Conception de BMS pour une Saxo LiFePo4

Les dernières technologies, vos réalisations, expériences et questions en la matière.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Bruno_Pau
Messages : 18
Enregistré le : dim. 23 08 , 2015 11:35
Mes véhicules : saxo électrique - Lithuamisation en cours
Localisation : Pau 64
Contact :

Re: Conception de BMS pour une Saxo LiFePo4

Message par Bruno_Pau » mar. 07 11 , 2017 19:46

rover17 a écrit :"Si je comprends bien , l'équilibrage des cellules se fait donc par décharge , vers la tension de la plus faible :?:
Exact ou pas :idea:
Ce n'est pas vraiment une décharge, mais une dérivation de courant.

En fin de charge le chargeur ne fournira plus que 0,25A, et ce courant sera dérivé, sur les cellules déjà chargées, dans la résistance by-pass , au lieu d'aller dans la cellule.

philoscoo
Messages : 2355
Enregistré le : sam. 22 06 , 2013 20:50
Mes véhicules : scoot Dolphin/scoot Symex-Huasha Erato/VE Think City
Localisation : BE-1930 ZAVENTEM (BELGIUM)

Re: Conception de BMS pour une Saxo LiFePo4

Message par philoscoo » mar. 07 11 , 2017 19:54

Salut Rover,
rover17 a écrit :Si je comprends bien , l'équilibrage des cellules se fait donc par décharge , vers la tension de la plus faible
Exact ou pas
Je dirais que durant la charge, une fois un seuil de tension atteint, on ralenti la charge de la plus "vive" jusqu'à coupure du chargeur lorsqu'une valeur limite (avant qu'elle ne soit dangereuse) soit atteinte.
Ensuite les éléments les plus haut se décharge encore un peu avant que l'ensemble des tensions se calment spontanément et se stabilisent vers 3.35V/élém.
Je suis pas sûr d'être clair. Mais c'est l’intention qui compte non? :roll:
Philoscoo :wink:
"Celui qui ne risque pas, risque plus que celui qui risque!" P.Léon_Poudrière

hpdp
Messages : 336
Enregistré le : sam. 07 10 , 2017 17:34
Mes véhicules : j'y pense...
Localisation : Bruxelles (BE)

Re: Conception de BMS pour une Saxo LiFePo4

Message par hpdp » mar. 07 11 , 2017 20:19

l'ancien bac surélevé de la clio de chevreuse est passé au CT il me semble. si c'est bien fait ça devrait passer.
je ne pense pas que la perte de rigidité soit un problème, du moins tant que c'est la tôle du coffre, pas un longeron.
je n'aime pas l'idée d'amener la tension de traction dans l'habitacle sur le siège ar, même si le siège est retiré, même si c'est bien fixé, faut pas mélanger.

Bruno_Pau
Messages : 18
Enregistré le : dim. 23 08 , 2015 11:35
Mes véhicules : saxo électrique - Lithuamisation en cours
Localisation : Pau 64
Contact :

Re: Conception de BMS pour une Saxo LiFePo4

Message par Bruno_Pau » mar. 07 11 , 2017 20:30

hpdp a écrit :l'ancien bac surélevé de la clio de chevreuse est passé au CT il me semble. si c'est bien fait ça devrait passer.
Je pense que aussi que ça devrait passer au contrôle technique. Le gars que je vais voir n'est pas trop pointilleux!
hpdp a écrit :je ne pense pas que la perte de rigidité soit un problème, du moins tant que c'est la tôle du coffre, pas un longeron.
Je ne coupe bien entendu aucun longeron, seulement de la tôle fine.
hpdp a écrit :je n'aime pas l'idée d'amener la tension de traction dans l'habitacle sur le siège ar, même si le siège est retiré, même si c'est bien fixé, faut pas mélanger.
Le siège sera bien entendu retiré, et le bac solidement fixé au plancher.
Dans les voitures actuelles, les batteries sont dans le plancher...
L'installation dans le compartiment moteur me semble pour l'instant bien compliqué. Mais ça peut évoluer.

