Une montgolfière électrique - La Dynabulle.

ULM, para-moteur, avion, tout ce qui vole grâce à des électrons...

Modérateurs: Remdo, man3515, moulino51

Une montgolfière électrique - La Dynabulle.

Messagepar Parawatt » Lun 26 09 , 2011 8:58

Bonjour,
Je vous présente une réalisation ParaWatt.
C'est une montgolfière à propulsion électrique. Elle équipée du moteur Douchka, bien sûr, un contrôleur Schulze, 14 batteries LiFeSo.
Hélice de 130cm. L'usage est essentiellement cinématographique.
Voici sa nacelle.
Image
Avec un petit coup de gaz.
Image
Et une petite vidéo de son usage, mais en restant au sol.
http://www.youtube.com/watch?v=codGZlpOy_Y
Nous avons réalisé cette appareil pour la Bulle du Ried. Voici un exemple de film avec une dynabulle électrique.
http://web.me.com/cdmuller/labulledurie ... e-vol.html
Cordialement
Pierre
Pilote de paramoteur électrique - Co-réalisateur du moteur Douchka - Président de l'association ParaWatt.
Avatar de l’utilisateur
Parawatt
 
Messages: 15
Enregistré le: Ven 23 09 , 2011 11:58
Localisation: Corbie - Somme - Picardie

Re: Une montgolfière électrique - La Dynabulle.

Messagepar n.laurent » Lun 26 09 , 2011 10:51

Très original !...

Par contre, je me demandais, ça répond à des normes de sécurité quelconques tout ça ?
Parce que, entre les batteries potentiellement explosives, le brûleur et ses réservoirs, et l'hélice-hachoir, le tout sur un engin qui ne demande qu'à répondre avec plus ou moins de fougue à l'appel de la pesanteur, je me disais que personnellement je ne serais pas rassuré d'avoir tout ça dans le dos !...
Nicolas.
Plus de 40.000 km avec 3 VAE légèrement débridés à La Réunion. Twizy 80 depuis 2017.
n.laurent
 
Messages: 1999
Enregistré le: Mer 28 11 , 2007 7:36
Localisation: FR-97-Sainte Marie - Ile de la Réunion
Mes véhicules: VAE Licorne (teith innovation) - Renault Twizy

Re: Une montgolfière électrique - La Dynabulle.

Messagepar Parawatt » Mer 28 09 , 2011 12:26

Bonjour Nicolas,
En matière d'aviation, pour les constructeurs de prototypes, c'est un peu comme une réception à titre isolé pour les prototypes automobile.
Par contre, c'est la DGAC (Direction générale de l'aviation civile) qui s'en occupe et non le service des mines.
On dépose un dossier en justifiant de ses choix constructifs et matériaux utilisés. Le constructeur est responsable de son appareil et de ses déclarations.
Les batteries sont étanches et ne dégagent pas de gaz comme sur les voitures. Les bonbonnes de gaz sont en basse pression et soumises à des contrôle et ré-épreuve. Bien plus sécurisantes que des réservoirs d'essence. La combustion est externe pour les aérostats, dans le concept même du système. L'hélice est protégés par une cage et s'auto détruit s'il y a contact. Bien mieux que sur les avions. Quant à la pesanteur, elle affecte bien sûr tout ce qui vole.
En fait, on prend davantage de risques lorsque l'on va sur le terrain de décollage en voiture...
Les accidents d'aérostats sont vraiment rarissimes depuis le Hindenburg en 1937, et depuis qu'il n'y a plus d'hydrogène.
Enfin, c'est infiniment plus sécurisant que le système qui précédait et qui comportait un moteur thermique et un réservoir d'essence.
Tu peux être rassuré. :wink:
Cordialement
Pierre
Pilote de paramoteur électrique - Co-réalisateur du moteur Douchka - Président de l'association ParaWatt.
Avatar de l’utilisateur
Parawatt
 
Messages: 15
Enregistré le: Ven 23 09 , 2011 11:58
Localisation: Corbie - Somme - Picardie


Retourner vers Véhicules électriques volants

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités