Tramway sur pneus

Les marques et modèles existants, leurs performances (annoncées et vérifiées) avantages, inconvénients, disponibilités, tarifs etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Répondre
filomat
Messages : 2446
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Tramway sur pneus

Message par filomat » mar. 11 11 , 2014 18:54

J'ai vu rouler le tramway sur pneus qui commence à rouler sans passager pendant un mois près de chez moi. Cela ressemble à un métro sans les tunnels, les pneus permettent d'accélérer plus vite que sur rail
Que la force soit électrique !

Avatar du membre
moulino51
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 9888
Enregistré le : lun. 16 01 , 2012 2:34
Mes véhicules : Clio 5 portes 4 Places + Valise XR25
Localisation : FR-51-Région de REIMS

Re: tramway sur pneus

Message par moulino51 » mar. 11 11 , 2014 19:02

Le tram sur pneus est une solution intelligente.

A Reims, il est sur rail = travaux très long, infrastructures mangeuses d'espace, ruine du petit commerce (Avenue de Laon)
Ruine pour la ville qui n'arrive pas a boucler le budget transport.

Chute importante de l'immobilier sur le tracé, et tondeuses a gazon dés 5 heurs le matin pour traiter les parties engazonnées (résolu)

"On ne vient pas de nulle part et serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !"

filomat
Messages : 2446
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: tramway sur pneus

Message par filomat » mer. 12 11 , 2014 11:50

Photo depuis ma fenêtre ce matin ( à environ 1 km). Le choix s'est porté sur le pneu car il y avait une grande côte pour monter aux "hauts" de Seine en partant des "bas" de Seine :D et que le rail n'avait pas assez d'adhérence. Les travaux n'ont pas amené trop de perturbations bien qu'ils soient importants (construction d'un pont au-dessus de l'autoroute, forage de tunnels etc...) . Il y a un rail de guidage qui sert également pour le retour du courant à une tension voisine de celle de la terre, ce courant provenant de la caténaire avec des postes de transformation.
tram1.JPG
Les feux rouges devraient être synchronisés sur le passage des rames (une à chaque quart d'heure), hier j'avais l'impression qu'ils étaient le plus souvent à l'orange, la synchronisation doit être en cours de mise au point, c'est assez complexe parait-il.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Que la force soit électrique !

Avatar du membre
triphase
Messages : 9083
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Incendie d'un tram à Nancy

Message par triphase » ven. 22 05 , 2015 16:07

http://www.estrepublicain.fr/edition-de ... ean-jaures


Donc ce tramway sur pneus a vu son moteur (à priori) prendre feu dans une "difficile montée"... :?

Certains craignent que les batteries lithium ne s'enflamment, ici un VE prend feu, qui n'a même pas de batterie! :roll:
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 43kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

lucienlivio
Messages : 302
Enregistré le : mer. 08 08 , 2012 14:23

Re: tramway sur pneus

Message par lucienlivio » mar. 26 05 , 2015 14:57

moulino51 a écrit :Le tram sur pneus est une solution intelligente.

A Reims, il est sur rail = travaux très long, infrastructures mangeuses d'espace, ruine du petit commerce (Avenue de Laon)
Ruine pour la ville qui n'arrive pas a boucler le budget transport.

Chute importante de l'immobilier sur le tracé, et tondeuses a gazon dés 5 heurs le matin pour traiter les parties engazonnées (résolu)

Je réagis "un peu tard" mais je n'avais pas vu ce message. Les seuls endroits où on construit des "tramways sur pneus" en France depuis les épisodes Nancy/Caen et Clermont-Ferrand, ce sont ceux où les pentes sont très raides (supérieures à 9%). Et il y a de bonnes raisons à cela...