Bruno_Pau
Messages : 18
Enregistré le : dim. 23 08 , 2015 11:35
Mes véhicules : saxo électrique - Lithuamisation en cours
Localisation : Pau 64
Contact :

Re: Conception de BMS pour une Saxo LiFePo4

Message par Bruno_Pau » mar. 07 11 , 2017 20:36

vehiculeselectriques a écrit : si vraiment de devais le faire j'équilibrerai >ponctuellement< et en fin de décharge par le bas !
Mais les petites cartes que j'ai actuellement ne me le permettent pas.
Ou alors il faut que je les enlève et que je réalise cette fonction moi même... Mais j'ai pas très envie de refaire le circuit imprimé pour l'instant.
vehiculeselectriques a écrit :J'ajouterai un boitier externe IP66 avec l'arrivée d'un câblage en 1mm permettant un équilibrage manuel des cellules... si besoin était...
Pourquoi pas ?

rover17
Messages : 768
Enregistré le : ven. 05 10 , 2007 19:17
Localisation : Charente maritime

Re: Conception de BMS pour une Saxo LiFePo4

Message par rover17 » mar. 07 11 , 2017 23:46

philoscoo a écrit :Salut Rover,
rover17 a écrit :Si je comprends bien , l'équilibrage des cellules se fait donc par décharge , vers la tension de la plus faible
Exact ou pas
Je dirais que durant la charge, une fois un seuil de tension atteint, on ralenti la charge de la plus "vive" jusqu'à coupure du chargeur lorsqu'une valeur limite (avant qu'elle ne soit dangereuse) soit atteinte.
Ensuite les éléments les plus haut se décharge encore un peu avant que l'ensemble des tensions se calment spontanément et se stabilisent vers 3.35V/élém.
Je suis pas sûr d'être clair. Mais c'est l’intention qui compte non? :roll:
Philoscoo :wink:
Bonsoir , si si , ça m'éclaire , donc ça requiert un transit pour l'alim de la cellule en direct (charge) , puis un autre pour la décharger éventuellement via la res ballast , pour équilibrage par rapport à ses voisines
Donc 2 commutateurs + 1 Res , par cellule :?:
Pardon pour le HS , je viens d'apprendre le fonctionnement d'un BMS , enfin je pense
:idea:
Le VE , j'y viendrais ...

Dodécaèdre
Messages : 597
Enregistré le : ven. 26 03 , 2010 19:21
Localisation : FR-42-Roanne / 106 - EVT4000e

Sécurité de la batterie

Message par Dodécaèdre » sam. 11 11 , 2017 19:06

Je n'ai pas pu voir sur la photo de ta batterie, mais si je puis donner un conseil au niveau de la conception d'un pack de batterie constitué par exemple d'éléments de type 18650, ce serait qu'il faut prendre sérieusement en considération le risque qu'un des éléments se mette en court circuit. Ce type d'incident m'est déjà arrivé personnellement sur la batterie Lifepo4 de mon scooter EVT. Dans ce cas tous les autres éléments branchés en parallèle se vident dans l'élément fautif, ce qui détruit une partie de la batterie, et risque de provoquer un incendie. Le solution utilisée par TESLA consiste à ajouter un fusible sur chaque élément, c'est pas cher et c'est efficace ! (et c'est ce que je ferai la prochaine fois ...)
tesla_fuse.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
EVT4000e
106 lifepo4 (37x160ah)

planetaire
Messages : 187
Enregistré le : lun. 05 05 , 2008 12:29
Mes véhicules : Prius 2 plug-in 20kWh. 90Wh/km en sortie d'accus l'été
Localisation : Caldera d'écouves
Contact :

Re: Conception de BMS pour une Saxo LiFePo4

Message par planetaire » sam. 11 11 , 2017 19:46

Bonsoir,

Je découvre cette discussion.
Je ne conseille pas l'utilisation d'un arduino nano car il consomme trop ! et 24h/24.
Sur mes accus il y a des pic12F683 (Ca coûte rien), bms conçu par peter perkins: http://www.batteryvehiclesociety.org.uk ... f984ccacea
La conso est dérisoire et ne vide "pas" les accus quand on ne roule pas.
Il y a un pic par accu ce qui évite de déséquilibrer. Seule prudence, le bus sur lequel on récupère chaque tension ne doit pas être trop long.

