant dans le rotor qui crée un champ magnétique.

Ça fonctionne par le fait que la vitesse de rotation du rotor est différente (inférieure quand la machine fonctionne en moteur) de celle du champ magnétique créé par le stator (on parle de glissement), ce qui fait que le rotor "voit" un champ magnétique variable et comme tout bon conducteur plongé dans un champ magnétique variable, il se retrouve parcouru par un courant qui à son tour crée le champ magnétique du rotor et le fait tourner.
A l'arrêt, le champ magnétique du rotor est "presque" nul (souvent il reste une faible aimantation rémanente).

L'article de Wikipedia sur les machines asynchrones est assez bon :)

Pour les capteurs, je suppose qu'il s'agit de simples capteurs de position du rotor.

Arnaud M
Messages : 697
Enregistré le : mer. 08 07 , 2009 19:05
Mes véhicules : Ax 96 (diag Lexia3) - Matra I-step Cross 09 - Saxo+106 epave
Localisation : Fr-46-Figeac
Contact :

Re: Moteur Leroy Sommer de MIA

Message par Arnaud M » jeu. 13 02 , 2014 23:27

Comme dit remy, il suffit que le rotor soit conducteur electrique pour faire des boucles de courant qui generent ensuite un c amp magnetique. Pas besoin de materiau magnetique.

Antoine
Messages : 1359
Enregistré le : lun. 25 09 , 2006 22:46
Mes véhicules : 171000km en106 puis Ion, ISD 618, C-zéro, Xiaomi M365
Localisation : FR-16-ANGOULEME nord

Re: Moteur Leroy Sommer de MIA

Message par Antoine » jeu. 13 02 , 2014 23:51

Le rendement d'un asynchrone est un peu moins bon que celui d'un moteur synchrone, mais bien plus simple à piloter. Et pour preuve que ça fonctionne très bien, 0 à 100 km/h en 3,7 s en Tesla R ... avec un asynchrone !
VE depuis 2000, VAE, HVP dans diesels non routiers, chauffage bois, elec Enercoop, solaire thermique et PV, récup eau pluviale, tondeuse lithium, la cafetière a 31 ans,... et encore tant à faire !

Avatar du membre
Rémy
Messages : 8515
Enregistré le : jeu. 06 07 , 2006 14:48
Mes véhicules : Renault Fluence ZE - Nissan Leaf 2012
Localisation : FR-06-Antibes

Re: Moteur Leroy Sommer de MIA

Message par Rémy » ven. 14 02 , 2014 8:55

Antoine a écrit :Le rendement d'un asynchrone est un peu moins bon que celui d'un moteur synchrone, mais bien plus simple à piloter.
Le pilotage des machines asynchrones avec capteur de position est assez simple, mais pas plus que celui d'un moteur synchrone.
Le pilotage des machines asynchrones sans capteur de position n'est pas simple du tout (il y a de nombreuses thèses sur le sujet).
Le gros avantages des moteurs asynchrones, c'est leur simplicité de construction et leur robustesse.
triphase a écrit :Tu dis que le rotor n'attire pas une aimant que tu mettrais contre?
Le rotor n'a pas besoin d'être magnétique, il suffit qu'il soit conducteur (il existe des machines asynchrones avec des rotors en barres de cuivre).

Répondre

Retourner vers « Moteurs électriques et transmissions »