bateau electrique et a voile

et tous les systèmes de propulsion aquatique ...

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Répondre
alex
Messages : 175
Enregistré le : jeu. 23 11 , 2006 2:48
Localisation : marseille pour le moment

bateau electrique et a voile

Message par alex » jeu. 28 05 , 2009 13:52

bonjour a tous voici quelques nouvelles
nous avons maintenant 2 bateau électriques : une barque lancon avec un moteur hb mercury cruiser
et un voilier de 7m sur le quelle on met aussi le moteur hb mercury cruiser, a terme on vas mètre un hydrogènerateur et moteur électrique + gros on garde un 9 cv thermique pour la sécurité

sinon je viens de voir un lien interessant pour ceux qui veulent naviguer face au vent avec une eoliene
photos et polaires album

video de model reduit : video model reduit

(je disait que çà devait être possible dans un autre poste)
en fait en combinant les trajectoires aérodynamiques des pales de l'éolienne et
les trajectoires hydrodynamiques d'équivalentes des pales correspondantes de l'hélice sous marine
on se retrouve avec la trajectoire d'une voile au près en gros 45 deg du vent
et la quille (assimilation de l'hélice) tire des bords hélicoïdaux en 3 d sous l'eau
alors qu'une quille normale le fait en 2d sous la surface

cette association d'action bi et tri dimensionnel sur 2 milieux contigus permet d'élargir le milieu exploitation dimensionnel du voilier (a tout instant t il peut remonter face au vent) il utilise totalement les 2 dimensions horizontale de la surface

un voilier normale doit utiliser la 4em dimension pour remonter face au vent
(il prend le temps de tirer des bords de prés pour atteindre son but face au vent en exploitant le domaine bidimensionnel réduit a sa disposition)

A aucun instant T il ne peut remonter face au vent (hors inertie durant les virements de bords).

cet aspect dimensionnel est très visible sur le graphe des polaires du bateau normal et éolien




bon il n'y a plus qu 'a transposer au sondes spatiales sur un ordre géométrique supérieur :D
la je blague.
Modifié en dernier par alex le jeu. 28 05 , 2009 21:53, modifié 2 fois.

Avatar du membre
bonsai
Messages : 2622
Enregistré le : sam. 19 01 , 2008 19:25
Mes véhicules : Supertinette
Localisation : FR - 34 - montpellier/Meyreuil
Contact :

Message par bonsai » jeu. 28 05 , 2009 18:02

Il me semble que l'alcyone II, de feu Commandant Cousteau, pouvait remonter au vent grâce à ces "voiles" en forme d'aile d'avion
"Que celui qui veuille faire une révolution ne prenne pas les armes.
Qu'il travaille à faire changer le monde grâce à la science et à la technologie."

alex
Messages : 175
Enregistré le : jeu. 23 11 , 2006 2:48
Localisation : marseille pour le moment

Message par alex » jeu. 28 05 , 2009 22:47

en fait c'était des turbovoiles (concepte innovant a l'epoque)
les voiles était presque cylindriques pour leur donner une forme aérodynamique
on aspirait a un endroit judicieusement choisi et le bord de fuite était positionnable tout autour de la voile

par le biais du positionnement de l'aspiration et du bord de fuite on pouvait obtenir une voile "virtuelle"
très épaisse et très creuse donc très puissante sans provoquer de décrochage qu'une telle voile réelle aurait subit

c'est une amélioration des voiles a effet magnus au lieu d'utiliser un cylindre tournant on on contrôle
l'écoulement par l'aspiration et le positionnement du et bord de fuite ca évite de mettre toute la voile (cylindre)
en rotation rapide pour décaler le point d'arrêt et de "fuite"

ça a malgré tout besoin d'un moteur pour aspirer,
je ne pense pas qu'elles ai pu remonter significativement face au vent ci ce n'est en tirant des bords
le profile généré est une voile virtuelle "fixe" très eppaise et a chorde très creuse, il n'y a pas de relation entre la voile et l'hélice

l'idée était très intéressante surtout par l'effet de levier du vent sur le rendement moteur
par contre il y a des inconvénients majeurs : fardage, poids dans les hauts etc
pas bon pour le très mauvais temps.
mais surement toujours utile pour des transport par temps normal.


on le regrette Cousteau.

filomat
Messages : 2982
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : e-trottinettes : 1 moonway gyroboarder i1 + 1 archos bolt
Localisation : FR-92-MEUDON

Message par filomat » mar. 28 07 , 2009 8:22

On peut faire la même chose pour un véhicule terrestre : A quand le modèle réduit de démonstration ?

On pourrait aussi "remonter le courant" sur les fleuves en prenant appui sur les berges ou sur le fond .

Toutes nouveautés auxquelles le science "écologique" va nous habituer. :D

A la recherche non pas du temps perdu, mais de "l'énergie propre". :lol:
Que la force soit électrique !

Avatar du membre
bonsai
Messages : 2622
Enregistré le : sam. 19 01 , 2008 19:25
Mes véhicules : Supertinette
Localisation : FR - 34 - montpellier/Meyreuil
Contact :

Message par bonsai » mar. 28 07 , 2009 11:42

Aux ateliers outremer, leur bateaux peuvent être équiper de moteurs électriques. j'y avais travailler pendant 2 ans et je ne me suis jamais aperçus qu'ils proposaient ça à leur catalogue :roll:
"Que celui qui veuille faire une révolution ne prenne pas les armes.
Qu'il travaille à faire changer le monde grâce à la science et à la technologie."

alex
Messages : 175
Enregistré le : jeu. 23 11 , 2006 2:48
Localisation : marseille pour le moment

Message par alex » lun. 03 08 , 2009 19:04

@ filomat

c'est vrai ça me plairait bien de voir ca même en model réduit en plus ça pourrait régénérer des batteries durant les stationnements ou les descentes :wink:

@ bonsai

effectivement c'est du beau je ne savait pas non plus pour l'électrique perso au plan électrique je préfère le lagoon 420 (il est aussi hydrogenerateur) par contre l'outremer a de meilleurs moteurs j'ai cru comprendre

en tout cas merci pour le lien ca peut me servir.

Répondre

Retourner vers « Bateaux... »