Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Les marques et modèles existants, leurs performances (annoncées et vérifiées) avantages, inconvénients, disponibilités, tarifs etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

filomat
Messages : 2581
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Message par filomat » ven. 23 05 , 2014 16:16

Sur mon vélo électrique greencitybike madrid 36 volts à capteur optique (plus tu pédales vite et plus ça assiste) acheté environ 300 euros chez Auchan il y a quelques années, la batterie plomb s'est mise à chauffer en fin de charge (emballement thermique) et, comme elle est assez lourde (15 kg) et que j'avais trouvé une batterie lithium pas trop chère (150 euros avec chargeur pour une capacité de 4Ah, au lieu de 10Ah pour la batterie plomb d'origine du vélo), batterie prévue pour les accessoires de jardin macallister (taille haies, tondeuses à gazon etc...) je m'étais résolu à faire l'échange.

1-J'avais d'abord simplement relié les pattes où se branchait la batterie plomb aux bornes de la batterie en tortillant des fils de cuivre de diamètre 1 mm environ (chutes d'installation électriques) autour des bornes, faute d'avoir des connecteurs adaptés sous la main. Le fonctionnement du vélo était parfait mais il y avait une forte étincelle au moment où je connectais la dernière extremité des deux fils de liaison entre entre le vélo et la batterie.

2-Le mieux étant l'ennemi du bien j'ai tenté de parfaire l'installation en insérant un interrupteur sur un des fils de liaison, et j'ai même choisi un interrupteur supportant le 220 volts, c'est à dire un interrupteur ... de veilleuse électrique.


Le résultat fut évidemment (évident pour les non nuls de ce forum, mais pas évident "pour les nuls") tout à fait catastrophique : grand clac dans le controleur au premier essai, grand clac au second, grand clac au troisième puis plus rien, même en remettant la batterie plomb le moteur ne fonctionnait pas, seule la lumière fonctionnait. Le tout accompagné de l'odeur caractéristique de résine brulée : contrôleur kramé.

3-Qu'à cela ne tienne, un contrôleur se change facilement et ne coûte pas cher, mais tout de même 50 euros chez les fournisseurs français, donc commande en chine pour 25 euros port compris (après une bonne journée passée à chercher sur le net) : controleur "de course" avec cruise control , interrupteur de précharge pour justement éviter l'étincelle au branchement, etc.. etc... Une fois branché le controleur ne fonctionnait pas mais à force d'essayer toute les combinaisons j'ai découvert qu'il avait une fonction "apprentissage" en branchant un fil blanc il devine le type de brushless auquel il a affaire ... Seulement rien à faire pour qu'il fonctionne avec le capteur de pédalage optique, donc je le fais fonctionner avec une poignée tournante (que j'avais en stock pour un autre vélo électrique), ce qui m'a permis de gouter aux joies de la poignée tournante (avec la batterie plomb) : Au début on n'utilise le moteur que pour se relancer ou accélérer en cas de besoin, puis, progressivement et petit à petit on se sert du vélo comme d'une moto électrique et on ne se donne plus la peine de pédaler.

4-Comme le service de greencitybike fournissait encore les pièces détachées, et comme je regrettais mon capteur optique, j'ai commandé un controleur d'origine , cela fut assez long mais j'ai bien reçu ce contrôleur et l'ai monté, toujours avec la batterie plomb qu'il suffit de surveiller en fin de charge pour ne pas qu'elle chauffe et qui semble toujours bien fonctionner.

5-Comme avec la batterie plomb le vélo est assez lourd , et qu'en plus le contacteur à clé commence à donner des signes de fatigue, je me suis finalement décidé à retenter l'expérience du changement pour le lithium mais cette fois en prenant la précaution d'insérer un fusible (fusible automobile rose 16 A je crois) et surtout un relais (commandé chez ebikediscount le seul qui fournit des relais 36 volts) commandé par interrupteur (par précaution gros interrupteur à bouton du même fournisseur, qui peut même parait-il se passer de relais), toujours avec ma méthode "artisanale" pour les connexions, c'est à dire entortiller les pattes avec du fil de cuivre rigide :D
Le résultat est satisfaisant : le capteur optique fonctionne et le vélo est même plus léger et plus puissant qu'avec la batterie plomb si bien qu'on n'appuie presque plus sur les pédales avec assistance et qu'on se trouve tout de suite en train de "mouliner" dans le vide à 25 km/h.
Pour l'autonomie les 4*36=144 wh devraient permettre de faire 30 km environ à la consommation courante de 5 wh/km, c'est à dire presque autant que la batterie plomb de 360 wh et qui était un peu supérieure à 50 km.
Du fait que le vélo est plus léger (La batterie lithium pèse 1.2 kg contre 15 kg pour la batterie plomb) et que la batterie li-ion débite plus de courant que la batterie plomb on peut à mon avis se contenter de ces 4 Ah quand on a pris l'habitude du vélo électrique et qu'on sait comment augmenter l'autonomie en cas de besoin en coupant l'assistance quand elle n'est pas nécessaire sur un vélo "léger".
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Que la force soit électrique !

