L'autonomie des autonomes

Ici on discute ou se défoule sur tout ce qui à rapport avec la polémique propre aux véhicules électriques: les médias et le véhicule électriques, information ou désinformation ?propre ou polluant ? complot des lobbies ou pas ? Comparaisons/rentabilité ou pas etc.

Modérateurs: Remdo, man3515, moulino51

L'autonomie des autonomes

Messagepar filomat » Mar 13 02 , 2018 21:41

Nous sommes habitués à parler de l'autonomie des véhicules électriques conditionnée par la capacité de la batterie et ses performances (wh/kg, wh/iitre) qui imposent l'arrêt pour rechargement au bout d'un certain nombre de kilomètres parcourus.

Mais je me demande si, lorque les véhicules seront à conduite autonome, cette conduite n'aurait pas besoin d'un grand nombre de données sur l'environnment, pour un parcours donné, avec une sorte d'intelligence artificielle à bord qui traite ces données, un peu à la manière du conducteur qui prend tous les jours le même trajet pour se rendre à son travail et peu à peu emmagasine un grand nombre de données tout au long du parcours.

Les possibilités de stockage d'information à bord du véhicule ne sont pas illimitées et par conséquent, à moins d'avoir un trajet court, il faudra de temps en temps recharger ces données (et peut-être même les décharger pour qu'elles servent à d'autres véhicules).

On semble s'être orienté jusqu'à présent pour des véhicules "robots" (de simples "automates") qui se guident par l'observation de l'environnement, mais cela risque d'être insuffisant car il n'y a pas l'intelligence du conducteur qui apprend tous les jours quelque chose de nouveau sur son parcours et le conserve en mémoire pour diminuer le risque de surprise et d'accident.

On a visiblement oublié la moitié du problème de la conduite autonome, le conducteur n'est pas seulement un robot qui va freiner si sa caméra de bord détecte un piéton qui traverse, il a aussi une intelligence (qui sera artificielle quand elle complétera le robot) qui lui rappelle qu'à cet endroit il a déjà vu un piéton traverser et qui donc concentre ses moyens d'observation et adapte sa vitesse sur l'endroit d'où peut surgir le piéton.

Par exemple dans le cas de l'accident de la Tesla dont le "robot" n'a pas vu un camion blanc qui traversait la route en face du soleil il aurait été évité avec un conducteur humain qui aurait su qu'il y avait un croisement à cet endroit et qu'en cas d'éblouissement il fallait ralentir : Il faut donc non seulement des robots qui observent l'environnement, mais il faut aussi une connaissance "à priori" de l'environnement, ce qui peut demander une très grande quantité de mémoire et de stockage de données à bord du véhicule, données qu'il faudra recharger sur des bornes et qui contraindront l'autonomie entre deux arrêts encore plus que la nécessité de recharger les batteries électriques.

On peut certes compter sur la "5G" pour transmettre un grand nombre de données (bigdata) sans avoir à s'arrêter, mais il n'est pas impossible que seule la fibre optique soit capable de recharger suffisamment et dans un délai assez court le calculateur du véhicule autonome afin de lui permettre de modéliser le plus parfaitement possible l'environnement qu'il va rencontrer le long de son parcours à la manière du conducteur "humain" qui ne prend pas ce chemin pour la première fois et en a déjà fait l'apprentissage au préalable.

Ce n'est que quand l'intelligence artificielle des ordinateurs embarqués dans le véhicule s'approchera de celle du cerveau humain que l'on pourra commencer à parler de conduite autonome.
Modifié en dernier par filomat le Mar 13 02 , 2018 21:55, modifié 1 fois.
Que la force soit électrique !
filomat
 
Messages: 2294
Enregistré le: Sam 19 02 , 2005 12:45
Localisation: FR-92-MEUDON
Mes véhicules: trottinette électrique archos bolt V2

Re: L'autonomie des autonomes

Messagepar triphase » Mar 13 02 , 2018 21:51

Les capacités de transmission ne sont pas un problème. Le "savoir" ou "l'expérience" de l'IA se trouve plutôt dans la mémoire et le logiciel.

