2020 : Fin des diesels à Paris

Ici on discute ou se défoule sur tout ce qui à rapport avec la polémique propre aux véhicules électriques: les médias et le véhicule électriques, information ou désinformation ?propre ou polluant ? complot des lobbies ou pas ? Comparaisons/rentabilité ou pas etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Répondre
Hub_elec
Messages : 1016
Enregistré le : sam. 26 04 , 2008 22:20
Mes véhicules : C-zéro, Fluence ZE 2012, scoot'elec 2003 & Lamborghini.
Localisation : FR-84-Avignon, PV-6kw

2020 : Fin des diesels à Paris

Message par Hub_elec » jeu. 20 11 , 2014 22:55

Plus de diesel à Paris en 2020 ! J'espère que ce sera vrai... :)
Modifié en dernier par moulino51 le lun. 15 12 , 2014 21:34, modifié 1 fois.
Raison : édition du titre

Avatar du membre
Remdo
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 7619
Enregistré le : mer. 08 09 , 2004 7:30
Mes véhicules : 1 e-vivacity 2013 + 6 Scoot'elec 1998 à 2002
Localisation : FR-94-Paris

Re: 2020 : Fin des moteurs diesel à Paris ?

Message par Remdo » ven. 21 11 , 2014 10:19

Sujet séparé car il risque de faire frapper sur les claviers....
Ton lien fait suite à cet article du JDD
Le JDD du 16 novembre 2014 a écrit : EXCLUSIF - La Mairie de Paris a sondé un panel de Franciliens pour préparer son prochain plan antipollution. Elle va "taper fort". Le JDD dévoile les mesures à l’étude.

Une interdiction des véhicules diesel dans le cœur de Paris la semaine – mais pas le week-end – d'ici à 2020 ; une limitation de la vitesse à 30 km/h dans les arrondissements du centre ; une journée totalement sans voitures dès septembre 2015… L'exécutif parisien prépare son plan antipollution, qui doit être présenté au Conseil de Paris en février. Et Anne Hidalgo entend "taper fort". Elle veut que la capitale apparaisse "exemplaire" avant la 21e Conférence mondiale sur le climat, qui s'y tiendra en décembre 2015. Il faut donc s'attendre à des annonces détonantes. À commencer par une "sortie du diesel d'ici à 2020", dixit Christophe Najdovski, adjoint EELV en charge des déplacements, au JDD. Selon une autre source, l'édile réfléchit, en effet, à des "interdictions ajustées des véhicules les plus polluants – diesel ou anciens – du lundi au vendredi, dans certaines zones de la ville". Mais elle souhaite d'abord en discuter avec la préfecture de police et les communes riveraines.
Une grande zone à 30 km/h en centre-ville

Afin d'avancer efficacement, Anne Hidalgo a aussi commandé à l'Ifop l'organisation d'une "conférence de citoyens sur la pollution de l'air", dont le JDD publie les résultats en avant-première (ci-dessous). "C'est une démarche de démocratie participative qui vient des pays scandinaves permettant de recueillir l'opinion des citoyens sur un sujet complexe", explique le directeur du département Opinion de l'Ifop, Frédéric Dabi. Dix-neuf Franciliens (16 Parisiens et 3 habitants des 92, 93 et 94) de 19 à 75 ans, étudiants, fleuriste, agent de sécurité ou ingénieur, ont ainsi été réunis pour auditionner des spécialistes : responsable d'Airparif, pneumologue, épidémiologiste, sociologue, urbanistes, politiques (Corinne Lepage et Denis Baupin), associatifs écologistes ou pro-voitures (40 millions d'automobilistes). Le panel a ensuite rédigé un "avis argumenté et dépassionné", accompagné de propositions concrètes.