filomat
Messages : 2581
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Message par filomat » ven. 23 05 , 2014 16:26

Moralité (pour les nuls) n'utilisez surtout pas les connecteurs et interrupteurs du 220 volts alternatif du secteur pour bricoler du courant continu de puissance élevée (en intensité et en tension) de nos vélos électriques.

Ces interrupteurs 220 volts alternatif conviennent à la rigueur en courant continu pour de petites puissances, mais surtout pas le circuit de puissance de nos véhicules électriques, même de simples "vélos", le relais est indispensable avec les anciens contrÖleurs (les nouveaux contrÖleurs prévoient une prise "on-off" qui joue ce role de relais) de manière à éviter l'étincelle qui détruit les anciens contrôleurs.
Que la force soit électrique !

filomat
Messages : 2581
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Message par filomat » ven. 23 05 , 2014 16:29

Pour le montage du relais "c'est facile" : Quand la bobine (repérée par un rectangle entre les pattes) est alimentée par l'intermédiaire de l'interrupteur, alors le contact s'établit entre les deux autres bornes.
Que la force soit électrique !

filomat
Messages : 2581
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Message par filomat » ven. 23 05 , 2014 16:35

pour agrandir la photo et lire les commentaires cliquer sur la photo une première fois et ensuite "zoomer" sur la photo en cliquant à nouveau.
Que la force soit électrique !

Avatar du membre
Citro
Messages : 7345
Enregistré le : dim. 25 02 , 2007 23:26
Mes véhicules : Scoot'Elec, 106 4 p, 106 LiFePo4, VOLTA, e-UP, EMAX 120L, P2
Localisation : FR-33-Floirac

Re: Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Message par Citro » ven. 23 05 , 2014 18:42

Merci pour ce retour, c'est toujours plaisant de savoir que ces vélos "auchan" n'ont pas tous fini à la poubelle alors qu'il suffisait de pas grand chose pour les fiabiliser.
Lors de leur sortie, celui que tu as ou le modèle pliant étaient à des tarifs IMBATTABLES (j'en avais vu en promo à moins de 300€).
L'electricité, c'est LA solution.

filomat
Messages : 2581
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Message par filomat » ven. 23 05 , 2014 19:21

J'ai un voisin (de la commune d'à coté) qui l'a eu pour 100 euros le 24 décembre avec le 50% sur tous les vélos,il en était satisfait, puis il l'a revendu sur le bon coin car il préférait un vélo "sec" pour se maintenir en forme.

Demain j'essaierai de faire une photo plus nette de mon "bricolage" et d'ajouter un schéma car cela peut servir pour tous ces anciens vélos au plomb avec anciens contrôleurs ou détecteurs de pédalage non classiques qui n'agissent pas sur les nouveaux contrôleurs.

Sinon, tant qu'à changer la batterie on peut aussi essayer de changer le contrôleur (avec console et plusieurs niveaux de puissance) voire le détecteur de pédalage pour par exemple avoir une assistance en "vague" sinusoïdale (le moteur n'assiste - à ce que j'ai cru comprendre - que quand les manivelles sont horizontales, à la manière des "jambes"), ce qui diminue l'impression de mobylette et de "moulinage dans le vide".

Il y a eu beaucoup de progrès sur le vélo assisté et il continue d'y en avoir (moteurs pédaliers, moteurs moyeu à deux vitesses mécaniques etc...) mais aucun ne dépasse mon zapping renault sport qui avait finalement déjà tous ces perfectionnements et dont la batterie tient encore ... aussi longtemps que la nimh de la prius :D

Dans 20 ans certains diront, peut-être, à propos des derniers perfectionnements de 2034 sur les voitures électriques : "mais ma zoe renault a déjà tout çà depuis 2014 !" :D
Que la force soit électrique !

filomat
Messages : 2581
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Message par filomat » sam. 24 05 , 2014 17:49

Une photo un peu plus nette qui prouve bien que c'est "pour les nuls" :D , ce montage d'essai fonctionne bien et tient même les secousses, il ne reste plus qu'à trouver des connecteurs et un fusible "corrects", et un interrupteur de guidon (sur les sites de ebikediscount ou moteuretvelo par exemple ou récupération à droite et à gauche :D ).

