Conception d'une voiturette électrique

Comment çà fonctionne, les calculs de puissance, d'aérodynamique etc.
Vous pouvez tout demander et poster ici concernant la traction électrique en générale.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Telvaen
Messages : 9
Enregistré le : lun. 07 12 , 2009 12:26

Conception d'une voiturette électrique

Message par Telvaen » mer. 09 12 , 2009 15:34

Bonjour !

Je découvre ce site, et je dois dire que j'y est passé mon après midi à éplucher pas mal de renseignements qui me furent des plus bénéfiques (et je pense être passé à coté de bien d'entre eux encore).

Dans le cadre d'une étude, le projet est justement de créer une voiturette électrique ! Le projet est essentiellement de travailler la mécanique propre au véhicule, mais la partie électrique se doit d’être faites elle aussi (forcement …). C’est pourquoi, avant de partir sur de la récupération d’énergie, je commence par m’intéressé aux choses élémentaires :)

Mais n'y connaissant rien en automobile, j’étais bien partit ... heureusement je m'y connais un minimum en électronique pour comprendre ce que j'en lis à propos des voitures mais il me reste de sacré zone d'ombre ...

Venons-en au fait,

nous nous sommes donc fixés un cahier des charges (ci-dessous une partie) :
- Masse du véhicule = 750kg.
- Vitesse de croisière en routier = 90km/h.
- Pente maximale = 25%.
- L’autonomie souhaitée en cycle routier&urbain = 250km.

J’ai ensuite commencé des calculs prenant en compte tout ces facteurs sans oublié l’aérodynamisme, les conditions de roulements et j’en passe. Ces calculs m’ont permis de déterminer mon moteur et ma batterie.

Pour le moteur on trouve une puissance de 14,4kW pour une tension de 96 V ; réf. : 203-06-4001 96V. Moteur qui d’après mes estimations, serait capable de surmonter pas mal de pente ^^

Pour les batteries les résultats furent plutôt … amusant diront nous… le calcul m’indique un besoin de 206Ah pour tenir l’autonomie souhaitée soit 220kg de batteries Li-ion … ça fait lourd! (et encombrant aussi !).

Première étape franchit ! La prochaine que je me suis fixé c’est de déterminer la chaine de transmission … plus précisément, la totalité des éléments électrique nécessaire a la mise en marche et au roulement du véhicule.

J’ai donc fait pas mal de recherche à droite et à gauche, et ce forum m’a d’ailleurs bien instruit sur le sujet !

Mais malgré l’ensemble de ces renseignements, le doute persiste …

J’ai donc cherché à lister les composants qui me semblaient primordial..

Pour allumer la voiture, on va utiliser une clef ! (rien ne vaut une bonne clef)…
Donc Neiman ! Premier composant trouvé … youpi
Forcement le moteur et les batteries ! Ça me fait 3 composants… je suis sur la bonne piste !
Bon … pour accélérer, une pédale ça peut aider ! Et ça me fait penser à un potentiomètre ça … après quelque recherche j’ai trouvé ça PB-6. Semblerait que ce soit souvent utilisé...
Et de 4 ! Bon après un Neiman ce n’est pas suffisant, il me faut un contacteur ! Le SW200 revient souvent et correspondrait pas mal à mes besoins (250A 96V)… et de 5 !
Reste le cerveau de tout ça … j’avais pensé à un hacheur mais c’est peut être un peu trop simple … enfin j’ai trouvé au final le nom de cette chose … un contrôleur. Et d’ailleurs le 1231C de chez Curtis m’a semblé plutôt convaincant (96V+).
Sans compter les fusibles et les câbles … ça m’en fait 6 …

Je récapépète :

- Neiman
- Contacteur (SW200)
- Contrôleur (1231C)
- Fusible
- « Pot Box », soit la pédale (PB-6)
- Moteur (203-06-4001)
- Batteries (96V)

« Il en manqua une ! ». Je n’en suis pas certains mais ça ne me satisfait pas, ça me paraitrait trop simple de trouver aussi rapidement la solution !

C’est pourquoi je viens à vous : suis-je faux dans mes recherches ?