Par contre j'utilise un arduino nano sur ma batterie 12V, avec 4 accus lifepo4 en série. Mais il n'est alimenté en 12V que quand on roule. De façon à ce qu'il ne consomme pas alors qu'il n'est pas alimenté; pour les 4 mesures de tensions il y a des résistances de fortes valeur (1 Mohms etc ..) et l'arduino est réglé (La conversion analogique/numérique) avec entrée à 1,1V. A 5V il consomme même non alimenté...
Il existe des pistes pour réduire la conso d'un arduino comme réduire la fréquence de la bête, mais pas de miracle si on utilise la carte avec son régulateur etc..

Attention si utilisation d'un arduino pour plusieurs cellules, il faut optocoupler le transistor de shuntage des 3 accus les plus "hauts". Seul le transistor du shunt N°1 peut être actionné directement. Sinon quand on actionne par exemple le 2 on shunte l'accu 1 et 2 en même temps et pas juste le 2. Car l'arduino ne peut pas dépasser 5V en sortie.

Pour ce qui est des shunts, tout le monde sait que dès qu'ils sont actionnés il y a une chute de tension sur les fils de liaison aux accus. Ceci peut perturber la mesure faite. Au mieux le bms va osciller.

A+

Bruno_Pau
Messages : 18
Enregistré le : dim. 23 08 , 2015 11:35
Mes véhicules : saxo électrique - Lithuamisation en cours
Localisation : Pau 64
Contact :

Re: Sécurité de la batterie

Message par Bruno_Pau » dim. 12 11 , 2017 22:38

Dodécaèdre a écrit : Le solution utilisée par TESLA consiste à ajouter un fusible sur chaque élément, c'est pas cher et c'est efficace ! (et c'est ce que je ferai la prochaine fois ...)
Merci Dodécaèdre pour ta remarque.
Juste un détail, j'ai 1320 éléments, donc 1320 fusibles à installer...

Bruno_Pau
Messages : 18
Enregistré le : dim. 23 08 , 2015 11:35
Mes véhicules : saxo électrique - Lithuamisation en cours
Localisation : Pau 64
Contact :

Re: Conception de BMS pour une Saxo LiFePo4

Message par Bruno_Pau » dim. 12 11 , 2017 23:13

planetaire a écrit : Je ne conseille pas l'utilisation d'un arduino nano car il consomme trop ! et 24h/24.
Sur mes accus il y a des pic12F683 (Ca coûte rien), bms conçu par peter perkins
../..
La conso est dérisoire et ne vide "pas" les accus quand on ne roule pas.
../..
Il existe des pistes pour réduire la conso d'un arduino comme réduire la fréquence de la bête, mais pas de miracle si on utilise la carte avec son régulateur etc..
Merci planetaire pour cette info.
Je ne connaissais pas ce montage, il semble effectivement intéressant.
Mais je ne connais pas du tout les PIC, et j'ai déjà bien avancé avec l'Arduino...
A voir

Je vais essayer d'endormir le nano quand le contact sera coupé et que la charge ne sera pas active, et de le réveiller via l'entrée D5
planetaire a écrit : Attention si utilisation d'un arduino pour plusieurs cellules, il faut optocoupler le transistor de shuntage des 3 accus les plus "hauts". Seul le transistor du shunt N°1 peut être actionné directement. Sinon quand on actionne par exemple le 2 on shunte l'accu 1 et 2 en même temps et pas juste le 2. Car l'arduino ne peut pas dépasser 5V en sortie.
Rien n'échappe à ta sagacité! Le premier schéma était effectivement erroné.
J'ai corrigé sur le suivant, sans opto mais avec 1 NPN + 1 PNP par cellule.
Mais je ne l'ai pas publié cette version sur le forum puisque j'ai enlevé tout ça
planetaire a écrit : Pour ce qui est des shunts, tout le monde sait que dès qu'ils sont actionnés il y a une chute de tension sur les fils de liaison aux accus. Ceci peut perturber la mesure faite. Au mieux le bms va osciller.
Un petit hystérésis logiciel devrait pouvoir régler ça,
mais de doutes façons, ce n'est plus mon BMS qui contrôle ce shunt mais la petite carte d'origine qui shunt les 14 Ohms (0,25A) à 3,65V

