machines synchrones : le match aimant/bobiné!!!

Vos questions et informations sur les différents produits qui existent, vos expériences etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Avatar du membre
Rémy
Messages : 8594
Enregistré le : jeu. 06 07 , 2006 14:48
Mes véhicules : Renault Fluence ZE - Nissan Leaf 2012
Localisation : FR-06-Antibes

Message par Rémy » mer. 27 08 , 2008 13:09

mutantape a écrit :Je ne suis pas certain que l'utilisation de l'aluminium implique une perte de puissance. La plus grande resistivité peut etre compensée par une section plus grande des conducteurs.
Sauf que section plus grande implique plus gros volume, et le challenge pour un rotor bobiné, c'est justement de faire passer un maximum de courant dans un minimum de volume.

Arnaud M
Messages : 697
Enregistré le : mer. 08 07 , 2009 19:05
Mes véhicules : Ax 96 (diag Lexia3) - Matra I-step Cross 09 - Saxo+106 epave
Localisation : Fr-46-Figeac
Contact :

Message par Arnaud M » jeu. 06 05 , 2010 20:42

Donc pour résumer pour de petites puissances il vaut mieux des aimants permanents, du genre moteurs automobile, et à partir de plus gros comme des tramway ça se discute, sachant que l'avancée technologique des aimants est en évolution (donc leur champ d'évolution augmente), au contraire des bobines dont les possibilités d'évolution sont pas loin de leur limites, si ce n'est dans l'affinage des calculs de commandes.

Et que le rotor bobiné a globalement moins de rendement.

Faudra que j'y relise plus tard ce post, quand je serais un peu plus grand!

Répondre

Retourner vers « Moteurs électriques et transmissions »