"Cette méthode, nouvelle en France, est extrêmement sérieuse, insiste Frédéric Dabi. Les sondés sont passés du statut de profanes à celui de personnes éclairées." Pour Christophe Najdovski, cette "conférence de consensus" est riche en enseignements. L'adjoint écologiste se réjouit de la majorité des préconisations des panélistes : "Un grand nombre de propositions seront dans le plan antipollution en préparation ; certaines vont même plus loin que les nôtres", observe-t-il. C'est le cas de la limitation de vitesse à 30 km/h : l'exécutif a prévu de créer une "grande zone 30 km/h" englobant les 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements, ainsi que le boulevard Saint-Germain (5e, 6e, 7e) avant la fin 2015 ; la conférence des citoyens, elle, inclut entièrement les 5e et 6e arrondissements. "On soumettra l'idée au débat public", indique Najdovski. Les membres du panel recommandent également la "mise en place d'une journée annuelle sans voitures". La Mairie y travaille déjà. Cette journée off pourrait être fixée au mois de septembre 2015, trois mois avant la Conférence sur le climat.
"Un pass unique métro, bus, tramway, Vélib'..."

En revanche, l'ouverture des voies de bus au covoiturage n'a pas les faveurs du maire adjoint : "On ne va pas ralentir le trafic des transports en commun et des taxis." Autres propositions : pistes cyclables séparées de la chaussée ; garages à vélos, Vélib' électriques ; Scootlib'; fret sur la Seine ; "dernier kilomètre" sans diesel (pour la livraison des marchandises)… Autant de suggestions déjà dans les tuyaux de la Ville. La "dédiéselisation" du parc automobile municipal? "Fin 2014, il n'y aura plus aucune berline ou citadine diesel à l'Hôtel de Ville", assure Najdovski. Des taxis collectifs? "Bonne idée. On pourrait même utiliser, à terme, les nouveaux abris-voyageurs connectés." Un ticket de transport unique pour le métro, le bus et le tramway? "Cela fait partie des projets qu'on porte auprès du Syndicat des transports d'Île-de-France [Stif] ; j'ajouterai Vélib' et Autolib' dans ce pass unique."

Quant à une mise en place de la circulation alternée dès le seuil d'alerte, "nous discutons avec la préfecture de police". Une moitié des 19 Franciliens réclame "l'interdiction de circulation sur le périphérique aux poids lourds en transit" ; l'autre moitié préférerait un "péage pour les poids lourds aux entrées du périphérique". La Ville soutiendra l'idée d'une loi autorisant la région à utiliser les portiques d'Écomouv' déjà installés sur le périph et les autoroutes franciliennes.

Enfin, le groupe des sondés s'est divisé sur la discrimination envers les propriétaires de voitures diesel. La Mairie souhaite créer une "zone à circulation restreinte", dite "zone à basse émission", où ne seront autorisés que les véhicules les moins polluants. La Zapa (Zone d'action prioritaire pour l'air), créée par Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP), ne serait pas adaptée, selon Christophe Najdovski : "Elle ne concerne que quelques milliers de véhicules, certains poids lourds et certains autocars. Or, c'est à la masse des véhicules qu'il faut s'attaquer si l'on veut vraiment combattre la pollution." Il faut "taper fort".
Les propositions du groupe de sondés
Nous proposons les dispositions suivantes au sein de l’agglomération parisienne :


- Nous préconisons de diminuer la vitesse dans l’hyper-centre (1er, 2e, 3e, 4e , 5e et 6e arrondissements de Paris), afin de la ramener à 30km/h maximum pour définir les
contours d’une zone de circulation automobile plus douce et donc moins émettrice de particules.

- En dehors des pics de pollution, il conviendrait de généraliser l’interdiction de circulation sur le périphérique aux poids-lourds en transit dans l’agglomération. Au
sein de notre groupe, une moitié s’est prononcée en faveur de cette proposition. L’autre moitié appelle plutôt de ses vœux, sur le principe du pollueur-payeur, la mise
en place d’un péage pour les poids-lourds aux entrées du périphérique

- Nous préconisons la mise en place d’une journée annuelle sans voiture sur le périmètre de l’agglomération selon les contours de la future métropole parisienne. Ce sera
l’occasion d’une journée de sensibilisation et d’information, à l’instar de ce qui existe dans de nombreux pays européens, avec l’organisation d’évènements festifs,
pédagogiques sur la qualité de l’air,...

- Dès l’atteinte du seuil d’alerte défini par AirParif (zone critique précédant le pic de pollution), il nous semble judicieux d’anticiper la mise en place de la circulation
alternée afin d’alléger la pollution. Cette mesure, survenant plus souvent que lors de seuls pics de pollution, aura surtout un effet de sensibilisation des Parisiens
(notamment les automobilistes) aux méfaits de la pollution. Déconnectée de la mise en place des transports gratuits, cette mesure moins couteuse pour la collectivité
pourra être mise en œuvre avec moins de restrictions.

- Nous appelons de nos vœux la création d’un ticket de transport unique autorisant la correspondance entre différents modes de transports collectifs (métro, bus,
tramway,...) comme cela existe dans de grandes métropoles françaises et européennes.

- Nous recommandons une modernisation des lignes de métro généralisant les dispositions existantes sur les quais des lignes 1 et 14 visant à cloisonner les voies afin
d’éviter que les particules issues du roulement des rames de métro ne se dispersent.

- Il nous parait également souhaitable de mettre en place de vrais axes de circulationcycliste dédiés, séparés de la chaussée, sur le modèle hollandais. Il s’agit ici de
permettre de traverser l’agglomération sans rupture.

- Nous souhaitons que soit favorisée la création d’emplacements sécurisés pour garer des vélos (à l’instar des garages à vélo à Londres ou Amsterdam), les difficultés
quotidiennes pour garer un vélo en toute sécurité constituant aujourd’hui l’un des freins au développement de la possession de vélos par les habitants.

- Nous estimons utiles de développer les vélos à assistance électrique dans le parc Velib’, qui se rapprocheraient du projet Scootlib’.

- Nous souhaitons le développement de taxis collectifs ou semi-collectifs par la création de stations ou bornes d’appel et applications de smartphone spécifiques pour ces taxis.

- Nous souhaitons que soit instaurée une identification des voitures utilisées pour le covoiturage et autoriser les voitures labellisées à utiliser les voies de bus lorsqu’elles
sont en situation de co-voiturage. L’idée de cette proposition revient à inciter les Parisiens à ne pas prendre leur voiture seuls. Le label ne serait accordé qu’aux voitures
étant aux normes Euro 5 ou 6.

- Nous pensons qu’en matière de livraisons effectuées par les transporteurs, la question du « dernier kilomètre » doit être prise en compte, comme préconisé par la charte de
la logistique urbaine durable. Nous encourageons la Ville de Paris à continuer ses efforts en matière de développement des transports multimodaux (favoriser le fret sur
la Seine, l’implantation de zones de stockage au cœur de Paris,...).

- Nous proposons enfin, dans une logique d’exemplarité, que tous les véhicules de service des administrations publiques ainsi que ceux des services publics (ambulances,
pompiers,...) soient non-polluants (électriques ou hybrides).
Remdo
« Un homme qui n’est pas informé est un sujet, un homme informé est un citoyen » -
BiblioTech scoot'elec

n.laurent
Messages : 2018
Enregistré le : mer. 28 11 , 2007 7:36
Mes véhicules : VAE Licorne (teith innovation) - Renault Twizy
Localisation : FR-97-Sainte Marie - Ile de la Réunion

Re: 2020 : Fin des moteurs diesel à Paris ?

Message par n.laurent » ven. 21 11 , 2014 12:12

Cette idée, qui semble partir d'un bon sentiment, m'a en fait l'air complètement tirée par les cheveux, complexe pour ne pas dire irréalisable, et pas forcément équitable.

D'abord pourquoi les Diesels seulement ? Parce qu'ils polluent plus ? OK un peu plus de particules que les véhicules à essence, qui eux polluent quand même largement plus qu'un vélo, un piéton, ou même qu'un bus (ramené au nombre de passagers) ! Et les scooters et motoq, qui pullulent à Paris, voilà des engins qui émettent un joli panel de substances toxiques en quantité scandaleuse par rapport à leur poids. Autant interdire tous les véhicules à pétrole.

Et puis quels véhicules diesels seront exemptés de cette interdiction ? J'imagine bien les véhicules de secours, les bus, les taxis, les livreurs... Et dans ce cas pourquoi celui qui va au boulot, mais qui n'est pas livreur, n'aurait pas le droit de passer ? Les litiges vont mettre des années à se résorber. Fidèles à une tradition bien française, les gens vont manifester violemment non pas contre le principe mais parce qu'ils se sentent défavorisés par rapport à leurs voisins.

Personnellement je trouve que c'est encore une idée de technocrate complètement alambiquée et couteuse (en énergie et en finances) pour tout le monde alors que la solution est toujours aussi simple : Doublons le prix de gasoil du jour au lendemain. C'est très simple et comme par hasard les véhicules diesels seront moins vendus, moins utilisés et ils rouleront d'eux-même à 30 km/h pour économiser leur précieux carburant. Ou alors la ville de Paris n'a qu'à imposer une "vignette" diesel coutant bien cher et obligatoire pour tout véhicule circulant dans la ville. Libre à chacun de l'acheter s'il estime que son déplacement en diesel est inévitable pour lui, ou de ne plus aller à Paris en diesel. L'écrémage se fera tout seul sans avoir à légiférer sur qui a le droit et qui n'a pas le droit.
Tout ça n'est pas très porteur pour se faire réelire, je suis d'accord mais ce seraient pourtant des mesures efficaces pour atteindre les objectifs écolos que les élus brandissent sans jamais les assumer ! :evil:
Nicolas.
50.000 km avec 3 VAE légèrement débridés. Twizy 80 depuis 2017.

Hub_elec
Messages : 1016
Enregistré le : sam. 26 04 , 2008 22:20
Mes véhicules : C-zéro, Fluence ZE 2012, scoot'elec 2003 & Lamborghini.
Localisation : FR-84-Avignon, PV-6kw

Re: 2020 : Fin des moteurs diesel à Paris ?

Message par Hub_elec » ven. 21 11 , 2014 14:22

n.laurent a écrit :...Personnellement je trouve que c'est encore une idée de technocrate complètement alambiquée et couteuse (en énergie et en finances) pour tout le monde alors que la solution est toujours aussi simple : Doublons le prix de gasoil du jour au lendemain. C'est très simple et comme par hasard les véhicules diesels seront moins vendus, moins utilisés et ils rouleront d'eux-même à 30 km/h pour économiser leur précieux carburant. Ou alors la ville de Paris n'a qu'à imposer une "vignette" diesel coutant bien cher et obligatoire pour tout véhicule circulant dans la ville. Libre à chacun de l'acheter s'il estime que son déplacement en diesel est inévitable pour lui, ou de ne plus aller à Paris en diesel. L'écrémage se fera tout seul sans avoir à légiférer sur qui a le droit et qui n'a pas le droit.
Tout ça n'est pas très porteur pour se faire réélire, je suis d'accord mais ce seraient pourtant des mesures efficaces pour atteindre les objectifs écolos que les élus brandissent sans jamais les assumer ! :evil:
+1
Des décennies d’hypocrites qui ne veulent même pas harmoniser les taxes . :(

[BBvideo 425,350]http://www.ina.fr/video/CAB88033460/aug ... video.html[/BBvideo]

<iframe width='560' height='315' frameborder='0' marginheight ='0' marginwidth='0' scrolling ='no' src='http://player.ina.fr/player/embed/CAB88 ... 5/1/148db8' ></iframe>

(j'en ai marre de ne plus pouvoir insérer de vidéo ?!)