Merci pour tes remarques, ça va m'obliger à revoir pas mal de choses :roll:

dirk pitt
Messages : 4030
Enregistré le : mar. 13 03 , 2007 11:44
Mes véhicules : Scootelec, VAE Haibike, VAE Matra, saxo elec, volta
Localisation : FR-38-Voiron
Contact :

Re: Sécurité de la batterie

Message par dirk pitt » lun. 13 11 , 2017 6:48

Bruno_Pau a écrit :
Dodécaèdre a écrit : Le solution utilisée par TESLA consiste à ajouter un fusible sur chaque élément, c'est pas cher et c'est efficace ! (et c'est ce que je ferai la prochaine fois ...)
Merci Dodécaèdre pour ta remarque.
Juste un détail, j'ai 1320 éléments, donc 1320 fusibles à installer...
regarde la video. les fusibles en question, ce n'est que le petit bout de fil qui relie chaque element au BUS de puissance.
ce fil est choisi avec un diametre fin qui va fondre en cas de CC d'un element.
Image
cliquez ma signature

planetaire
Messages : 187
Enregistré le : lun. 05 05 , 2008 12:29
Mes véhicules : Prius 2 plug-in 20kWh. 90Wh/km en sortie d'accus l'été
Localisation : Caldera d'écouves
Contact :

Re: Conception de BMS pour une Saxo LiFePo4

Message par planetaire » lun. 13 11 , 2017 8:15

Donc arduino. OK. Les arduino ont plein d'avantages, dont le logiciel libre, un port usb pour les programmer et plein d'exemples sur le net dont certains totalement faux. :D
Je vais essayer d'endormir le nano quand le contact sera coupé et que la charge ne sera pas active, et de le réveiller via l'entrée D5
Il y a un gars qui avait fait des tests sur un arduino mini en désactivant tous les sous-ensembles inutiles. https://andreasrohner.at/posts/Electron ... nsumption/
Mais un régulateur de tension tu en as besoin.
Tu vas avoir à réveiller 20 Arduino.
Rien n'échappe à ta sagacité! Le premier schéma était effectivement erroné.
J'ai corrigé sur le suivant, sans opto mais avec 1 NPN + 1 PNP par cellule.
Mais je ne l'ai pas publié cette version sur le forum puisque j'ai enlevé tout ça
Je n'ai pas assez de compétence en électronique, mais je me demande si le transistor "du haut" va bien fonctionner saturé, peut-être que oui. Pour celui du bas, il sera bien polarisé (recevra assez de courant sur la base) il est relié au moins qui est commun à l'accu du bas, au régulateur de tension de la carte arduino et au moins du micro-contrôleur. Pour celui du haut, l'arduino ne peut pas fournir plus de 5V alors qu'il y aura entre 5V (2*2,5V) et 7,30 Volts (2*3,65V) sur le +. Ce transistor sera flottant/arduino; entre émetteur et collecteur, il sera entre 2,5 Volts et 5 Volts et en fin de charge 3,65V et 7,3 Volts par rapport au moins du microcontrôleur.

