LOOK INSIDE Contrôleur EVT

Forum dédié aux scooters EVT, importés par la société Covel France

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Répondre
mic
Messages : 202
Enregistré le : sam. 03 06 , 2006 23:34
Localisation : FR-38-Grenoble EVT 168 Bleu

LOOK INSIDE Contrôleur EVT

Message par mic » jeu. 25 01 , 2007 0:35

Peut être certains connaissent déjà ces images qui montrent l'intérieur d'un contrôleur EVT, mais pour les autres voici les photos.

1) Ce que vous connaissez déjà, la partie extérieure du carter. Dévisser les vis aux 4 angles pour le démonter.
Image


2 La face arrière du carter avec son capot et ses 12 vis.
Image


3) Sous le capot, la carte mère du contrôleur, le faiceau électrique, et l'axe de commande d'accélération où se fixe le cable d'accélérateur.
Image


4) Détail sur l'axe de commande d'accélération (ici bloqué en position maxi à l'aide d'un clou à l'extérieur du carter)
Image


5) Encore l'axe de commande d'accélération (toujours bloqué en position maxi). On observe 2 clips qui limitent la course de l'axe, à gauche pour la course maxi, l'autre à droite qui empêche l'axe de se rétracter complètement à l'intérieur le trou du bloc en alu sous la carte. A ce stade, pas moyen de retirer la carte mère qui est fixé dans le carter.
Image


6) Cachées sous l'étiquette du carter, les 6 vis qui maintiennent la carte. Y'a plus qu'a dévisser !
Image


7) La face cachée de la carte avec ses composants. On distingue au milieu en bas un circuit intégré sans marque ni indications, si ce n'est le chiffre 57 inscrit au marqueur.
Image


8) Vu par dessus de l'axe de commande d'accélération avec son clip qui l'empêche de rentrer dans le bloc rectangulaire en alu.
Image


9) Voici comment la commande d'accélération fonctionne. Devant une lumière percé dans le bloc alu se trouve un capteur opto-électrique. Lorsque les "gaz" sont à zéro, une plaque (verte) obture la lumière. Lorsque l'on accélère l'axe de commande déplace cette pièce qui révèle une découpe en angle. Plus l'on accélère, plus la lumière s'ouvre jusqu'à être complètement dégagée, ce qui permet de voir de l'autre coté.
Image


10) On observe des transistors (mosfet) fixés sur le bloc alu contenant l'axe de commande d'accélération.
Image


11) Il y 7 autres transistors (mosfet) sur le deuxième bloc alu. Modèle : IRF3710.
Image


12) Un petit coup d'oeil entre les 2 blocs alu. On y trouve une carte fille.
Image


13) On trouve aussi des condensateurs et en observant bien, un truc noir qui est la deuxième partie du capteur opto-électrique de commande d'accélération.
Image


14) Il y a par ici des résistances.
Image


15) Et pour finir, gros plan sur le cerveau (circuit intégré programmable) déjà aperçu plus haut qui gére les puissances maximum délivrée par la carte mére.
Image


Bonne lecture.

Avatar du membre
StefBee
Messages : 259
Enregistré le : jeu. 24 11 , 2005 16:16
Localisation : CH-1203-GENEVE / Govecs GO! S3.4

Message par StefBee » jeu. 25 01 , 2007 9:11

Très instructif, merci Mic.

J'avais commencé le démontage aussi par curiosité il y a quelque temps, mais vu le nombre de vis planquées derrière je n'avais pas persévéré...

Et euuuuh, tu as une intention quelconque avec ce que tu viens de faire, ou alors c'était juste pour le fun ??? :)
Stéphane

Avatar du membre
vehiculeselectriques
Fondateur Administrateur
Messages : 9494
Enregistré le : lun. 06 09 , 2004 20:11
Mes véhicules : Saxo lifepo4, Berlingo, Kangoo RE, Italvel EVolution...
Localisation : FR-25-BESANCON
Contact :

Message par vehiculeselectriques » jeu. 25 01 , 2007 9:48

Petite corrections, sur la photo 10 ce sont des diodes et sur la 11 le premier est un régulateur de tension.
"Rien au monde ne peut faire mieux que la persévérance...
L'expression "persévérer" a résolu et résoudra toujours les problèmes de la race humaine."
Calvin Coolidge

marcjero
Messages : 734
Enregistré le : sam. 15 07 , 2006 16:59
Localisation : FR-94-PARIS / EVT4000 LFP - Auris HSD

Message par marcjero » jeu. 25 01 , 2007 14:28

En 15 c'est une simple eprom... Si on connait le processeur utilisé sur la carte on peut sans doute désassembler le code et jouer sur les paramètres :idea:

Avatar du membre
vehiculeselectriques
Fondateur Administrateur
Messages : 9494
Enregistré le : lun. 06 09 , 2004 20:11
Mes véhicules : Saxo lifepo4, Berlingo, Kangoo RE, Italvel EVolution...
Localisation : FR-25-BESANCON
Contact :

Message par vehiculeselectriques » jeu. 25 01 , 2007 19:55

Le 15 est un microcontroleur probablement un atmega8 de Atmel.
Quand a lire le code ce sera probablement impossible, le fusible de protection en lecture est grillé en programmation pour l'empêcher.
"Rien au monde ne peut faire mieux que la persévérance...
L'expression "persévérer" a résolu et résoudra toujours les problèmes de la race humaine."
Calvin Coolidge

marcjero
Messages : 734
Enregistré le : sam. 15 07 , 2006 16:59
Localisation : FR-94-PARIS / EVT4000 LFP - Auris HSD

Message par marcjero » jeu. 25 01 , 2007 22:03

c'est ballot :?

mic
Messages : 202
Enregistré le : sam. 03 06 , 2006 23:34
Localisation : FR-38-Grenoble EVT 168 Bleu

Message par mic » jeu. 25 01 , 2007 22:26

StefBee a écrit :Très instructif, merci Mic.

J'avais commencé le démontage aussi par curiosité il y a quelque temps, mais vu le nombre de vis planquées derrière je n'avais pas persévéré...

Et euuuuh, tu as une intention quelconque avec ce que tu viens de faire, ou alors c'était juste pour le fun ??? :)
Aucune mauvaise intention :roll: d'ailleurs, je n'ai même pas touché à mon contrôleur. J'avais trouvé ces photos sur un autre forum alors que je recherchais des informations sur les différents scooters du marché. De toute façon, je n'y connais pas grand chose en électronique. Mais comme d'autres en savent beaucoup plus, je pense que ces images aideront à délier des langues :wink: .

Je crois savoir que pour le marché asiatique le microcontroleur (photo 15) n'est pas le même(*) alors que tout les autres composants sont identiques à notre modèle européen. Cette donnée n'a d'importance que si l'on sait que le scooter modèle asiatique roule à 60 km/h.
(*) C'est le même composant, mais la programmation n'est pas la même. L'inscription au feutre est différente. De là à penser que…

marcjero
Messages : 734
Enregistré le : sam. 15 07 , 2006 16:59
Localisation : FR-94-PARIS / EVT4000 LFP - Auris HSD

Message par marcjero » jeu. 25 01 , 2007 22:33

ça vaut le coups d'essayer... :D

Avatar du membre
StefBee
Messages : 259
Enregistré le : jeu. 24 11 , 2005 16:16
Localisation : CH-1203-GENEVE / Govecs GO! S3.4

Message par StefBee » ven. 26 01 , 2007 6:17

Oui, et vu que le circuit est monté sur socle, on pourrait même imaginer s'en faire livrer directement par nos amis Taiwanais... voire par l'intermédiaire d'un importateur plus proche de chez nous :roll:
Stéphane

michel22
Messages : 53
Enregistré le : jeu. 07 10 , 2004 20:04
Localisation : saint brieuc evt 4000/ mts1000

Message par michel22 » sam. 27 01 , 2007 14:05

Si vous faites une commande groupée, pensez à moi..... :P

Michel

marcjero
Messages : 734
Enregistré le : sam. 15 07 , 2006 16:59
Localisation : FR-94-PARIS / EVT4000 LFP - Auris HSD

Message par marcjero » sam. 24 03 , 2007 10:11

Une chose que je trouve bizarre. Philippe tu parles d'un bridage à 41V mais je ne vois pas sur les photos quel composant peut réaliser cette régulation. A priori le microcontrolleur doit agir en ajustant seulement le cycle alternatif qui va vers le moteur non ?

Si la seule différence entre notre controleur et la version débridée est la puce je serais tenté de penser que tous les controleurs EVT (asie ou pas) sortent 41V max et que seule la modulation change.

