les vélos taxis électriques à Paris

Les marques et modèles existants, leurs performances (annoncées et vérifiées) avantages, inconvénients, disponibilités, tarifs etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Répondre
filomat
Messages : 2481
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

les vélos taxis électriques à Paris

Message par filomat » lun. 06 01 , 2014 12:27

Hier soir j'ai vu une émission à la télé sur les vélos taxis à Paris.

"magazine 66 minutes ce dimanche 5 janvier 2014 à 17h20 sur M6, puis 66 minutes grand format à 18h40"

On dirait qu'ils sont réservés aux zones touristiques (pour acheminer les touristes entre les champs élysées, la tour eiffet, notre dame et les "rabattre" sur l'opéra et les galeries farfouillettes je suppose).

J'ai trouvé pourtant l'émission intéressante car un jour ce mode de transport pourrait se généraliser dans Paris et autour : Pour moi ce serait encore mieux que l'autolib.

Il y avait de nombreux détails dans l'émission que j'ai trouvée très bien faite : En général ce sont des tricycles (deux roues arrière) avec un moteur pédalier et la batterie permet une autonomie de 20 km.

Les étudiants ( avec leur permis de conduire ) peuvent en louer un pour 30 euros la journée dans un garage souterrain sous notre dame et ils arrivent à se faire 100 euros de bénéfice en ce temps avec une dizaine de courses à 10 euros environ.

Les bulgares gagnent encore plus, il viennent à Paris dans la haute saison (avril à décembre) et retournent en vacances en Bulgarie pour y dépenser ce qu'ils ont gagné auprès des touristes à Paris, ils donnent la pièce aux chasseurs des grands hotels qui leurs apportent des clients.

Un chauffeur de taxi traditionnel a participé à l'émission pour émettre ses critiques contre cette concurrence (les clients sont bien mieux dans mon taxi à 40000 euros que sur ces vélos).

Pour moi ces vélos taxis électriques seraient une étape avant la généralisation dans les villes des véhicules sans conducteur, donc sans accident, donc légers.

Mais pour les développer il faudrait des stations d'échanges des batteries lorsqu'elles arrivent en bout de décharge et notamment en bas (et aussi en haut) des côtes.Lorsque j'allais travailler avec l'autobus à plateforme en bas de seine (j'habite en hauts de seine) un ancien me racontait qu'il avait connu le temps des diligences qui remplaçaient les bus, et on changeait les chevaux en bas de la côte. Ensuite il y a eu les nouveaux bus diesel qui puaient l'huile fumante quand on arrivait en haut, puis les bus diésel un peu plus modernes qui sentent moins l'huile (mais autant le reste) et cette année on va innaugurer un tramway sur pneus.

Et si pour remplacer le tramway on mettait des batteries en charge en bas de la côte pour servir aux vélos taxis électriques et remplacer ... les chevaux de la diligence ? :D
Que la force soit électrique !

Avatar du membre
triphase
Messages : 9201
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: les vélos taxis électriques à Paris

Message par triphase » lun. 06 01 , 2014 13:43

Très bien le vélotaxi! Eh oui, les chevaux ont une autonomie assez réduite, et il faut des heures pour les recharger. :wink:

Dans le cas de Paris je ne pense pas que le vélotaxi soit concurrent d'autolib, pas la même clientèle, touristes (pour l'instant) en vélo taxi et parisiens ou autres businesspeople pour l'autolib. C'est sûr que les taxi râlent contre tout ce qui pourrait leur piquer un peu de bizness. Ils ont d'ailleurs réussi à tuer (façon de parler) le pauvre gars qui pour ne pas rester au chômage après son licenciement a investi dans un ou deux vélotaxis pour transporter les gens à Colmar. Le tarif était beaucoup plus faible qu'à Paris (2€), il avait de la clientèle, mais "on" lui a mis des bâtons administratifs dans les roues, du genre lui interdire l'accès au centre-ville sous de fallacieux prétextes de "sécurité", et donc l'empêcher d'accéder aux clients là où ils se trouvent. Les taxis mazout ont toujours raison.
dna23fev10.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 43kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

filomat
Messages : 2481
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: les vélos taxis électriques à Paris

Message par filomat » mar. 07 01 , 2014 6:54

Sans doute n'y a t'il pas de galeries farfouillettes à Colmar ... Et pas assez de touristes à plumer non plus ! :D

Juste quelques cigognes ! :)
Que la force soit électrique !

Avatar du membre
triphase
Messages : 9201
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: les vélos taxis électriques à Paris

Message par triphase » mar. 07 01 , 2014 8:47

Les touristes abondent à Colmar, les commerces aussi. Le gars proposait des visites commentées de la ville en passant par des coins sympas inaccessibles aux taxis. Donc pas vraiment en concurrence avec eux. Il transportait aussi des étudiants entre la gare et chez eux et des personnes âgées au départ ou à l'arrivée de leur maison de retraite. Mais bon les taxis sont hostiles à tout changement (sauf peut-être la fiscalité sur l'essence pour les prius) et financent des campagnes électorales.
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 43kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

filomat
Messages : 2481
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: les vélos taxis électriques à Paris

Message par filomat » mer. 08 01 , 2014 9:48

Je ne prétend pas que le maire de Paris soit plus intelligent que celui de Colmar (je ne peux pas dire l'inverse sinon Manuel Valls va demander au préfet de fermer le forum !), mais il faut se mettre à la place du touriste en villégiature sur les champs élysées ou autre point de concentration sans autre ressource pour rejoindre l'opéra et les grands commerces que reprendre le métro ou s'enfermer dans un taxi et qui de retour dans son pays se dirait que les métros et les taxis sont un peu les mêmes partout en se demandant si cela vaut la peine de faire du "tourisme", tourisme qui représente une part importante des revenus de la ville de Paris.

Au point que l'on ne propose pas seulement les vélos taxis aux touristes à Paris : Ils peuvent aussi louer des calèches, se faire conduire en 2CV décapotables etc...

Quoi de mieux pour un vacancier que faire pédaler pour le conduire un fonctionnaire gouaillant et habillé comme sur les affiches de Toulouse Lautrec ou le tableau du déjeuner sur l'herbe !

Sinon Paris ne serait pas la plus belle ville du monde ! :D :D
Que la force soit électrique !

Répondre

Retourner vers « Utilitaires et transport collectif »