Je me suis aussi aidé de quelque schémas, dont un où apparait un DC-DC … évidemment … c’est plutôt utile c’te bête là ! Mais mes batteries délivrent du 96V continu … mon moteur consomme du 96V continu … malgré ça il me semble me rappeler qu’un DC-DC serait quand même utile pour isolé les masses… mais je ne sait plus :/

J’ai ensuite regardé de près les schémas proposé par la documentation du Curtis 1231C et j’y retrouve 2 schémas (1 fonctionnel et 1 autre de composants) :

Imageimagik.fr
Imageimagik.fr

Sur ce schéma on retrouve bien tout les composants que j’ai identifiés !
Victoire ! … ? Mais voilà que je trouve un autre schéma auquel dans un premier temps je n’y comprends rien …

Image

J’ai finit par comprendre ce schéma mais je me pose toujours certaines questions … Déjà je ne m’intéresse pas pour le moment au chargeur et au chauffage.

- A quoi lui sert le DC-DC ?
- Au niveau des contacteurs … on retrouve bien en haut : le contacteur de puissance pour la mise en route et le KSI pour alimenté le contrôleur… ça ok !
Mais en bas … celui de gauche, si j’ai bien comprit c’est pour éviter d’alimenter bêtement le DC-DC et le chauffage quand le contact n’est pas mis … ok pas bête… Mais alors celui de droite … c’est un mystère !
- Lui ne câble pas la sortie A2 du contrôleur en prétendant : « Actually that’s the line for “Plug Braking”. According to the Curtis Manual plug braking is NOT recommended for on-road electric vehicles. » j’ai ensuite cherché ce qu’était qu’un “plug braking”: « Plug braking slows you down when you let off the throttle... » et “Instead the controller and motor have to dissipate the energy used to slow you down and brake shoes are much cheaper so I prefer not to use plug braking”. Donc en somme, si on veut utiliser des disques de freins on ne câble pas A2 ?

Au final, en épluchant la documentation du contrôleur et en cherchant à comprendre le schéma précédent … j’en suis venue à une nouvelle liste de composants :

- 1 Neiman
- 1 Contacteur (SW200)
- 1 Résistance de pré-charge pour le contacteur
- 1 Contrôleur (1231C)
- 2 Fusibles
- 1 « Pot Box » (PB-6)
- 1 « Throttle microswitch » (interrupteur d’accélération?)
- 1 Moteur (203-06-4001)
- Batteries (96V)
- Des câbles 120mm² pour la puissance
- Des câbles 0.75mm² pour la commande

C’est déjà plus convaincant mais la sensation d’oublier quelque chose ne me quitte toujours pas !

Je me pose la question de la marche arrière aussi … comment l’as fait-on ?

Bref je vais en finir avec mes questionnements, en espérant que vous voudriez bien m’aidez ;)

Merci d'avance :)

BlancGlacier
Messages : 343
Enregistré le : jeu. 25 10 , 2007 21:34
Localisation : FR-69-Lyon
Contact :

Message par BlancGlacier » mer. 09 12 , 2009 15:54

Bonjour, et bienvenu :)

Je ne suis pas un spécialiste, mais je crois que le convertisseur DC/DC, c'est pour fabriquer du 12v. Cela sert à alimenter les l'électronique de commande, les phares, voyant, etc.

Sur les renault et PSA électrique, on a une batterie 12v, qui sert à tous les accessoires: direction assisté, pompe d'assistance au freinage, etc.

Sur tond dernier schéma, on voit bien le convertisseur DC/DC pour fabriquer le 12v.

Avatar du membre
Rémy
Messages : 8448
Enregistré le : jeu. 06 07 , 2006 14:48
Mes véhicules : Renault Fluence ZE - Nissan Leaf 2012
Localisation : FR-06-Antibes

Re: Conception d'une voiturette électrique

Message par Rémy » mer. 09 12 , 2009 16:37

Telvaen a écrit :Bonjour !

Bonjour et bienvenue :wink:

Telvaen a écrit :nous nous sommes donc fixés un cahier des charges (ci-dessous une partie) :
- Masse du véhicule = 750kg.
- Vitesse de croisière en routier = 90km/h.
- Pente maximale = 25%.
- L’autonomie souhaitée en cycle routier&urbain = 250km.
Cahier des charges déjà ambitieux !
Ce sont déjà des performances plutôt dans le haut de gamme 8)

Telvaen a écrit :J’ai ensuite commencé des calculs prenant en compte tout ces facteurs sans oublié l’aérodynamisme, les conditions de roulements et j’en passe. Ces calculs m’ont permis de déterminer mon moteur et ma batterie.

