la fusée électrique

ULM, para-moteur, avion, tout ce qui vole grâce à des électrons...

Modérateurs: Remdo, man3515, moulino51

la fusée électrique

Messagepar filomat » Lun 23 03 , 2015 8:43

Après l'avion électrique : La fusée électrique :!:

J'ai entendu samedi sur bfmbusiness l'interview de la présidente (française) de la société américaine qui met au point (pour 2020) la prochaine génération de lanceurs de satellites : Un faisceau de microondes dirigé vers la fusée (les lobes latéraux sont éliminés et le faisceau peut être interrompu si un obstacle se présente entre l'émetteur au sol et la fusée) échauffe de l'hydrogène contenu dans un réservoir sur la fusée, ce gaz est éjecté par une tuyère et propulse la fusée par réaction.

Coût de lancement 100 fois moins élevé qu'avec les propergols chimiques utilisés sur les fusées actuelles.
Que la force soit électrique !
filomat
 
Messages: 2269
Enregistré le: Sam 19 02 , 2005 12:45
Localisation: FR-92-MEUDON
Mes véhicules: trottinette électrique archos bolt V2

Re: la fusée électrique

Messagepar triphase » Lun 23 03 , 2015 9:22

Du grand n'importe quoi. Soit on utilise l'énergie de l'hydrogène, et alors il faut de l'oxygène, soit, si on apporte une énergie "extérieure" pour éjecter "quelque chose qui est intrinsèquement inerte", alors on a intérêt à éjecter une matière beaucoup plus massique que l'hydrogène. C'est pas un hasard si les moteurs Vulcain des lanceurs Ariane ne fonctionnent pas en stœchiométrique mais avec un excès d'oxygène (gaz relativement "lourd"), c'est pour augmenter la quantité de mouvement du jet.

Et la madame, elle produit comment son faisceau de micro-ondes? Avec une armée de fours?

Le faisceau qui frappe le lanceur, il fait comment pour échauffer (très fort) le gaz à expulser sans faire cramer la charge utile (le satellite) et le dispositif de guidage?

Le mois d'avril approche... :lol:

Vous avez remarqué? Encore de la comm' axée sur l'hydrogène. Vraiment, les VE au lithium, c'est ringard, même dans l'espace on n'en veut plus. :mrgreen:
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 30kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).
Avatar de l’utilisateur
triphase
 
Messages: 8296
Enregistré le: Ven 27 01 , 2012 15:00
Localisation: FR-68-Colmar
Mes véhicules: Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S

Re: la fusée électrique

Messagepar alainriaud » Lun 23 03 , 2015 13:35

Pas si déconnant que ça.
Ejection de gaz chauffé électriquement, micro fusée en service en correction d'attitude de satellite, force faible mais suffisante.
Pour des forces plus importantes, recherches en cours:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Propulseur ... adynamique
Bien sur pas question de placer quoi que ce soit en orbite avec...
alainriaud
 
Messages: 739
Enregistré le: Jeu 21 04 , 2005 7:31
Localisation: FR-73-CHAMBERY/Partner,Elit
Mes véhicules: Partner

Re: la fusée électrique

Messagepar filomat » Mar 24 03 , 2015 12:27

triphase a écrit:Du grand n'importe quoi. Soit on utilise l'énergie de l'hydrogène, et alors il faut de l'oxygène, soit, si on apporte une énergie "extérieure" pour éjecter "quelque chose qui est intrinsèquement inerte", alors on a intérêt à éjecter une matière beaucoup plus massique que l'hydrogène. C'est pas un hasard si les moteurs Vulcain des lanceurs Ariane ne fonctionnent pas en stœchiométrique mais avec un excès d'oxygène (gaz relativement "lourd"), c'est pour augmenter la quantité de mouvement du jet.

Et la madame, elle produit comment son faisceau de micro-ondes? Avec une armée de fours?

Le faisceau qui frappe le lanceur, il fait comment pour échauffer (très fort) le gaz à expulser sans faire cramer la charge utile (le satellite) et le dispositif de guidage?

