L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Ici on discute ou se défoule sur tout ce qui à rapport avec la polémique propre aux véhicules électriques: les médias et le véhicule électriques, information ou désinformation ?propre ou polluant ? complot des lobbies ou pas ? Comparaisons/rentabilité ou pas etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

ncaar
Messages : 1623
Enregistré le : mer. 08 05 , 2013 20:28
Localisation : FR-89-AUXERRE / Czéro 2011 16 KWh 97 MK

Re: L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Message par ncaar » ven. 05 10 , 2018 19:49

Macro a écrit :
ven. 05 10 , 2018 13:19
Ah ouais à qui le dis tu....Ces tas de fainéants qui trouvent encore une nécessité à prendre des vacances....alors qu'ils auraient juste a traverser la rue bordant la plage pour trouver un boulot dans un bar resto....
Prendre des vacances bien méritées n'implique pas de se taper 800 bornes en bagnole et encore moins 15 000 km en avion ... :mrgreen:
Faut se désintoxiquer, macro, même si tu le vaux bien ...
congés payés.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
mieux vaut avoir raison tout seul que tort avec les autres.

Avatar du membre
Skippy
Messages : 2676
Enregistré le : sam. 09 05 , 2009 15:51
Localisation : Variable-Propulseur Nucléaire

Re: L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Message par Skippy » sam. 06 10 , 2018 10:06

L'avenir du VE, restera douteux, tant que le(s) gouvernement resteront incapables d’admettre les besoins de "ses'' ambitions ( si c'en est une, ou juste de la politique a bobo électoraliste ?)!
faire croire a la populaces qu'il y aura a l'horizon 20XX que des VE, alors même que le réseau d'alimentation actuel est INCAPABLE de fournir cette demande d'énergie, en recharge standard, ou lente XPTDR, me laisse perplexe sur le but de ce type de déclaration.
sans compter que la plupart des futurs utilisateurs voudrons recharger "rapidement", pour cause diverses d’ailleurs, pas d'endroit privatif dédier pour, par exemple, pas de garage, ou box...etc.
le rapport sur la situation actuelle, encore classé 'confidentiel' adressé au gouvernement, indique qu'il faudra 5 réacteur nucléaire supplémentaire pour le scénario le plus favorable, comprendre de la recharge LENTE, ou 15 réacteur nucléaire pour disposer de la ressource nécessaire dans le pire des scénario et, en adaptant le réseau national d'alimentation bien sur.
avoir ou vouloir un VE, c'est bio, encore faut 'il pouvoir le recharger, d'une manière ou d'une autre, tant qu'ils n'auront rien compris a cela, la problématique, restera la MEME.

@NCARR, le moyeu avant, ( et peut être AR) de ton tandem m'intrigue, ils avaient déjà des vélos électriques au moyen age ? :lol:
Ion, TIPP3_08.2, SAV local +/- 30km!(Service Après Vente). PARTI à la CONCURRENCE abandonnant les VE lasagne (RENO..) sans SAV a moins de 500km !

Avatar du membre
triphase
Messages : 10656
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Message par triphase » sam. 06 10 , 2018 10:28

Le coup des 5 EPR, on l'a déjà entendu... Un poncif utilisé à la fois et séparément et antagonistement par les zécolos anti-VE et les pro-nuke. C'est oublier 2 choses:

-Retirer une fumante de la circulation, c'est aussi retirer un consommateur (indirect) d'électricité. Cela divise en gros par 2 la conso du VE qui la remplace. Sans compter la suppression de la conso de pétrole.

-Il n'y a pas que le nucléaire pour charger les VE. Le potentiel solaire et éolien qui reste dispo est gigantesque. Et les VE pourront stocker les intermittences de ces énergies. Faudra juste changer la façon de consommer et facturer. Par exemple favoriser la recharge en milieu de journée (quand la plupart des véhicules sont en stationnement) plutôt que la nuit.
i-MiEV (surtout pour Mme) 60kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

Avatar du membre
Skippy
Messages : 2676
Enregistré le : sam. 09 05 , 2009 15:51
Localisation : Variable-Propulseur Nucléaire

Re: L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Message par Skippy » sam. 06 10 , 2018 11:02

je ne vois pas en quoi le retrait d'une thermique divise par deux la conso du VE, cela n'ajoute qu'un conso de plus.
étant dans une région ou personne ne veux de solaire ou éolien, qui et ou cela sera t'il implanté...?
J'ai bien constaté ce que donne les éoliennes cet été, pas un poil de vent, il fait chaud, et tout le monde veux SA clim.
quant au parc solaire, a choisir, faut il avoir de la lumière ( ou de l'énergie ?) ou disposer de terre cultivable
Ion, TIPP3_08.2, SAV local +/- 30km!(Service Après Vente). PARTI à la CONCURRENCE abandonnant les VE lasagne (RENO..) sans SAV a moins de 500km !

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1430
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Message par élecolo » sam. 06 10 , 2018 13:06

Skippy a écrit :
sam. 06 10 , 2018 11:02
je ne vois pas en quoi le retrait d'une thermique divise par deux la conso du VE, cela n'ajoute qu'un conso de plus.
Peut-être ignores-tu qu'il faut utiliser de l'électricité pour RAFFINER LE PETROLE.
Un véhicule électrique consomme 15kWh/100 d'électricité...
Un véhicule thermique consomme EN PLUS DU CARBURANT 12kWh/100 d'électricité (pour raffiner le carburant)...
(source: http://acti-ve.org/raffiner-du-carburan ... ue/2017/07)
Il faut aussi du carburant (dans les pétroliers, les camions) pour transporter le pétrole et livrer le carburant.
Skippy a écrit :
sam. 06 10 , 2018 11:02
étant dans une région ou personne ne veux de solaire ou éolien, qui et ou cela sera t'il implanté...?
J'ai bien constaté ce que donne les éoliennes cet été, pas un poil de vent, il fait chaud, et tout le monde veux SA clim.
quant au parc solaire, a choisir, faut il avoir de la lumière ( ou de l'énergie ?) ou disposer de terre cultivable
Les arbitrages publics et privés se feront dès lors que l'énergie et des incitations fiscales et légales mettront chaque citoyen en face de ses responsabilités. Les "régions" anti éolien/anti solaire paieront plus cher leur électricité à base de gaz/nucléaire...
Les utilisateurs de climatisation paieront ce "service" au prix fort. Les astucieux autonomes (solaire PV) auront de l'électricité même quand le système tombera pour cause de pic de demande... Les éoliennes ne gênent que marginalement la superficie cultivable d'une terre. Les "idiots" qui refusent l'installation de panneaux solaire sur des infrastructures appropriés (usine, entrepôt, logement) ne recevront pas la manne que cela représente. Tant pis pour eux... D'autres plus opportunistes prendront les sous... :mrgreen:
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

Avatar du membre
Skippy
Messages : 2676
Enregistré le : sam. 09 05 , 2009 15:51
Localisation : Variable-Propulseur Nucléaire

Re: L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Message par Skippy » sam. 06 10 , 2018 18:34

Les raffineries En France, je n'ai pas les chiffres a l'étranger. :mrgreen:
sont pratiquement auto suffisante, car elles utilisent le produit de base ou déchet pour le raffinage pour un rendement de +90%.
4 à 5% de conso
la conso électrique étant utilisé pour ce qui n'est pas alimentable autrement qu'électriquement.

L'empreinte grise,n'apparait que sur certains produit ou service, tout comme du chauffage fioul, ou gaz, n'est jamais pris en compte pour un rendement. :roll:
Ion, TIPP3_08.2, SAV local +/- 30km!(Service Après Vente). PARTI à la CONCURRENCE abandonnant les VE lasagne (RENO..) sans SAV a moins de 500km !

Avatar du membre
triphase
Messages : 10656
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Message par triphase » sam. 06 10 , 2018 21:14

quant au parc solaire, a choisir, faut il avoir de la lumière ( ou de l'énergie ?) ou disposer de terre cultivable
Il n'y a que les partisans des bioagro-carburants qui suggèrent de consacrer des terres arables aux véhicules. Les panneaux PV se mettent sur les toits, il en existe des surfaces immenses bien exposées et pas encore exploitées.

