Avion électrique SIEMENS

ULM, para-moteur, avion, tout ce qui vole grâce à des électrons...

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Avatar du membre
Citro
Messages : 7315
Enregistré le : dim. 25 02 , 2007 23:26
Mes véhicules : Scoot'Elec, 106 4 p, 106 LiFePo4, VOLTA, e-UP, EMAX 120L, P2
Localisation : FR-33-Floirac

Avion électrique SIEMENS

Message par Citro » ven. 05 08 , 2016 9:53

L'E-Fan et le Cricri électriques étaient sponsorisés par Airbus.

Les promoteurs de ces 2 avions pionniers ont un nouveau concurrent en la firme Siemens.
Article en Français, source Elektor
L'avion (à moteur) électrique décolle
4 août 2016, 16:04
IM2016060892CO_300dpi avion electrique Siemens.jpg
L’avion Extra 330LE
Des chercheurs du groupe Siemens ont mis au point un nouveau type de moteur électrique capable de délivrer une puissance continue d’environ 260 kW. Avec ses 50 kg, ce moteur affiche une puissance cinq fois supérieure à celle des systèmes de propulsion équivalents. Un avion de voltige Extra 330LE équipé de ce nouveau moteur a réussi un vol public à l’aéroport allemand de Schwarze Heide, près de Dinslaken. Dixit Siemens, cette avancée rend possible la fabrication d’appareils à propulsion hybride dotés de quatre sièges ou plus.

« Cette journée va révolutionner l’aviation », a déclaré Frank Anton, chef de projet eAircraft de la Division de recherche Corporate Technology de Siemens. « C’est la première fois qu’un avion électrique d’une classe de puissance d’un quart de mégawatts effectue un vol. » L’Extra 330LE sert de plateforme d’essais en vol pour le nouveau système de propulsion. Un avion de voltige est en effet idéal pour tester les pièces du moteur, les pousser à leurs limites et améliorer leur conception.

Cette technologie sera ajoutée au projet de coopération que l’industriel à conclu avec Airbus en avril dernier afin de promouvoir le développement du transport aérien à propulsion électrique.

Siemens et Airbus comptent sur le potentiel de puissance des systèmes de propulsion électrique pour développer des avions de transport régional à propulsion hybride. « D’ici 2030, nous espérons voir les premiers avions pouvant transporter jusqu’à 100 passagers avec une autonomie de 1000 km », a précisé Frank Anton.

Une vidéo du vol inaugural est visible sur le site de Siemens.
Aucune caractéristique technique de ce moteur annoncé comme révolutionnaire.
Il serait intéressant de comparer le rapport poids/puissance de ce moteur avec les moteurs qui équipent les Tesla Modèle S depuis plus de 4 ans déjà...

Quoiqu'il en soit, ne boudons pas notre plaisir de voir un acteur majeur de la fabrication des moteurs électriques s'intéresser à ce secteur.
Ce moteur multipolaire est conçu pour un usage très spécifique qui lui permet d'être accouplé en prise directe à une hélice tournant à 2500tr/min.
Il offre ainsi l'appréciable avantage de s'affranchir d'une boite de réduction.

Les annonces sur l'électrification de l'aviation se multiplient et les données chiffrées deviennent de plus en plus réalistes.
On annonce ainsi des avions avions jusqu'à 50 places 100% électriques pour liaisons intérieures et la production d'avions privées de 4 places offrant 2 heures de vol à plus de 250kmh...

Siemens précise que son moteur fournit 5kW/kg alors qu'il faut 2kW/kg pour faire voler un avion et parle d'avions de 2 tonnes au décollage alors que nombre d'avions privés 4 places pèsent moins de 700kg est offrent plus de 400kg de charge utile malgré des conceptions anciennes...
Un exemple parmi d'autres avec le Robin DR400

Si Siemens se glorifie de son moteur d'1/4 de MegaWatt, je rapelle que l'on peut réaliser des avions beaucoup plus performants et légers tels les racers nécessitant moins de 25kW soit le 1/10ème de la puissance du moteur présenté...
Pour le plaisir, voici une page instructive quoique datant de plus de 6 ans de l'excellent Jean-Pierre PETIT, qui en connait un rayon en aviation: JP-PETIT avion électrique
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
L'electricité, c'est LA solution.

philoscoo
Messages : 2380
Enregistré le : sam. 22 06 , 2013 20:50
Mes véhicules : scoot Dolphin/scoot Symex-Huasha Erato/VE Think City
Localisation : BE-1930 ZAVENTEM (BELGIUM)

Re: Après le Cricri son remplaçant l'E-Fan.

Message par philoscoo » ven. 05 08 , 2016 10:19

Fan-tatsiemens-tique!
260kw!!! Waouw Da's fameuz.
Mer-Citro chouette, pour cette évasion récréative.

Bon allez zou!, retour au plancher (... des vaches!)
Philoscoo :wink:
"Celui qui ne risque pas, risque plus que celui qui risque!" P.Léon_Poudrière

rover17
Messages : 775
Enregistré le : ven. 05 10 , 2007 19:17
Localisation : Charente maritime

Re: Après le Cricri son remplaçant l'E-Fan.

Message par rover17 » ven. 05 08 , 2016 10:28

Citro a écrit : On annonce ainsi des avions avions jusqu'à 50 places 100% électriques pour liaisons intérieures et la production d'avions privées de 4 places offrant 2 heures de vol à plus de 250kmh...
Mais avec quelles batteries révolutionnaires :?:
Ça fait un paquet d'énergie à embarquer , sans compter le poids
Mais l'avenir est là , c'est certain
Le VE , j'y viendrais ...

Avatar du membre
triphase
Messages : 9078
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Après le Cricri son remplaçant l'E-Fan.

Message par triphase » ven. 05 08 , 2016 10:43

Juste des annonces, on a l'habitude....

Et pourquoi pas un avion à air comprimé? :mrgreen:

Évidemment, un avion surpuissant, pour la voltige, c'est impressionnant, mais ne volera pas longtemps (10 minutes?). Pas la même catégorie que l'E-Fan qui peut voler 1 heure et donc permettre de faire de l'école. De ce point vue, ce dernier est quasiment prêt pour la production et commercialisation, tandis que le Siemens est un pur proto, même pas, juste un chouette banc d'essai.

En tout cas, c'est bien, on avance petit à petit.

Les avions "hybrides" de 100 places, ce ne serait pas juste des A319 équipés "electric taxiing"? Bah oui, "hybride", ça peut signifier moteurs à kéro pour voler et moteurs électriques pour rouler. Le courant électrique étant produit par l'APU au kéro. :mrgreen:
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 43kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

Avatar du membre
Remundo
Banni
Messages : 3239
Enregistré le : lun. 16 06 , 2008 17:28
Mes véhicules : Citroën Berlingo Nicad, Volkswagen Golf GTE
Localisation : FR-63-CLERMONT FERRAND
Contact :

Re: Avion électrique SIEMENS

Message par Remundo » sam. 22 10 , 2016 18:59

un avion hybride, avec un moteur électrique très puissant pour un "pic" de voltige, et un moteur thermique qui fournit la puissance moyenne.

C'est une belle conception pour les avions, mais aussi pour les voitures. Même c'est encore mieux pour les voitures car on n'a pas à porter les batteries aussi "durement" que dans l'air (le poids des batteries force à avoir des ailes plus grandes et une vitesse plus forte pour trouver la portance nécessaire.
ImageImageImage

filomat
Messages : 2444
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: Avion électrique SIEMENS

Message par filomat » dim. 23 10 , 2016 5:46

Le rapport "poussée/poids" n'est pas défavorable à l'électrique au point que les voitures électriques accélèrent mieux que les thermiques, et il y a des hélices dont le rendement avoisine les 100% (une hélice c'est comme un moteur électrique, ce sont les mêmes équations).

Aucune excuse pour ne pas faire des avions à propulsion électrique.

A condition, bien sûr, de pouvoir les ravitailler en vol : C'est le même problème que pour la voiture, il faut un réseau suffisamment dense de bornes de recharges et en l'air il faudra aussi des systèmes "ravitailleurs" en courant.

Lorsque le système de recharge est mobile le ravitaillé n'est pas obligé de s'arrêter (de se "poser"), il pourrait très bien y avoir aussi des systèmes mobiles de recharge des voitures électriques pour leur éviter de s'arrêter pendant la recharge.

Le prochain "rafale" sera électrique ou ne sera pas :mrgreen:
Que la force soit électrique !

rv45
Messages : 453
Enregistré le : dim. 17 03 , 2013 12:22
Localisation : FR-45-Orléans / i3 et C-Zéro recharge sur SparkBox Scooter Brandt Motors BMS 50

Re: Avion électrique SIEMENS

Message par rv45 » dim. 23 10 , 2016 13:04

La recharge electrique en vol tu l'as sur le Solar impulse. Tu as déjà oublié. :wink:

Avatar du membre
triphase
Messages : 9078
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Avion électrique SIEMENS

Message par triphase » dim. 23 10 , 2016 14:05

Des KC-135 contenant un groupe électrogène une batterie géante et des superchargeurs pour faire le plein d'une demi-douzaine d'avions "Tesla" en croisière... :lol: :lol: :mrgreen:
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 43kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

Avatar du membre
Remundo
Banni
Messages : 3239
Enregistré le : lun. 16 06 , 2008 17:28
Mes véhicules : Citroën Berlingo Nicad, Volkswagen Golf GTE
Localisation : FR-63-CLERMONT FERRAND
Contact :

Re: Avion électrique SIEMENS

Message par Remundo » dim. 23 10 , 2016 15:31

ouh pitain, ça plane sur ce topic ! :P
ImageImageImage

Avatar du membre
Citro
Messages : 7315
Enregistré le : dim. 25 02 , 2007 23:26
Mes véhicules : Scoot'Elec, 106 4 p, 106 LiFePo4, VOLTA, e-UP, EMAX 120L, P2
Localisation : FR-33-Floirac

Re: Avion électrique SIEMENS

Message par Citro » dim. 23 10 , 2016 23:23

L'aviation électrique en est à ses débuts, contrairement à l'automobile électrique, mais ce secteur va progresser très vite, à l'image de la moto électrique de compétition (TTXGP pour Tourist Trophy électrique) qui est passée en une poignée d'années de performances maxi de moto thermiques des année 1950 celles de moto 600Cm3 des années 80 soit 30ans de progrès en 5ans...

Tout dépendra du modèle économique choisi. un ravitaillement électrique en vol ne peut se justifier que si il permet une économie sur l'aéronef et le temps de vol...
Dès à présent, on peut concevoir des avions ayant une autonomie suffisante pour des vols de moins d'une heure, selon la vitesse et la puissance retenue.

Si l'hyperloop est un jour commercialisé, il concurrencera certaines liaisons aériennes comme le TGV l'a fait en permettant de se rendre plus vite que l'avion d'un centre ville à un autre...

Pour les liaisons intercontinentales, par contre, le problème est plus ardu...
L'electricité, c'est LA solution.

Avatar du membre
triphase
Messages : 9078
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Avion électrique SIEMENS

Message par triphase » lun. 24 10 , 2016 7:28

Aviation électrique d'école et de loisirs, oui, le reste.... :|

Hyperloop: ça va faire à Elon ce que "Titan" est en train de faire à Apple...

On a déjà du mal à électrifier pas mal de voies ferrées, alors construire une infrastructure aussi lourde que la "y perd loupe", personne n'investira là dedans. Mème pas Elon.
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 43kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

Avatar du membre
Citro
Messages : 7315
Enregistré le : dim. 25 02 , 2007 23:26
Mes véhicules : Scoot'Elec, 106 4 p, 106 LiFePo4, VOLTA, e-UP, EMAX 120L, P2
Localisation : FR-33-Floirac

Re: Avion électrique SIEMENS

Message par Citro » lun. 24 10 , 2016 11:16

Je ne m'avancerais pas en prospectives hasardeuses.
L'histoire regorge de fausses bonnes idées et autres solutions pharaoniques qui ont vu le jour, même si toutes n'ont ni abouti ni perduré...
Des buildings, des ponts, des tunnels, des avions, des trains...

Sans parler des véhicules en autopartage, impensables il y a 20ans et pourtant imaginés depuis des lustres (projet Tulip de PSA, et autres)...
L'electricité, c'est LA solution.

Avatar du membre
vehiculeselectriques
Fondateur Administrateur
Messages : 9304
Enregistré le : lun. 06 09 , 2004 20:11
Mes véhicules : Saxo lifepo4, Berlingo, Kangoo RE, Italvel EVolution...
Localisation : FR-25-BESANCON
Contact :

Re: Avion électrique SIEMENS

Message par vehiculeselectriques » lun. 24 10 , 2016 19:00

merci de revenir dans le sujet qui est l'avion électrique SIEMENS
"Rien au monde ne peut faire mieux que la persévérance...
L'expression "persévérer" a résolu et résoudra toujours les problèmes de la race humaine."
Calvin Coolidge

Avatar du membre
triphase
Messages : 9078
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Avion électrique SIEMENS

Message par triphase » mer. 06 06 , 2018 8:00

Il s'est écrasé en Hongrie. 2 morts. Feu de batterie? :cry: :cry:

http://www.automobile-propre.com/breves ... e-siemens/
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 43kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

Avatar du membre
Citro
Messages : 7315
Enregistré le : dim. 25 02 , 2007 23:26
Mes véhicules : Scoot'Elec, 106 4 p, 106 LiFePo4, VOLTA, e-UP, EMAX 120L, P2
Localisation : FR-33-Floirac

Re: Avion électrique SIEMENS

Message par Citro » mer. 06 06 , 2018 10:09

Deux personnes ont perdu la vie lors d’un accident survenu le jeudi 31 mai en Hongrie à bord d'un avion électrique expérimental développé par Siemens et Magnus Aircraft. Les batteries pourraient être en cause.

Âgés de 42 et 61 ans, les deux occupants sont décédés lors du crash. Si Siemens et Magnus Aircraft n’ont pas donné d’explication quant aux causes de l’accident, des témoins ayant assisté à la scène évoquent avoir vu l’avion manœuvrer à basse altitude avant de prendre feu et de s’écraser « à pic » dans un champ de maïs situé à environ 2 kilomètres de l’aéroport de Pecs-Pogany, au sud de la Hongrie.

Si les causes exactes de l’accident devront être expliquées par les investigations en cours, les circonstances laissent présager un problème lié aux batteries qui auraient pu prendre feu durant le vol.

Equipé d’un moteur électrique Siemens de 260 kW, le biplace électrique de Magnus Aircraft regroupait ses batteries dans le nez de l’appareil.
A basse altitude, les défaillances laissent peu de chances aux occupants d'un aéronef en perdition... :(
L'electricité, c'est LA solution.

Répondre

Retourner vers « Véhicules électriques volants »