Avatar du membre
triphase
Messages : 10376
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: 2020 : Fin des moteurs diesel à Paris ?

Message par triphase » ven. 21 11 , 2014 16:18

harmoniser les taxes, c'est s'exposer aux barrages et surtout c'est trop simple pour laisser son empreinte dans l'histoire de la nation. Alors que créer une usine à gaz avec plein de portiques, c'est quand même autrement plus valorisant. Le coût n'est pas un problème, la dette est la seule ressource non renouvelable qui soit réellement inépuisable. :evil:
i-MiEV (surtout pour Mme) 60kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

Thémistocle
Messages : 62
Enregistré le : lun. 21 12 , 2009 21:54
Localisation : Creil-Oise

Re: 2020 : Fin des moteurs diesel à Paris ?

Message par Thémistocle » ven. 21 11 , 2014 21:26

Bonsoir,
Ca peut dépendre de la vitesse d'harmonisation (genre, un centime en plus chaque année durant 20 ans et le tour est joué).
A ce propos, il m'a semblé voir passer un projet de loi sur l'augmentation de la taxation du diesel. Cela semble aller dans le bon sens.

Mais cette mesure est un peu injuste pour les gens, qui viennent d'acheter une voiture diesel et n'auront peut-être pas la capacité financière pour se retourner. D'accord avec le constat de n.laurent sinon à part que je pense suffisant d'augmenter progressivement le prix du diesel. Et de s'y tenir.
« Le mieux est l’ennemi du bien. Et c’est bien mieux comme ça. » Un internaute (signature)

Macro
Messages : 2227
Enregistré le : jeu. 11 08 , 2011 8:55
Mes véhicules : Saxo1,106 2,scootelec,Matra i step,evlit et lexia3
Localisation : FR-37-Courcay

Re: 2020 : Fin des moteurs diesel à Paris ?

Message par Macro » jeu. 04 12 , 2014 14:30

Hub_elec a écrit : Des décennies d’hypocrites qui ne veulent même pas harmoniser les taxes . :(
Hypocrites ca je n'en doute pas une seconde....

Par contre harmoniser les taxes et les impots vers le haut, ca, ils le veulent...Tous..Sauf peut etre la grande sauveuse de l'humanité notre (très) chere ministre de l'econerie avec ses belle paroles...Qui comme presidente du conseil general de la region Poitou charente est la seule avec la corse a appliquer une TIC a 41€69/hectolitre de gazole alors que les autres sont a 44€19...
A compte banquaire bien garnit vehicule electrique sans soucis...

Hub_elec
Messages : 1016
Enregistré le : sam. 26 04 , 2008 22:20
Mes véhicules : C-zéro, Fluence ZE 2012, scoot'elec 2003 & Lamborghini.
Localisation : FR-84-Avignon, PV-6kw

Remboursements TICPE

Message par Hub_elec » jeu. 04 12 , 2014 18:10

Oui, mais les entreprises peuvent demander, en fin d'année, un remboursement au service des douanes pour ramener tout le monde au taux plancher de 39,19 €. (si j'ai bien compris ?)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Macro
Messages : 2227
Enregistré le : jeu. 11 08 , 2011 8:55
Mes véhicules : Saxo1,106 2,scootelec,Matra i step,evlit et lexia3
Localisation : FR-37-Courcay

Re: 2020 : Fin des moteurs diesel à Paris ?

Message par Macro » jeu. 04 12 , 2014 23:52

Oui mais pas les particuliers...et ça concerne certains professionnels du transport pas toutes les entreprises...
A compte banquaire bien garnit vehicule electrique sans soucis...

Avatar du membre
Remdo
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 7619
Enregistré le : mer. 08 09 , 2004 7:30
Mes véhicules : 1 e-vivacity 2013 + 6 Scoot'elec 1998 à 2002
Localisation : FR-94-Paris

Re: 2020 : Fin des moteurs diesel à Paris ?

Message par Remdo » ven. 05 12 , 2014 8:36

En attendant l'interdiction des moteurs diesel à Paris, pour que les parisiens respirent mieux, les feux de cheminée seront interdits à compter du 1er janvier prochain.... Mais roulez braves gens ! :twisted:
Remdo
« Un homme qui n’est pas informé est un sujet, un homme informé est un citoyen » -
BiblioTech scoot'elec

Avatar du membre
moulino51
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 11229
Enregistré le : lun. 16 01 , 2012 2:34
Mes véhicules : Clio 5 portes 4 Places + Valise XR25
Localisation : FR-51-Région de REIMS

Re: 2020 : Fin des moteurs diesel à Paris ?

Message par moulino51 » ven. 05 12 , 2014 8:46

Voir le carte interactive sur l'interdiction et la Zone plus large (jusqu’à Meaux) ou seul les foyers fermés seront autorisés.
Ceci est ridicule car le chauffage principale au bois était déjà interdit*, ne concerne donc que les cheminées d'agrément c'est a dire peanut.
En attendant les voitures au gasoil continueront a rouler



*Autorisé au "bois de Boulogne :mrgreen:
"On ne vient pas de nulle part et serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !"

Macro
Messages : 2227
Enregistré le : jeu. 11 08 , 2011 8:55
Mes véhicules : Saxo1,106 2,scootelec,Matra i step,evlit et lexia3
Localisation : FR-37-Courcay

Re: 2020 : Fin des moteurs diesel à Paris ?

Message par Macro » ven. 05 12 , 2014 9:21

Ouai mais au bois de boulogne on ne brule pas le bois...On en fait des pipes :arrow:
A compte banquaire bien garnit vehicule electrique sans soucis...

Hub_elec
Messages : 1016
Enregistré le : sam. 26 04 , 2008 22:20
Mes véhicules : C-zéro, Fluence ZE 2012, scoot'elec 2003 & Lamborghini.
Localisation : FR-84-Avignon, PV-6kw

Re: 2020 : Fin des moteurs diesel à Paris ?

Message par Hub_elec » ven. 05 12 , 2014 9:52

& les propriétaires concernés ne descendront pas bloquer les routes avec leur cheminée... :wink: :arrow:
Modifié en dernier par Hub_elec le ven. 05 12 , 2014 23:25, modifié 1 fois.

lucienlivio
Messages : 302
Enregistré le : mer. 08 08 , 2012 14:23

Re: 2020 : Fin des moteurs diesel à Paris ?

Message par lucienlivio » ven. 05 12 , 2014 9:55

n.laurent a écrit :Et dans ce cas pourquoi celui qui va au boulot, mais qui n'est pas livreur, n'aurait pas le droit de passer ?
Je suis globalement d’accord avec le message mais je réagis à ce passage. Parce que s'il n'a pas d'obligation de rouler avec sa voiture pendant ses heures de travail, il lui est possible de prendre un autre mode de déplacement une fois qu'il arrive dans la zone présentant le plus d'alternative à la voiture...

Macro
Messages : 2227
Enregistré le : jeu. 11 08 , 2011 8:55
Mes véhicules : Saxo1,106 2,scootelec,Matra i step,evlit et lexia3
Localisation : FR-37-Courcay

Re: 2020 : Fin des moteurs diesel à Paris ?

Message par Macro » ven. 05 12 , 2014 10:17

Personelement ils peuvent meme monter un mur de 20m autours de leur grand poubelle et interdire l'accés au campagnards qui emetent des gazs de soupe aux choux ..deja que je ne mets meme plus les pieds dans le centre de Tours...
A compte banquaire bien garnit vehicule electrique sans soucis...

Répondre

Retourner vers « Discussions, politiques VE, propagande et prises de têtes... »