Quelques éléments factuels :
  • A Paris, la nouvelle équipe PS/Verts a fait parler d'elle en 2001 en lançant les couloirs de bus (en "site propre").
  • La ligne 4 de Nantes est un bus (au GNV) sur un "site propre" (réservé aux bus). Elle a coûté 10 M€ au km.
  • La ligne de "tram sur pneus" de Clermont-Ferrand a coûté le même prix qu'un tram classique
  • La ligne de tram classique de Besançon a coûté 17 M€ au km
  • Il n'y a pas si longtemps la ligne de tram de Marseille (celle qui subsistait avant modernisation, ligne 68, il me semble) ou de Saint-Etienne (avant modernisation dans les 15 dernières années) passaient au milieu du trafic.
  • Une étude menée à Lyon a montré que certains secteurs ont souffert des travaux du tram, d'autres en ont largement profité. En étudiant les phénomènes en profondeur (c'est-à-dire en ne s'arrêtant pas aux ouvertures/fermetures de commerce et/ou aux prix de l'immobilier), on se rend compte que comme tout projet d'infrastructures de transport, il ne fait qu’accélérer les tendances. Un universitaire a même écrit un article sur le sujet (Les « effets structurants » du transport : mythe politique, mystification scientifique).
Bref, il y a plusieurs choses à retenir à travers ces exemples :
  • Installer un tram classique ou "sur pneus" prend la même durée. La seule différence se situe au niveau du site propre : pour un "tram sur pneus", on PEUT faire des économies de court terme, c'est-à-dire faire une plateforme plus légère...
  • Mais les économies d'investissement seront compensées par les coûts de réfection de la plateforme (comme les pneus passent toujours au même endroits, ils créent des ornières encore pire que sur les lignes de bus non guidées... alors même que le phénomène avec des bus non guidés peut déjà être impressionnant !). Résultat : on fait les mêmes plateformes pour l'un et pour l'autre (sauf si on veut faire de fausses économies...).
  • Le site propre naît de la volonté de compenser l'obligation de s'arrêter à des arrêts par une priorité double : site propre + priorité aux feux. Ce n'est pas la technologie qui fait le site propre. On peut en avoir (ou pas) quel que soit le mode (bus, tram, "tram sur pneus"...)
  • La largeur du matériel n'est pas lié au fait qu'il soit classique ou sur pneus. Par exemple, le matériel de Clermont (sur penus) est plus large (2,20m) que celui de Besançon (classique, 2,10m).


Complément : un seul constructeur peut fournir le matériel sur pneus : Asltom. Tant mieux, c'est une entreprise française installée en France. Mais pour faire jouer la concurrence... Besançon, de son côté, a choisi un tram construit en France (même si c'est par une entreprise espagnole)...

En résumé : tram classique ou "sur pneus", la seule différence que l'un peut franchir des pentes plus importantes. Résultat : c'est bien son seul intérêt parce que dans tous les autres cas, aujourd’hui, on ne le retient plus...

Avatar du membre
triphase
Messages : 9083
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Tramway sur pneus

Message par triphase » mar. 26 05 , 2015 15:18

Les trams sur pneu, c'est pas aussi Bombardier?

Ah oui, au fait, concernant les particules, leurs pics et leur permanence, on sait qu'elles viennent des diesels, mais pas que. Dans le métro parisien (électrique) il y en a paraît-il des tonnes. Des garnitures de freins qui s'usent.... Et des pneus qui s'usent, sur les lignes équipées, qui ont donc un taux encore plus élevé de particules que les lignes sur rails. :idea:

Ce qui est vrai en sous-sol doit aussi l'être (au moins un peu) en surface. Autrement dit les trams sur fer émettent moins de particules que les trams sur pneu. Vous savez, les gens de mauvaise foi reprochent aux VE d'émettre "aussi" des particules avec leurs pneus...
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 43kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

philoscoo
Messages : 2380
Enregistré le : sam. 22 06 , 2013 20:50
Mes véhicules : scoot Dolphin/scoot Symex-Huasha Erato/VE Think City
Localisation : BE-1930 ZAVENTEM (BELGIUM)

Re: Tramway sur pneus

Message par philoscoo » mar. 26 05 , 2015 17:06

Mouais... mais les tramouays sur rail émettent plus de particules de bruit (pas dans les poumons mais les oreilles!) :roll:
Tiens on en revient donc au trolley-bus.
Trolley-bus / tramway sur pneus c'est choux vert ou vert choux écologique!
Philoscoo :wink:
"Celui qui ne risque pas, risque plus que celui qui risque!" P.Léon_Poudrière

Avatar du membre
moulino51
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 9888
Enregistré le : lun. 16 01 , 2012 2:34
Mes véhicules : Clio 5 portes 4 Places + Valise XR25
Localisation : FR-51-Région de REIMS

Re: Tramway sur pneus

Message par moulino51 » mar. 26 05 , 2015 17:40

Oui et la ça doit couter beaucoup moins cher au CONtribuable :lol:


"On ne vient pas de nulle part et serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !"

lucienlivio
Messages : 302
Enregistré le : mer. 08 08 , 2012 14:23

Re: Tramway sur pneus

Message par lucienlivio » mer. 27 05 , 2015 18:37

triphase a écrit :Les trams sur pneu, c'est pas aussi Bombardier?
Exact... mais à l'imparfait ! :) Vu le fiasco, ils ont jeté l'éponge il y a un bail.