Le vélo étant plus léger qu'avec la batterie plomb et la batterie lithium étant plus généreuse que la batterie plomb le vélo accélère vivement ... Il faudrait aussi un gilet jaune et un casque maintenant :D
grosplan2.JPG
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Que la force soit électrique !

filomat
Messages : 2581
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Message par filomat » sam. 24 05 , 2014 17:54

Pour fabriquer le "porte-fusible" j'ai utilisé un "domino" (le petit boitier noir que l'on voit sous le fusible).
Que la force soit électrique !

Avatar du membre
romelec
Messages : 1887
Enregistré le : mar. 05 06 , 2007 1:31
Mes véhicules : Vélo de ville électrifié
Localisation : FR-13-Aubagne
Contact :

Re: Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Message par romelec » sam. 24 05 , 2014 18:48

filomat a écrit :Sinon, tant qu'à changer la batterie on peut aussi essayer de changer le contrôleur (avec console et plusieurs niveaux de puissance) voire le détecteur de pédalage pour par exemple avoir une assistance en "vague" sinusoïdale (le moteur n'assiste - à ce que j'ai cru comprendre - que quand les manivelles sont horizontales, à la manière des "jambes"), ce qui diminue l'impression de mobylette et de "moulinage dans le vide".
Non c'est pas ça, ces nouveaux contrôleurs apportent 2 choses totalement indépendantes:
- Pilotage du moteur par des courants sinusoïdaux au lieu de trapézoïdaux. Le rendement est un tout petit peu meilleur et le moteur fait moins de bruit puisque le pilotage est un peu moins "bourrin".
- L'accélérateur ou la fréquence de pédalage fait varier la consigne en courant au lieu de la consigne en vitesse., donc plus on pédale vite plus le moteur assiste.

Avatar du membre
moulino51
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 10293
Enregistré le : lun. 16 01 , 2012 2:34
Mes véhicules : Clio 5 portes 4 Places + Valise XR25
Localisation : FR-51-Région de REIMS

Re: Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Message par moulino51 » sam. 24 05 , 2014 19:32

Par contre, (si j'ai bien vu :mrgreen: ) ne pas mettre du fil rigide sur un engin mobile, toujours du fil souple.


"On ne vient pas de nulle part et serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !"

filomat
Messages : 2581
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Message par filomat » dim. 25 05 , 2014 6:00

romelec a écrit :
filomat a écrit :Sinon, tant qu'à changer la batterie on peut aussi essayer de changer le contrôleur (avec console et plusieurs niveaux de puissance) voire le détecteur de pédalage pour par exemple avoir une assistance en "vague" sinusoïdale (le moteur n'assiste - à ce que j'ai cru comprendre - que quand les manivelles sont horizontales, à la manière des "jambes"), ce qui diminue l'impression de mobylette et de "moulinage dans le vide".
Non c'est pas ça, ces nouveaux contrôleurs apportent 2 choses totalement indépendantes:
- Pilotage du moteur par des courants sinusoïdaux au lieu de trapézoïdaux. Le rendement est un tout petit peu meilleur et le moteur fait moins de bruit puisque le pilotage est un peu moins "bourrin".
- L'accélérateur ou la fréquence de pédalage fait varier la consigne en courant au lieu de la consigne en vitesse., donc plus on pédale vite plus le moteur assiste.
Merci, romelec, en effet je n'avais pas compris le principe des contrôleurs "sine wave" par rapport aux "square wave". J'ai vérifié hier sur le site de goldenmotors et il s'agit bien seulement d'améliorer un peu le rendement et diminuer le bruit en lissant la vitesse de rotation du champ tournant qui entraine les aimants.

"plus on pédale vite et plus le moteur assiste" est pratique pour un moteur roue : Dans les côtes dès qu'on peine un peu sur un rapport on rétrograde et automatiquement comme on pédale plus vite le vélo repart et on ne peine plus. C'était le cas déjà avec les contrôleurs vélectris "proportionnels" et c'est le cas aussi de mon "capteur optique de pédalage" sur le greencitybike madrid (seuls les premiers modèles 36 volts avaient ce capteur qui a l'inconvénient de faire quelquefois un petit bruit au pédalage), et donc aussi avec ces nouveaux contrôleurs.

Sur mon zapping à moteur pédalier c'est le contraire (plus on pédale vite et moins ça assiste pour plafonner à 25 km/h sur le grand rapport) et c'est un peu déconcertant au début dans les côtes : Quand on peine il faut appuyer moins sur les pédales de manière à ce que le moteur assiste un peu plus, sinon on s’essouffle tout de suite.

Pour ce qui est d'assister seulement quand les manivelles passent à l'horizontale c'est le cas sur les moteurs pédaliers panasonic qui ont un détecteur de couple (ou l'équivalent), c'est d'ailleurs la législation japonaise (assistance proportionnelle à l'effort musculaire) et aussi je crois sur les moteurs bionx utilisés sur certains modèles matra ou le ebike de smart.
Que la force soit électrique !

filomat
Messages : 2581
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Message par filomat » dim. 25 05 , 2014 6:12

moulino51 a écrit :Par contre, (si j'ai bien vu :mrgreen: ) ne pas mettre du fil rigide sur un engin mobile, toujours du fil souple.


filomat va toujours à l'encontre des idées reçues :D , mais merci de la remarque et du conseil moulino : Pour la suite je vais chercher des connecteurs et du fil souple et garder mes fils rigides pour faire des "scoubidoux".

J'ai fait avec ce que j'avais sous la main pour vérifier (avec une certaine angoisse) que c'est bien l'étincelle de connexion de la batterie qui avait "cramé" le contrôleur lors de mon essai précédent et que le problème était résolu en mettant un relais.

Sans le conseil de moulino j'aurais continué avec mes "scoubidoux" mais il vaut mieux certainement du fil souple car avec les vibrations le fil rigide finirait par faire prendre du jeu aux connexions, raison pour laquelle le fil rigide est réservé aux bâtiments "fixes". :D
Que la force soit électrique !

Avatar du membre
moulino51
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 10293
Enregistré le : lun. 16 01 , 2012 2:34
Mes véhicules : Clio 5 portes 4 Places + Valise XR25
Localisation : FR-51-Région de REIMS

Re: Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Message par moulino51 » dim. 25 05 , 2014 8:18

Toutafé :D

Et puis par la suite tu te fabrique un petit coffre pour mettre tout le monde dedans, pas uniquement pour l'esthétique, mais pour éviter de tenter les recycleurs :lol: :lol:



"On ne vient pas de nulle part et serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !"

filomat
Messages : 2581
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Message par filomat » dim. 25 05 , 2014 11:17

Sûr, le recyclage est de mode en ce moment, mais comme elle ne pèse que 1.2 kg je me demande si le mieux ne serait pas de la garder sur moi quand je laisse le vélo au parking ... Il y avait la solution de tout mettre, à la place des batteries plomb, dans le coffre d'origine du vélo qui a un antivol à clé, mais tant que ces batteries plomb fonctionnent je les garde pour le moment en dépannage car avec mes "scoubidoux" mon montage de la batterie lithium risque de ne pas tenir longtemps.

Mais si je mets la batterie lithium dans le coffre des batteries plomb il me faudra ouvrir le coffre pour recharger la batterie à moins de bricoler un connecteur et je ne sais pas trop comment la batterie lithium se recharge : Il y a 4 pattes, les deux extrêmes le - à 0 volt, le + à 36 volts et les deux du milieu à 8 volts et le chargeur à trois pattes : les deux extrêmes et aussi une du milieu ... Il me faudra un connecteur à trois broches mais cela n'a rien d'impossible.

Et puis je voudrais aussi essayer la batterie lithium sur un autre vélo électrique à batterie plomb que j'ai à la campagne et qui n'aurait pas besoin de relais car son contacteur à clé (prévu pour le courant continu) est en dehors du coffre à batterie (alors que sur le grenncitybike il est solidaire du coffre à batterie sous la selle du vélo et je ne pouvais pas m'en servir en laissant la batterie lithium hors du coffre).

Une fois résolu le problème de principe (le "piège" de l'appel de courant des anciens controleurs au moment du branchement et qui provoque une forte étincelle si on n'utilise pas un interrupteur adapté ou de préférence un relais, étincelle qui endommage probablement les "mosfet" du controleur, sinon plus :) ) on peut ensuite peaufiner et améliorer au fur et à mesure des "incidents" qui ne manqueront pas d'intervenir :D
Que la force soit électrique !

Arnaud M
Messages : 697
Enregistré le : mer. 08 07 , 2009 19:05
Mes véhicules : Ax 96 (diag Lexia3) - Matra I-step Cross 09 - Saxo+106 epave
Localisation : Fr-46-Figeac
Contact :

Re: Conversion plomb ---> lithium "pour les nuls"

Message par Arnaud M » lun. 26 05 , 2014 11:03

Normalement l'étincelle est la même avec un relais qu'avec un interrupteur. Juste que ton interrupteur prévu pour 5W n'a pas résisté au courant demandé.

Répondre

Retourner vers « Vélos »