Savoir par apprentissage ou par expérience où se trouve le risque de rencontrer des piétons, ou des sangliers, est une chose. Une autre est de percevoir la psychologie des autres conducteurs, ceux qui sont encore préhistoriquement humains... Quand un véhicule te suit d'un peu trop près, tu peux te douter que c'est un excité qui attend l'occasion de commettre un dépassement dangereux. Surtout si son véhicule est une béhème noire.... Et l'IA, elle le sait?
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 30kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).
Avatar de l’utilisateur
triphase
 
Messages: 8470
Enregistré le: Ven 27 01 , 2012 15:00
Localisation: FR-68-Colmar
Mes véhicules: Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S

Re: L'autonomie des autonomes

Messagepar filomat » Mar 13 02 , 2018 22:01

Souvent, quand je suis sur la route, il m'arrive de penser " cette voiture je suis presque sûr qu'elle est conduite par une femme" .... Et je me trompe rarement :D

C'est presque toujours le cas des voitures qui mettent le clignotant longtemps après avoir déjà tourné :D

Les voitures autonomes détecteront les mauvais conducteurs et leurs logiciels les suivront "à la trace" :D
Que la force soit électrique !
filomat
 
Messages: 2294
Enregistré le: Sam 19 02 , 2005 12:45
Localisation: FR-92-MEUDON
Mes véhicules: trottinette électrique archos bolt V2

Re: L'autonomie des autonomes

Messagepar triphase » Mar 13 02 , 2018 22:07

rhooo filo, attention à ce que tu dis, tu vas te retrouve dans le collimateur des qui jettent leurs porcidés :lol:
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 30kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).
Avatar de l’utilisateur
triphase
 
Messages: 8470
Enregistré le: Ven 27 01 , 2012 15:00
Localisation: FR-68-Colmar
Mes véhicules: Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S

Re: L'autonomie des autonomes

Messagepar filomat » Mar 13 02 , 2018 22:12

Je me doute bien qu'il y a des femmes au volant qui se disent "cette voiture je suis sûre qu'elle est conduite par un homme" :D
Que la force soit électrique !
filomat
 
Messages: 2294
Enregistré le: Sam 19 02 , 2005 12:45
Localisation: FR-92-MEUDON
Mes véhicules: trottinette électrique archos bolt V2

Re: L'autonomie des autonomes

Messagepar moulino51 » Mar 13 02 , 2018 22:25

filomat a écrit:Souvent, quand je suis sur la route, il m'arrive de penser " cette voiture je suis presque sûr qu'elle est conduite par une femme" .... Et je me trompe rarement :D
C'est presque toujours le cas des voitures qui mettent le clignotant longtemps après avoir déjà tourné :D

Bon alors j'assume ma part de féminité :lol:
Mais bon j'en connais (énormément) qui mettent leur clignoteur* en même temps qu'il tournent leur volant :lol:
J'en ai même vu qui n'en mettent jamais si si ...... :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:


*pour nos amis Belges
"On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !"
Avatar de l’utilisateur
moulino51
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
 
Messages: 9180
Enregistré le: Lun 16 01 , 2012 2:34
Localisation: FR-51-Région de REIMS
Mes véhicules: Clio 5 portes 4 Places + Valise XR25

Re: L'autonomie des autonomes

Messagepar alainriaud » Ven 16 02 , 2018 20:46

filomat a écrit:Souvent, quand je suis sur la route, il m'arrive de penser " cette voiture je suis presque sûr qu'elle est conduite par une femme" .... Et je me trompe rarement :D

C'est presque toujours le cas des voitures qui mettent le clignotant longtemps après avoir déjà tourné :D

Les voitures autonomes détecteront les mauvais conducteurs et leurs logiciels les suivront "à la trace" :D

moi c'est les 38, 80% de réussite.
alainriaud
 
Messages: 766
Enregistré le: Jeu 21 04 , 2005 7:31
Localisation: FR-73-CHAMBERY/Partner,Elit
Mes véhicules: Partner


Retourner vers Discussions, politiques VE, propagande et prises de têtes...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron