Etude de marché : le vélo utile

Les marques et modèles existants, leurs performances (annoncées et vérifiées) avantages, inconvénients, disponibilités, tarifs etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Avatar du membre
Citro
Messages : 7345
Enregistré le : dim. 25 02 , 2007 23:26
Mes véhicules : Scoot'Elec, 106 4 p, 106 LiFePo4, VOLTA, e-UP, EMAX 120L, P2
Localisation : FR-33-Floirac

Re: Etude de marché : le vélo utile

Message par Citro » ven. 09 06 , 2017 12:51

J'espère que tu ne le prendras pas mal Bruno, mais à te lire, j'ai le sentiment que ton propos n'est pas celui d'un cycliste pratiquant et vélotafeur. :?:

Je suis désolé de te contredire mais il y a une offre pléthorique en vélos utilitaires et plus largement en toutes sortes de vélos.
Il y a aussi pléthore de médias pour s'informer, tels que le magazine CityRide, dont la version papier est disponible chez les bons vélocistes. 8)
Je ne parle même pas des nombreux forums ultra spécialisés, à l'image de celui-ci tels que Cyclurba, Velotaf et j'en passe...

Comme dit plus haut, ce n'est pas le vélo qui est dangereux mais les autres usagers, principalement motorisés avec lesquel le vélo doit partager l'espace.
En France, la faute en incombe largement aux pouvoirs publics.
Si l'on devait comparer un réseau cyclable à un réseau de distribution d'eau ou de gaz, c'est comme si à chaque coin de rue le réseau s'interrompait, obligeant de franchir l'intersection en transportant l'eau ou le gaz de l'autre coté du carrefour dans des bidons pour le remettre dans le réseau...
Dans certaines villes, comme à Bordeaux, c'est encore pire, certaines "voies cyclables" sont aménagées sur les trottoirs obligeant les cyclistes à partager l'espace avec les piétons, les chiens et à certains endroits, le tramway et les voitures...

Sur tous ces points, nous sommes très en retard sur nos voisins nordiques. :roll: Entre certaines villes moyennes il existe des véritables "autoroutes cyclistes" ou ces derniers peuvent circuler à grande vitesse en toute sécurité (circulation en site propre et non partagé). Ceci explique donc le plus grand nombre de vélomobiles qui y circulent. :roll:

En France, l'offre en "vélo utile" est constituée principalement par les fabricants Français qui approvisionnent LaPoste et par un important marché de l'occasion des mêmes vélos réformés.
med_gallery_3947_666_160698.jpg
post-4150-1239744168_thumb.jpg
Mais l'offre étrangère est importante et variée, en voici un exemple:
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
L'electricité, c'est LA solution.

n.laurent
Messages : 2018
Enregistré le : mer. 28 11 , 2007 7:36
Mes véhicules : VAE Licorne (teith innovation) - Renault Twizy
Localisation : FR-97-Sainte Marie - Ile de la Réunion

Re: Etude de marché : le vélo utile

Message par n.laurent » ven. 09 06 , 2017 15:10

Même sur un vélo relativement ordinaire (hors VTT vraiment pas conçus pour l'utilitaire), Il y a aussi la solution des accessoires.
Pour n'en citer qu'un, que j'ai utilisé plusieurs années, il y a le siège enfant Bobike, qui se fixe directement sur le cadre, et qui peut transporter un enfant jusqu'à 35 kg.
Image
Il y a même un repose cartable derrière, et personnellement j'avais en plus réussi à laisser mon porte bagages en dessus, qui comportait la batterie de mon VAE. C'est dire comme on peut transporter des choses sur un vélo.
Nicolas.
50.000 km avec 3 VAE légèrement débridés. Twizy 80 depuis 2017.

Répondre

Retourner vers « Vélos »