Au passage je conseille de ne pas monter à 3,65 Volts, après 3,45 volts environ on arrive à bien équilibrer, les tensions s'envolent déjà assez avec des lifepo4.
Ca laisse de la place pour les premiers freinages avec régen et cela peut peut-être faire moins vieillir les accus.
Un petit hystérésis logiciel devrait pouvoir régler ça,
mais de toutes façons, ce n'est plus mon BMS qui contrôle ce shunt mais la petite carte d'origine qui shunt les 14 Ohms (0,25A) à 3,65V
SI la carte shunt a ses propres fils et qu'il vont directement aux accus, pas de soucis car cela revient à séparer les fils de mesure et ceux de shuntage.
Sinon l'autre formule utilisée est de: retirer le shunt, mesurer, remettre le shunt, l'espace d'un instant.
Jouer avec un hytérésis va dépendre de la longueur/section des fils et risque de retirer les shunts plus bas en tension que nécessaire.
Je ne sais pas ce qu'est la "carte d'origine" ? Edit. J'ai lu le lien vers google. Donc tu utilises des packs tout faits de 48V ayant déjà des shunts. A mon avis 3,65V étant le maxi des lifepo4, les shunts doivent être réglés un peu plus bas.
0,25A c'est quasi ce que j'utilise avec une résistance 3W et cela ne fait pas trop de chaleur à évacuer (Et une température raisonnable sur la résistance), mais il faut y penser, l'été peut être chaud. Faut prévoir 39 shunts actionnés en même temps. Chaleur à évacuer du boitier.

Bien sûr il y a un/des optocoupleurs entre chaque nano ou si problème peu probable des isolateurs numériques (magnétiques).
Chaque nano reçoit les tensions des copains situés en amont, de 0 à 38 tensions. La dernière/première liaison entre les "esclaves" et le maître peut être plus délicate, ils ne sont pas au même potentiel et le hachage en roulant peut être un soucis avec des optocoupleurs. Lors de la recharge sur secteur pas de pb bien sur. Pour ma part j'ai mis une liaison bluetooth entre esclave et maître. Ca isole pas mal :D

Bon montage.

A+

Avatar du membre
romelec
Messages : 1863
Enregistré le : mar. 05 06 , 2007 1:31
Mes véhicules : Vélo de ville électrifié
Localisation : FR-13-Aubagne
Contact :

Re: Conception de BMS pour une Saxo LiFePo4

Message par romelec » lun. 13 11 , 2017 9:51

Est-ce que les valeurs des résistances sur ton schéma sont les bonnes ?

Bruno_Pau
Messages : 18
Enregistré le : dim. 23 08 , 2015 11:35
Mes véhicules : saxo électrique - Lithuamisation en cours
Localisation : Pau 64
Contact :

Re: Conception de BMS pour une Saxo LiFePo4

Message par Bruno_Pau » lun. 13 11 , 2017 12:15

romelec a écrit :Est-ce que les valeurs des résistances sur ton schéma sont les bonnes ?
Sur le dernier schéma, à priori oui, mais je vais tester d'ici 8 10 jours quand le CI revient de fab.

Le connecteur J4 et l'entrée A4 sont destinés au capteur de température.

Bruno_Pau
Messages : 18
Enregistré le : dim. 23 08 , 2015 11:35
Mes véhicules : saxo électrique - Lithuamisation en cours
Localisation : Pau 64
Contact :

Re: Conception de BMS pour une Saxo LiFePo4

Message par Bruno_Pau » lun. 13 11 , 2017 12:27

planetaire a écrit : Je n'ai pas assez de compétence en électronique, mais je me demande si le transistor "du haut" va bien fonctionner saturé, peut-être que oui. Pour celui du bas, il sera bien polarisé (recevra assez de courant sur la base) il est relié au moins qui est commun à l'accu du bas, au régulateur de tension de la carte arduino et au moins du micro-contrôleur. Pour celui du haut, l'arduino ne peut pas fournir plus de 5V alors qu'il y aura entre 5V (2*2,5V) et 7,30 Volts (2*3,65V) sur le +. Ce transistor sera flottant/arduino; entre émetteur et collecteur, il sera entre 2,5 Volts et 5 Volts et en fin de charge 3,65V et 7,3 Volts par rapport au moins du microcontrôleur.
Schéma version précédente avec les résistances d'équilibrage.
Mais je n'utiliserai pas cette version.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Répondre

Retourner vers « Batteries et Chargeurs »