Le mois d'avril approche... :lol:

Vous avez remarqué? Encore de la comm' axée sur l'hydrogène. Vraiment, les VE au lithium, c'est ringard, même dans l'espace on n'en veut plus. :mrgreen:


Cela m'a étonné aussi mais c'est certainement très sérieux (c'était une interview de sabrina quagliozi dans la série des entrepreneurs - et entrepreneuses - français installés aux usa sur bfmbusiness), cela aurait été refusé par la nasa quand on le lui a proposé il y a quelques années mais les problèmes qui se posaient alors auraient été résolus depuis.

Je me demande aussi pourquoi on a choisit l'hydrogène comme vecteur pour la poussée, peut-être des particularités dues au fait que c'est le premier élément chimique de la liste de Mendeleiev ?

Je vais essayer de retrouver l'émission pour voir s'il y a des références... ou simplement demander à mon ami google ! :D
Que la force soit électrique !
filomat
 
Messages: 2269
Enregistré le: Sam 19 02 , 2005 12:45
Localisation: FR-92-MEUDON
Mes véhicules: trottinette électrique archos bolt V2

Re: la fusée électrique

Messagepar filomat » Mar 24 03 , 2015 15:12

Pour les sceptiques invétérés (il est vrai que triphasé ne veut pas non plus croire à la voiture qui se conduit toute seule !) il s'agit de l'émission du grand journal de New york présentée par sabrina quagliozzi le 21 mars 2015 sur bfmbusiness. La firme qui construit le système est escape dynamics dont le coo Laetitia Garriot de Cayeux a fait la présentation.

Pour ce qui est du choix de l'hydrogène je suppose que c'est lié à la vitesse d'éjection qui permet probablement une poussée supérieure avec cet élément en raison de sa nature chimique (la poussée est proportionnelle au débit massique multiplié par la vitesse d'éjection et c'est ce produit qui est probablement optimum avec l'hydrogène).

Le lien vers la video :

http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplaye ... 77495.html
Que la force soit électrique !
filomat
 
Messages: 2269
Enregistré le: Sam 19 02 , 2005 12:45
Localisation: FR-92-MEUDON
Mes véhicules: trottinette électrique archos bolt V2

Re: la fusée électrique

Messagepar triphase » Mar 24 03 , 2015 15:33

Je suis un sceptique invertébré dans la mesure où on annonce des concepts mirifiques sans apporter un minimum de détails techniques permettant de se faire une idée de la faisabilité de la chose, même pas technologique mais au moins physique (ses lois à elle sont assez difficiles à contourner...). :mrgreen:

Que de fois ais-je entendu parler de concepts fantastiques à base de petite batterie pour gros avion, ou de bouteille d'air pour voiture comprimée, ou de truc machin bidule à l'eau salée... En me basant su les quelques chiffres annoncés, et en faisant un calcul de physique simple, en prenant quelques hypothèses plutôt favorables, j'ai pu démontrer des contradictions physiques criantes entre les chiffres annoncés. Des années plus tard, ces concepts fumeux... le sont restés!
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 30kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).
Avatar de l’utilisateur
triphase
 
Messages: 8296
Enregistré le: Ven 27 01 , 2012 15:00
Localisation: FR-68-Colmar
Mes véhicules: Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S

Re: la fusée électrique

Messagepar filomat » Mar 24 03 , 2015 19:18

invétéré : Que le temps a fortifié, enraciné. Chez qui s'est ancrée une façon d'être, une habitude.
invétéré n'a rien d'offensant ... Pas plus que invertébré d'ailleurs.

Le site de escape dynamics ne donne pas beaucoup plus de précisions mais les références de l'équipe paraissent sérieuses.

http://escapedynamics.com/lgannouncementsep2014/
Que la force soit électrique !
filomat
 
Messages: 2269
Enregistré le: Sam 19 02 , 2005 12:45
Localisation: FR-92-MEUDON
Mes véhicules: trottinette électrique archos bolt V2


Retourner vers Véhicules électriques volants

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités