L'autobus autonome

Les marques et modèles existants, leurs performances (annoncées et vérifiées) avantages, inconvénients, disponibilités, tarifs etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Avatar du membre
triphase
Messages : 9372
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: L'autobus autonome

Message par triphase » ven. 09 10 , 2015 16:11

La gestion de flotte a un coût, les utilisateurs, même s'ils ne conduisent pas, ont beaucoup plus tendance à détériorer...la flotte (quand ça t'appartient pas tu t'en fous..., enfin pas Toi!). Et puis si la voiture particulière dort 95% du temps, le VA ne va certes pas rouler 100% du temps. Déjà 30% serait un exploit. :roll:
i-MiEV (surtout pour Mme) déjà 43kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

Avatar du membre
rickobotics
Messages : 625
Enregistré le : mar. 29 01 , 2008 17:16
Mes véhicules : Fluence ZE [12/2011] LOA 135€/mois | 50000km
Localisation : Fr-22 Breizh

Re: L'autobus autonome

Message par rickobotics » ven. 09 10 , 2015 19:24

si un VP fonctionne 5% du temps et qu'un VA remplace 7 VP, on peut en déduire qu'un VA fonctionne 35% du temps ? Lol !! Et si, si je te confirme que je m'en fou un peu plus quand ça ne m'appartient pas. Après, regarde les banquettes du métro et des bus, des millions de culs posés et pas une ride ... On ne demande pas du cuir en classe éco :wink: Donc entretiens groupés, utilisation augmentés, pas de salaires ... à mon avis tu divises bien par 10 le cout km vs un VP classique. Encore moins cher que l'autopartage car absence d'accident et donc de détérioration extérieure (j'ai vu un reportage sur l'entretien des Autolib de Bolloré, elles arrivent effectivement ds un piteux état !).

filomat
Messages : 2564
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: L'autobus autonome

Message par filomat » mar. 26 01 , 2016 7:53

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise ... 46258.html[tab=30]
La start-up Navya comme son homologue Easymile, ont développé des minibus 100% électriques, sans chauffeur. Ces navettes transportent une dizaine de personnes à petite vitesse (de 15 à 25 kilomètres/heure) sur de petits trajets.
...
Ces minibus publics embarquent, du lundi au vendredi durant la journée, une dizaine de passagers sur une avenue spécialement aménagée d'environ 1 kilomètre, le tout sur un parcours jalonné de 5 arrêts.
...
Bardés de capteurs de mouvement et d'un logiciel de pilotage qui rend le véhicule potentiellement 100% "autonome", ces minibus circulent toutefois systématiquement sous le contrôle d'un opérateur humain. À bord, ce technicien en supervise le bon fonctionnement. Mais il ne conduit pas à proprement parler le véhicule, qui est dépourvu de volant et de pédales.
...
De nouveaux partenaires sont entrés à son capital dont CapDecisif Management avec le Fonds FRCI (Fonds Régional de Co-investissement de la Région Ile de France), la holding d’investissement Gravitation, fondée par Charles Beigbeder. S'y ajoutent un groupement de "business angels" ainsi que les salariés de l’entreprise.
...
Après avoir présenté son minibus électrique autonome à l'automne 2015, la société française a réussi à convaincre la société de transport public Car Postal Suisse, première à acquérir deux modèles Navya Arma, livrés fin 2015. Ils seront testés pendant deux ans dans la ville de Sion.
...
Une première phase de test sans voyageurs a débuté et s'étendra jusqu'au printemps 2016 environ, sur un site privé et fermé.
...
Par F.Bergé
Que la force soit électrique !

Avatar du membre
billoup
Messages : 179
Enregistré le : jeu. 28 02 , 2013 17:54

Re: L'autobus autonome

Message par billoup » lun. 20 06 , 2016 21:10

Bonjour.
En plus du Français NAVYA-Arma, avec son autobus navya qui a commencé sa commercialisation:

je viens de lire qu'IBM avait lancé le sien. Voir:
https://www.bing.com/news/search?q=Olli ... &FORM=EWRE
Il serait intéressant de les comparer. Il doit en exister d'autres, ou du moins à venir.
Merci.
PS: Il semble que l'automatisation de ces autobus vient plus rapidement que celle des voitures particulières. Le trajet préétabli doit être plus commode, malgré une grande responsabilité due au nombre de personnes transportées.

Avatar du membre
billoup
Messages : 179
Enregistré le : jeu. 28 02 , 2013 17:54

Réseaux communalauxs et minibus automatiques

Message par billoup » mer. 22 06 , 2016 9:26

Bonjour.
Les communes ont développée des réseaux de bus. Avec les difficultés financières et le bilan de lignes peu utilisées, c'est une gestion plus économique qui est envisagée. Par chez moi, hors heures des écoles, passe un grand car, parfois vide. Il faut aussi demander le passage ou l'arrêt par téléphone. Une informatisation de cette demande devrait exister en parallèle, transposable à terme avec ces minibus automatiques.
Merci.

Donostian
Messages : 13
Enregistré le : ven. 09 12 , 2016 13:47
Mes véhicules : Citroën C-zéro

Re: L'autobus autonome

Message par Donostian » mer. 25 01 , 2017 7:57

Mise en service d'un bus autonome à Paris pour la traversée du Pont Charles de Gaulle...

dirk pitt
Messages : 4036
Enregistré le : mar. 13 03 , 2007 11:44
Mes véhicules : Scootelec, VAE Haibike, VAE Matra, saxo elec, volta
Localisation : FR-38-Voiron
Contact :

Re: L'autobus autonome

Message par dirk pitt » mer. 25 01 , 2017 10:56

Donostian a écrit :Mise en service d'un bus autonome à Paris pour la traversée du Pont Charles de Gaulle...
et c'est un easymile (dont on parlait quelques lignes plus haut)
Image
cliquez ma signature

Avatar du membre
Rémy
Messages : 8572
Enregistré le : jeu. 06 07 , 2006 14:48
Mes véhicules : Renault Fluence ZE - Nissan Leaf 2012
Localisation : FR-06-Antibes

Re: L'autobus autonome

Message par Rémy » mer. 25 01 , 2017 11:23

J'ai trouvé le côté "autonome" des Easymile ( le modèle EZ10 était en expérimentation début 2016 près de chez moi) un peu décevant.

Le véhicule ne sait que circuler à vitesse (très) réduite sur une voie dédiée et s'arrêter en cas d'obstacle.
Il n'y a aucune manœuvre d'évitement prévue.
Le moindre carton d'emballage ou animal facétieux sur la voie provoque l'arrêt du service, c'est pourquoi lors des démonstrations, il y avait toujours du personnel à bord pour (faire) dégager le chemin...

alainriaud
Messages : 796
Enregistré le : jeu. 21 04 , 2005 7:31
Mes véhicules : Partner
Localisation : FR-73-CHAMBERY/Partner,Elit

Re: L'autobus autonome

Message par alainriaud » mer. 25 01 , 2017 20:46

triphase a écrit :Oui, autonome mais en conduite, donc sans conducteur. Donc pas de risque qu'un pilote suicidaire emmène tout le monde dans le ravin. :roll:

Vous avez remarqué? :mrgreen:
navette.png
Il y a 12 places (6+6). donc en extrapolant l'image, les hommes voyagent assis et les femmes debout. :twisted: :lol: :arrow:
Vous Montez à l'étage d'un double decker anglais et vous expérimentez un bus sans chauffeur.

Répondre

Retourner vers « Utilitaires et transport collectif »