Pour le moteur on trouve une puissance de 14,4kW pour une tension de 96 V ; réf. : 203-06-4001 96V. Moteur qui d’après mes estimations, serait capable de surmonter pas mal de pente ^^
Ca dépendra du rapport de réduction final...
En passant, 14 kW, ça risque d'être un peu juste pour rouler à 90 km/h "en croisière".

Telvaen a écrit :Pour les batteries les résultats furent plutôt … amusant diront nous… le calcul m’indique un besoin de 206Ah pour tenir l’autonomie souhaitée soit 220kg de batteries Li-ion … ça fait lourd! (et encombrant aussi !).
Et (très) cher (actuellement, aux alentours de 8000€) :!:

Telvaen a écrit :« C’est déjà plus convaincant mais la sensation d’oublier quelque chose ne me quitte toujours pas !
Il me semble qu'il manque un chargeur pour les batteries :lol:

(et aussi un BMS car des batteries lithium ça ne peut pas s'utiliser sans surveillance électronique).

Telvaen a écrit :Je me pose la question de la marche arrière aussi … comment l’as fait-on ?
En général, le contrôleur est capable de faire tourner le moteur dans les deux sens (mais il faut au moins un interrupteur au tableau de bord pour changer de sens :wink: )


Telvaen a écrit :Bref je vais en finir avec mes questionnements, en espérant que vous voudriez bien m’aidez :wink:
D'un point de vue plus général, je te conseillerais :
- de diminuer un peu l'autonomie demandée, ce qui faira baisser le poids du véhicule et améliorera ses performances (accélération, côtes, ...) (et diminuera le prix des batteries :wink: )
- d'envisager l'utilisation d'un moteur synchrone (éventuellement brushless ). Le contrôleur sera peut-être un peu plus cher, mais la maintenance du moteur en sera grandement diminuée.

Avatar du membre
Citro
Messages : 7299
Enregistré le : dim. 25 02 , 2007 23:26
Mes véhicules : Scoot'Elec, 106 4 p, 106 LiFePo4, VOLTA, e-UP, EMAX 120L, P2
Localisation : FR-33-Floirac

Message par Citro » mer. 09 12 , 2009 17:03

:wink: Bon, si j'ai bien suivi, et pour récapituler;

Tu envisage de réaliser un véhicules électrique de 750kg.
- Puissance moteur 14kW (nominale? pointe?) quelles vitesse de rotation? quelle démultiplication? différentiel?
- 96V de tension batteries (attention, la tension varie entre la pleine charge et la décharge)
- 204Ah de courant disponible soit près de 20kWh d'énergie embarquée et 220kg de batteries Lithium Ion (pour 8.000€, dis-nous ou tu te fournis :wink: ).

Il ne te reste plus que 530kg pour le véhicule, beau challenge. :D
L'electricité, c'est LA solution.

jauret
Messages : 120
Enregistré le : ven. 11 04 , 2008 9:26
Localisation : FR-25-Alaise, Hélio racing, 106E, tondeuse
Contact :

Message par jauret » mer. 09 12 , 2009 17:10

Bienvenu et bravo pour ton enthousiasme. :D
Ca ne ressemble pas à une voiturette mais ça me plait bien ton idée. Je cogite moi-même à un proto mais bien plus léger, 750 kg ça fais bien lourd. En utilisant des matériaux aéronautiques on peut arriver pour un biplace à 350kg dont 100kg de batterie.
A pluche :wink:
albert

YOKO
Messages : 665
Enregistré le : lun. 07 04 , 2008 15:09
Localisation : La TOURLANDRY 49

Message par YOKO » mer. 09 12 , 2009 17:23

Il est bien se projet ...
Pour le poids du châssis, carrosserie cela risque d'etre juste 530Kg.
Pour exemple une lotus exige, au minimun de son poids arrive dans les 800Kg, une catheram fait moins de 600Kg...
Se sont des exemples, seulement des deux places et que des voitures de haut gamme (prévus pour la compétition)
La moyenne pour une petit voiture urbaine est d'environ 900Kg ...

Je rejoins remy, pour la réduction d'autonomie.
Qaund au Convertisseur DC/DC, il permet l'alimentation de toute la voiture hormis le moteur. Tous simplement car tous le reste existe déjà en 12V, et quand 96V cela serait compliquer à gérer.

Telvaen
Messages : 9
Enregistré le : lun. 07 12 , 2009 12:26

Re: Conception d'une voiturette électrique

Message par Telvaen » mer. 09 12 , 2009 17:37

Merci de ces réponses !

BlancGlacier a écrit :Bonjour, et bienvenu :)

Je ne suis pas un spécialiste, mais je crois que le convertisseur DC/DC, c'est pour fabriquer du 12v. Cela sert à alimenter les l'électronique de commande, les phares, voyant, etc.

Sur les renault et PSA électrique, on a une batterie 12v, qui sert à tous les accessoires: direction assisté, pompe d'assistance au freinage, etc.

Sur tond dernier schéma, on voit bien le convertisseur DC/DC pour fabriquer le 12v.


C'est vrai, un DC-DC permettrait d'allimenté la commande, mais dans ce cas on aurait un soucis d'isolation des masses (si mes souvenirs sont bons ...) Enfin vu que nous allons utiliser (comme dans le schéma d'ailleurs) une batterie secondaire de 12V pour tout ce qui est confort habitacle et électronique de commande, je me demande toujours le pourquoi d'un convertisseur.

Rémy a écrit :
Telvaen a écrit :nous nous sommes donc fixés un cahier des charges (ci-dessous une partie) :
- Masse du véhicule = 750kg.
- Vitesse de croisière en routier = 90km/h.
- Pente maximale = 25%.
- L’autonomie souhaitée en cycle routier&urbain = 250km.
Cahier des charges déjà ambitieux !
Ce sont déjà des performances plutôt dans le haut de gamme 8)


Je ne te le fait pas dire ;) mais dans une étude, on commence souvent très haut pour ensuite redescendre sur terre :p

Rémy a écrit :
Telvaen a écrit :]J’ai ensuite commencé des calculs prenant en compte tout ces facteurs sans oublié l’aérodynamisme, les conditions de roulements et j’en passe. Ces calculs m’ont permis de déterminer mon moteur et ma batterie.

Pour le moteur on trouve une puissance de 14,4kW pour une tension de 96 V ; réf. : 203-06-4001 96V. Moteur qui d’après mes estimations, serait capable de surmonter pas mal de pente ^^
Ca dépendra du rapport de réduction final...
En passant, 14 kW, ça risque d'être un peu juste pour rouler à 90 km/h "en croisière".


ça parrait peu en effet, mais n'oublie pas que le monde est parfait, sans frottement, sans pluie, sans vent, sans pente !
En réalité en supposant une route extremement plate on aurait besoin d'environ 7kW pour rouler à 90. Et si on attaque une côte de 5% à la même vitesse, on commence à demander 16kW ... et si on monte une côte de 10% (rien ne va plus !) on passe à 21,2kW ...

Rémy a écrit :
Telvaen a écrit :« C’est déjà plus convaincant mais la sensation d’oublier quelque chose ne me quitte toujours pas !
Il me semble qu'il manque un chargeur pour les batteries :lol:

(et aussi un BMS car des batteries lithium ça ne peut pas s'utiliser sans surveillance électronique).


Je sais bien ^^ mais comme je l'ai dit, je ne m'interesse pas pour le moment au chargeur, confort habitacle et j'en passe. J'avance par étape mais je n'ai pas oublié le chargeur et j'ai effectivement lut pas mal de chose à propos d'un BMS :)

Rémy a écrit :
Telvaen a écrit :Je me pose la question de la marche arrière aussi … comment l’as fait-on ?
En général, le contrôleur est capable de faire tourner le moteur dans les deux sens (mais il faut au moins un interrupteur au tableau de bord pour changer de sens :wink: )


C'est bien ce que je pensait mais ... dans la doc du controlleur n'apparait pas d'interrupteur pour inverser le sens de rotation pour le 1231C ... alors où donc cablé ceci ?

Rémy a écrit :
Telvaen a écrit :Bref je vais en finir avec mes questionnements, en espérant que vous voudriez bien m’aidez :wink:
D'un point de vue plus général, je te conseillerais :
- de diminuer un peu l'autonomie demandée, ce qui faira baisser le poids du véhicule et améliorera ses performances (accélération, côtes, ...) (et diminuera le prix des batteries :wink: )
- d'envisager l'utilisation d'un moteur synchrone (éventuellement brushless ). Le contrôleur sera peut-être un peu plus cher, mais la maintenance du moteur en sera grandement diminuée.
[/quote]

Pour le moment je garde le résultat de mes calculs, comme demandé par le cahier des charges. Mes collègues se rendront bien vite compte qu'une telle batterie n'est pas envisageable ;)
Pour le moteur, le vendeur assure une durée de vie de plus de 100000km sans maintenance... je ne cache pas mes doutes lorsque je pense à une MCC ...

Avatar du membre
Rémy
Messages : 8448
Enregistré le : jeu. 06 07 , 2006 14:48
Mes véhicules : Renault Fluence ZE - Nissan Leaf 2012
Localisation : FR-06-Antibes

Re: Conception d'une voiturette électrique

Message par Rémy » mer. 09 12 , 2009 18:28

Telvaen a écrit :C'est vrai, un DC-DC permettrait d'allimenté la commande, mais dans ce cas on aurait un soucis d'isolation des masses (si mes souvenirs sont bons ...) Enfin vu que nous allons utiliser (comme dans le schéma d'ailleurs) une batterie secondaire de 12V pour tout ce qui est confort habitacle et électronique de commande, je me demande toujours le pourquoi d'un convertisseur.
Pour recharger la batterie 12V pendant le trajet :!:
Sinon, ton autonomie sera rapidement limitée par la capacité de la dite batterie :wink:

Par exemple : rouler avec les phares allumés, les essuie-glace et la ventilation consomme environ 20 à 30A en 12V (et je ne parle pas du dégivrage).
Une batterie 12V 50Ah aura (au mieux) une autonomie de 2 heures alors que ta voiture doit rouler 5 heures (à 50 km/h) ou 2h30 à 90 km/h...

Telvaen
Messages : 9
Enregistré le : lun. 07 12 , 2009 12:26

Re: Conception d'une voiturette électrique

Message par Telvaen » mer. 09 12 , 2009 19:16

Citro a écrit ::wink: Bon, si j'ai bien suivi, et pour récapituler;

Tu envisage de réaliser un véhicules électrique de 750kg.
- Puissance moteur 14kW (nominale? pointe?) quelles vitesse de rotation? quelle démultiplication? différentiel?
- 96V de tension batteries (attention, la tension varie entre la pleine charge et la décharge)
- 204Ah de courant disponible soit près de 20kWh d'énergie embarquée et 220kg de batteries Lithium Ion (pour 8.000€, dis-nous ou tu te fournis :wink: ).

Il ne te reste plus que 530kg pour le véhicule, beau challenge. :D


Pour le moteur :
"Horsepower Ratings:
At 96 VDC, 19 HP continuous, 20.6 HP for one hour, 31.5 HP for 5 min., 68 HP peak
One Hour KW rating: 15.5KW @ 96VDC, 18KW @ 120VDC"

Mais on risque d'en changer...
Pour le prix, d'après mes souvenirs ça s'élève bien d'avantage que 8000 euros ^^
Et je suis d'accord c'est une sacré challenge ;) je suis persuadé qu'on reverra notre cahier des charges rapidement à la baisse mais pour cela il faut prouver que ce n'est pas faisable et c'est en partie le but de l'étude. :)

jauret a écrit :Bienvenu et bravo pour ton enthousiasme. :D
Ca ne ressemble pas à une voiturette mais ça me plait bien ton idée. Je cogite moi-même à un proto mais bien plus léger, 750 kg ça fais bien lourd. En utilisant des matériaux aéronautiques on peut arriver pour un biplace à 350kg dont 100kg de batterie.
A pluche :wink:


Ah je ne suis chargé que de la partie électrique :P Mais effectivement c'est envisageable ... si on souhaite faire un véhicule hors de prix :) (il ne faut pas oublier les normes de crashtest !)

YOKO a écrit :Il est bien se projet ...
Pour le poids du châssis, carrosserie cela risque d'etre juste 530Kg.
Pour exemple une lotus exige, au minimun de son poids arrive dans les 800Kg, une catheram fait moins de 600Kg...
Se sont des exemples, seulement des deux places et que des voitures de haut gamme (prévus pour la compétition)
La moyenne pour une petit voiture urbaine est d'environ 900Kg ...

Je rejoins remy, pour la réduction d'autonomie.
Qaund au Convertisseur DC/DC, il permet l'alimentation de toute la voiture hormis le moteur. Tous simplement car tous le reste existe déjà en 12V, et quand 96V cela serait compliquer à gérer.


Les réglementations sur les véhicules soit disant sans permis nous contraigne en poids. Néanmoins il sera, encore une fois je suis d'accord, de transporté 220kg de batterie dans un véhicule aussi léger. Mais "qui ne tente rien n'a rien" ;)

Rémy a écrit :
Telvaen a écrit :C'est vrai, un DC-DC permettrait d'allimenté la commande, mais dans ce cas on aurait un soucis d'isolation des masses (si mes souvenirs sont bons ...) Enfin vu que nous allons utiliser (comme dans le schéma d'ailleurs) une batterie secondaire de 12V pour tout ce qui est confort habitacle et électronique de commande, je me demande toujours le pourquoi d'un convertisseur.
Pour recharger la batterie 12V pendant le trajet :!:
Sinon, ton autonomie sera rapidement limitée par la capacité de la dite batterie :wink:

Par exemple : rouler avec les phares allumés, les essuie-glace et la ventilation consomme environ 20 à 30A en 12V (et je ne parle pas du dégivrage).
Une batterie 12V 50Ah aura (au mieux) une autonomie de 2 heures alors que ta voiture doit rouler 5 heures (à 50 km/h) ou 2h30 à 90 km/h...


Donc en théorie, ce convertisseur ne servirait qu'a recharger la batterie secondaire ? Évidemment je n'y avait pas pensé (encore a penser de laisser l'alternateur ... hum).
Mais je ne comprend pas le dernier schéma que j'ai posté ... pourquoi diable l'avoir mis ici ... je me fixe surement bêtement ...

Voltamotion
Messages : 1537
Enregistré le : mer. 15 07 , 2009 9:09
Localisation : FR-78-Versailles/Teilhol Citadine 1975-2500Km/ V.A.E ISD Plomb 2011- 1500Km

Re: Conception d'une voiturette électrique

Message par Voltamotion » mer. 09 12 , 2009 20:12

Rémy a écrit :Par exemple : rouler avec les phares allumés, les essuie-glace et la ventilation consomme environ 20 à 30A en 12V (et je ne parle pas du dégivrage).
Une batterie 12V 50Ah aura (au mieux) une autonomie de 2 heures alors que ta voiture doit rouler 5 heures (à 50 km/h) ou 2h30 à 90 km/h...


Je peux te donner mon expérience live car je conduit une VOLTA VE1 modèle 1994 qui a exactement les caractéristiques de ton étude à part l'autonomie 70km et le poids 1200Kg (car batteries au plomb) vitesse max 90km/h sur du plat et lancé au bout d'au moins 20 secondes en 4ème vitesse et en ayant dosé au mieux l'accélération. Cela ne tient que pendant 10 minutes maxi après odeur et surchauffe du moteur et des composants.

Alors effectivement la batterie 12V n'est jamais assez pour un trajet de plus d'une heure sous la pluie et feux de croisement allumés, la batterie finit à plat ce qui n'est pas top pour la durée de vie de la batterie sensé être de démarrage... donc convertisseur DC/DC essentiel !

David.
Electromobinaute expérimenté Volta V1 PickUp (1994) 2009-2012/Clio Elec 4pte 4pl (1998) 2010-2012/Teilhol Citadine (1975) 2010-/V.A.E. ISD Plomb (2007) 2011-. Sans être accro, satisfaction totale ! :)

hpcactus
Messages : 152
Enregistré le : lun. 01 10 , 2007 21:23
Localisation : VOSGES 88400 (EVT 168 ) scarlette/peugeot ion

volta

Message par hpcactus » mer. 09 12 , 2009 21:41

Tout à fait raison. Pour la Volta
le mieux ça serait de prendre une carrosserie de Volta avec un châssis
et de faire sa petite cuisine avec un moteur , le variateur curtis,
et les éléments de connexion

Voltamotion
Messages : 1537
Enregistré le : mer. 15 07 , 2009 9:09
Localisation : FR-78-Versailles/Teilhol Citadine 1975-2500Km/ V.A.E ISD Plomb 2011- 1500Km

Message par Voltamotion » mer. 09 12 , 2009 22:21

Bonsoir,

hpcactus, tu crois qu'il ne reste que trois ou quatre Volta en circulation en France ??

David.
Electromobinaute expérimenté Volta V1 PickUp (1994) 2009-2012/Clio Elec 4pte 4pl (1998) 2010-2012/Teilhol Citadine (1975) 2010-/V.A.E. ISD Plomb (2007) 2011-. Sans être accro, satisfaction totale ! :)

Telvaen
Messages : 9
Enregistré le : lun. 07 12 , 2009 12:26

Re: Conception d'une voiturette électrique

Message par Telvaen » jeu. 10 12 , 2009 9:43

Voltamotion a écrit :
Rémy a écrit :Par exemple : rouler avec les phares allumés, les essuie-glace et la ventilation consomme environ 20 à 30A en 12V (et je ne parle pas du dégivrage).
Une batterie 12V 50Ah aura (au mieux) une autonomie de 2 heures alors que ta voiture doit rouler 5 heures (à 50 km/h) ou 2h30 à 90 km/h...


Je peux te donner mon expérience live car je conduit une VOLTA VE1 modèle 1994 qui a exactement les caractéristiques de ton étude à part l'autonomie 70km et le poids 1200Kg (car batteries au plomb) vitesse max 90km/h sur du plat et lancé au bout d'au moins 20 secondes en 4ème vitesse et en ayant dosé au mieux l'accélération. Cela ne tient que pendant 10 minutes maxi après odeur et surchauffe du moteur et des composants.

Alors effectivement la batterie 12V n'est jamais assez pour un trajet de plus d'une heure sous la pluie et feux de croisement allumés, la batterie finit à plat ce qui n'est pas top pour la durée de vie de la batterie sensé être de démarrage... donc convertisseur DC/DC essentiel !

David.


Je vois. En sommes ça réduit d'autant l'autonomie du véhicule en utilisation réel :)
Vivement qu'ils nous pondent une nouvelle techno de batterie révolutionnaire !

Avatar du membre
Rémy
Messages : 8448
Enregistré le : jeu. 06 07 , 2006 14:48
Mes véhicules : Renault Fluence ZE - Nissan Leaf 2012
Localisation : FR-06-Antibes

Re: Conception d'une voiturette électrique

Message par Rémy » jeu. 10 12 , 2009 14:05

Telvaen a écrit :Donc en théorie, ce convertisseur ne servirait qu'a recharger la batterie secondaire ? Évidemment je n'y avait pas pensé (encore a penser de laisser l'alternateur ... hum).
Mais je ne comprend pas le dernier schéma que j'ai posté ... pourquoi diable l'avoir mis ici ... je me fixe surement bêtement ...
Parce qu'il s'alimente sur la batterie de traction.
Il manque sur ce schéma les câbles reliant le convertisseur DC/DC à la batterie 12V.

Golf Car Services
Messages : 102
Enregistré le : dim. 27 07 , 2008 14:41
Localisation : FR-13-Aix en Provence /
Contact :

Message par Golf Car Services » jeu. 10 12 , 2009 15:16

Telvaen a écrit:
Je me pose la question de la marche arrière aussi … comment l’as fait-on ?
En général, le contrôleur est capable de faire tourner le moteur dans les deux sens (mais il faut au moins un interrupteur au tableau de bord pour changer de sens )


Plutot un inverseur de polarité, ce variateur est un exitation série.
ENTRETIEN-REPARATION-DEPANNAGE
http://www.golfcarservices.fr 100% électrique.
Habilité Véhicule Electrique et Hybryde NFC 18-550.

Répondre

Retourner vers « Les bases des véhicules électriques »