Toyota i-Road en test.

Quadricycles Légers et lourds (voiturettes 45km/h et plus, "golfettes", NEV etc.)
Les marques et modèles existants, leurs performances (annoncées et vérifiées) avantages, inconvénients, disponibilités, tarifs etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Répondre
Hub_elec
Messages : 1016
Enregistré le : sam. 26 04 , 2008 22:20
Mes véhicules : C-zéro, Fluence ZE 2012, scoot'elec 2003 & Lamborghini.
Localisation : FR-84-Avignon, PV-6kw

Toyota i-Road en test.

Message par Hub_elec » mer. 26 03 , 2014 19:46

Le constructeur japonais Toyota commence, dans Tokyo, les essais de son véhicule électrique ultra-compact à trois roues. Dix exemplaires de pré-production sillonnent, en "conditions réelles" les rues de la capitale nippone.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar du membre
Topolino
Messages : 2180
Enregistré le : jeu. 28 10 , 2010 15:29
Mes véhicules : Citroën C-ZERO x 2
Localisation : FR-31-Toulouse
Contact :

Re: Toyota i-Road en test.

Message par Topolino » lun. 30 03 , 2015 9:58

A Grenoble, Stéphane Lhomme fait des émules : Le geste éco-citoyen : débranchez les voitures électriques !
Le geste éco-citoyen : débranchez les voitures électriques !

Pour accompagner cette offensive médiatique, La Métro vient d’implanter 70 voitures électriques en libre-service sous le nom d’I-Road et Coms, promouvant au passage une petite entreprise en galère dénommée Toyota.
Ces joujoux s’adressent visiblement à la même catégorie sociale que les fameux « vélos électriques », à savoir des personnes plutôt aisées : d’ailleurs il n’y a presque pas de stations dans les quartiers pauvres du sud de Grenoble.
En plus de leur destination sociale, il y aurait beaucoup à reprocher aux véhicules électriques en général : impact écologique de leur construction (notamment pour les batteries qui nécessitent du lithium dont l’extraction entraîne aussi des ravages sociaux) et de leur mise à la casse, coût des bornes nécessaires à leur rechargement, utilisation de l’énergie nucléaire – et donc cautionnement de tous les dangers de l’atome – pour leur fonctionnement. La voiture électrique n’est pas une alternative « écologique » à la voiture thermique. Nous ne pouvons donc que relayer l’appel du chroniqueur Stéphane Lhomme (paru dans La Décroissance, mai 2014) à « débrancher ces voitures lorsqu’elles sont en charge sur le domaine public : un geste pour la planète, d’une simplicité enfantine mais aussi parfaitement légal puisqu’il n’y a aucune dégradation ».
Image

Avatar du membre
triphase
Messages : 9091
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Toyota i-Road en test.

Message par triphase » lun. 30 03 , 2015 10:28

Connerie sans frontières.

Sous prétexte de se vouloir anti-système, anti-lobbies, anti...tout, on critique tout et n'importe quoi, surtout si l'idée vient d'une grosse boite forcément suspecte. C'est très facile de voir des mauvaises intention chez son prochain. Un truc pour les jeunes en mal de contestation et pavés mai-soixantehuitards.

côté positif: s'ils se défoulent juste en débranchant les VE afin de sauver la planète, puis rentrent chez leur parents pour touiter leurs exploits, c'est quand même moins pire que s'ils allaient faire la bombe en Syrie... :roll:
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 43kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

Répondre

Retourner vers « Quadricycles »