Par contre je n'ai aucune idée du pourquoi de la chutte de tension. Est-ce que la résistance des composants et des connecteurs associés à la forte intensité délivrée ne peut pas expliquer ça ? As-tu observé des variations de la tension max de sortie en fonction de la charge ?

Un moyen simple de débridage serait de monter un circuit de bypass pour appliquer les 48V batterie directement au moteur sans passer par le controleur. Le bypass étant commandé par exemple par la mise en butée de la poignée.

nlc
Messages : 2139
Enregistré le : ven. 24 03 , 2006 14:11
Localisation : FR-44-Nantes / Tesla model S 85kWh
Contact :

Message par nlc » sam. 24 03 , 2007 12:53

Interessante ces photos !!

Mais je ne comprends pas quelque chose, c'est un moteur a balais ou quoi ?

Les 2 fils rouges et les 2 noirs ca doit etre l'arrivée generale batteries, et on voit que le + passe par 2 relais.

Et il nous reste les 2 verts et les 2 blancs, qui doivent aller au moteur.

marcjero
Messages : 734
Enregistré le : sam. 15 07 , 2006 16:59
Localisation : FR-94-PARIS / EVT4000 LFP - Auris HSD

Message par marcjero » sam. 24 03 , 2007 13:00

oui c'est un moteur à balais

Avatar du membre
vehiculeselectriques
Fondateur Administrateur
Messages : 9494
Enregistré le : lun. 06 09 , 2004 20:11
Mes véhicules : Saxo lifepo4, Berlingo, Kangoo RE, Italvel EVolution...
Localisation : FR-25-BESANCON
Contact :

Message par vehiculeselectriques » sam. 24 03 , 2007 13:18

marcjero a écrit :Une chose que je trouve bizarre. Philippe tu parles d'un bridage à 41V mais je ne vois pas sur les photos quel composant peut réaliser cette régulation. A priori le microcontrolleur doit agir en ajustant seulement le cycle alternatif qui va vers le moteur non ?

Si la seule différence entre notre controleur et la version débridée est la puce je serais tenté de penser que tous les controleurs EVT (asie ou pas) sortent 41V max et que seule la modulation change.

Par contre je n'ai aucune idée du pourquoi de la chutte de tension. Est-ce que la résistance des composants et des connecteurs associés à la forte intensité délivrée ne peut pas expliquer ça ? As-tu observé des variations de la tension max de sortie en fonction de la charge ?

Un moyen simple de débridage serait de monter un circuit de bypass pour appliquer les 48V batterie directement au moteur sans passer par le controleur. Le bypass étant commandé par exemple par la mise en butée de la poignée.
Il est fort probable que le microcontroleur gère la limitation, il suffit de lui donner le rapport cyclique correspondant pour que la tension moyenne au moteur ne dépasse pas 41V.

Je n'ai jamais eu un EVT assez longtemps pour pouvoir faire tous les tests que je souhaiterais :cry: mais je sent que je vais kidnapper à Covel France le modèle 2007 et ne pas lui rendre tant que je ne l'ai pas décortiqué dans tous les sens :lol:

Oui un bypass est possible mais attention à ne pas l'activer dès le démarrage ou en forte côte car il y aurait vite des dégâts...
Le plus "sûr"est encore de voir avec Covel France pour un controleur asie modèle 2007...mais attendez vous à vider et changer les batteries plus vite car on a rien sans rien...
"Rien au monde ne peut faire mieux que la persévérance...
L'expression "persévérer" a résolu et résoudra toujours les problèmes de la race humaine."
Calvin Coolidge

marcjero
Messages : 734
Enregistré le : sam. 15 07 , 2006 16:59
Localisation : FR-94-PARIS / EVT4000 LFP - Auris HSD

Message par marcjero » sam. 24 03 , 2007 13:32

Dommage il y avait un controleur EVT en vente sur ebay il y a quelques semaines, je l'ai vu trop tard.
Il est fort probable que le microcontroleur gère la limitation, il suffit de lui donner le rapport cyclique correspondant pour que la tension moyenne au moteur ne dépasse pas 41V
Donc les 41V constatés ne correspondent pas au pic de tension mais à une moyenne ? Oui alors dans ce cas le microcontrolleur peut augmenter la tension.

Un controleur 2007 faut voir...

Répondre

Retourner vers « EVT »