P.S. En fait, je crois qu'ils avaient racheté une boite qui avait développé cette technologie. Mauvaise pioche !

filomat
Messages : 2446
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: Tramway sur pneus

Message par filomat » lun. 30 05 , 2016 9:36

Comme le tramT6 sur pneus devant chez moi était gratuit ce week end pour l'inauguration de la dernière phase en tunnel je l'ai "testé pour vous" (en temps normal le ticket le moins cher est à 1.8 € à payer par carte bancaire ou en monnaie à l'automate de la station):

On peut facilement monter avec une trottinette, il y avait des familles nombreuses avec poussettes, et un vélo pliant ou un bagage ne poseraient pas de problème.

En général le plancher du tram est au même niveau que celui du quai.

On est surpris au démarrage de l'accélération (c'est un peu comme au décollage d'un avion), mais on est surpris aussi par des ballottements latéraux quand le tram roule : Cela est dû à l'asservissement sur le rail de guidage : Il n'y a qu'un seul rail métallique au milieu de la voie, le courant qui vient de la caténaire s'evacue par ce rail (en ayant traversé le moteur) et c'est par la détection de la position du tram par rapport à ce rail que la direction est asservie pour que le guidage par les pneus permette au tram de "suivre" le rail.

On s'habitue très rapidement à ces ballottements (qui rappellent également ceux du métro sur pneus) et ensuite on ne s'en rend plus compte, sauf lorsque l'on se lève de son siège pour se préparer à descendre : Il faut se tenir à une rampe ou s'appuyer lorsque l'on est debout dans le tram : Ce n'est pas comme dans un train sur rails métalliques.

Le tram accélère donc beaucoup plus qu'un train (il accélère comme un métro sur pneus) et il va également assez vite lorsqu'il est en site propre : Sur la portion qui précède le tunnel il y a une longue portion où on a une impression de vitesse élevée.

Dans les côtes ou les descentes il profite également de la combinaison "électrique + pneus" : J'avais le souvenir du bus thermique qui montait difficilement une longue côte (des "bas de Seine" aux "hauts de Seine") en rétrogradant ses vitesses et en arrivant avec des odeurs d'huile fumante en haut et avec le tram je ne me suis même pas rendu compte que l'on montait (ni que l'on descendait) une côte.

Et le tram sur pneus est vraisemblablement moins bruyant qu'un tram sur rails aussi bien pour les riverains que pour les passagers.

Donc, du point de vue technique, il s'agit d'une réussite et un tram sur rails n'aurait probablement pas été possible sur ce parcours qui comprend une longue pente à forte déclivité.

Il donne une idée des avantages de la propulsion électrique routière (et de sa différence de confort et de performance par rapport à la propulsion thermique), ce que le train sur rails ne donne pas complètement (le train ferroviaire accélère beaucoup moins mais en revanche il ne "ballote" pas latéralement).
Que la force soit électrique !

Donostian
Messages : 13
Enregistré le : ven. 09 12 , 2016 13:47
Mes véhicules : Citroën C-zéro

Re: Tramway sur pneus

Message par Donostian » mer. 25 01 , 2017 8:05

filomat a écrit :
Donc, du point de vue technique, il s'agit d'une réussite et un tram sur rails n'aurait probablement pas été possible sur ce parcours qui comprend une longue pente à forte déclivité.
L'infra de ce tram sur pneus est au même prix que celle d'un tram fer.
On aurait pu faire la même chose avec les mêmes véhicules et beaucoup plus de confort et moins d'entretien, avec un guidage immatériel par GPS ou par marquage au sol.
A Rouen les bus TEOR ont un guidage électronique depuis 15 ans.

Répondre

Retourner vers « Utilitaires et transport collectif »