Ensuite, il y a des cas particuliers, dans le sud, des terres caillouteuses non cultivables mais plus ou moins herbeuses, où on peut installer des panneaux PV qui offrent de l'ombre aux moutons sans empêcher l'herbe de pousser.
i-MiEV (surtout pour Mme) 60kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

Avatar du membre
man3515
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 2461
Enregistré le : ven. 30 10 , 2015 22:08
Mes véhicules : Clio élec 1996
Localisation : FR - 45 - Briare

Re: L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Message par man3515 » dim. 07 10 , 2018 9:16

Il y a aussi certains cas de collaboration possible, comme un article que j'avais lu sur un champ d'asperge recouvert de panneaux, cela profitait à tout le monde puisque les asperges aspirent à pousser à l'ombre. :)

L'avenir du VE est pour moi assuré, MAIS :
Concevoir un avenir plein de VE sans rien changer de nos habitudes de consommation obligera à produire toujours plus, et donc le le VE servira juste à se donner bonne conscience, pas à limiter la pollution engendrée par l'Homme. :(
Mais personnellement je pense que c'est ce que cherchent les politiques : de l'affichage et du green-washing. :roll:

Avatar du membre
moulino51
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 11405
Enregistré le : lun. 16 01 , 2012 2:34
Mes véhicules : Clio 5 portes 4 Places + Valise XR25, 3 Scoot'elec en rade
Localisation : FR-51-Région de REIMS

Re: L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Message par moulino51 » dim. 07 10 , 2018 9:52

Une chose est certaine, de l'électricité on pourra toujours en produire alors que pour les carburants fossiles ils sont condamnés.


"On ne vient pas de nulle part et serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !"

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1430
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Message par élecolo » mar. 09 10 , 2018 0:31

Skippy a écrit :
sam. 06 10 , 2018 18:34
Les raffineries En France, je n'ai pas les chiffres a l'étranger. :mrgreen:
sont pratiquement auto suffisante, car elles utilisent le produit de base ou déchet pour le raffinage pour un rendement de +90%.
4 à 5% de conso
la conso électrique étant utilisé pour ce qui n'est pas alimentable autrement qu'électriquement.

L'empreinte grise,n'apparait que sur certains produit ou service, tout comme du chauffage fioul, ou gaz, n'est jamais pris en compte pour un rendement. :roll:
En France, la consommation totale d'électricité est de 419,1 TWh.
Et la consommation d’électricité des raffineries est de 3,7 TWh.
Donc 0,88% de notre électricité est utilisée juste pour raffiner le pétrole dans les raffineries. Ce n'est pas rien...
A titre de comparaison, les transports n'utilisent que 2,9% de notre électricité.
http://encyclopedie-dd.org
La consommation des raffineries représente donc un cinquième de ce que produit la centrale de Bellevue (17,8 TWh).
Je sèche en maths... SVP, quelqu'un pourrait-il calculer combien de kilomètres pourraient être parcourus par un véhicule électrique avec 3,7 TWh?
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

ncaar
Messages : 1623
Enregistré le : mer. 08 05 , 2013 20:28
Localisation : FR-89-AUXERRE / Czéro 2011 16 KWh 97 MK

Re: L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Message par ncaar » mar. 09 10 , 2018 5:43

Téra = 10 puissance 12 donc 1 tW = 10 puissance 9 kW
pour un VE qui consomme 15 kW/100 km , 3,7 tW permet de rouler 2,46 x 10 puissance 8 km, soit 246 millions de km.
mieux vaut avoir raison tout seul que tort avec les autres.

Avatar du membre
triphase
Messages : 10656
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Message par triphase » mar. 09 10 , 2018 6:39

P'tite erreur de puissance à cause des 100km. C'est 24,6 milliards de km! Soit la distance parcourue par environ 1,6 millions de véhicules.
i-MiEV (surtout pour Mme) 60kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

ncaar
Messages : 1623
Enregistré le : mer. 08 05 , 2013 20:28
Localisation : FR-89-AUXERRE / Czéro 2011 16 KWh 97 MK

Re: L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Message par ncaar » mar. 09 10 , 2018 7:31

Exact, j'aurais dû prendre mon kawa serré avant de poster et non après ! :mrgreen:
mieux vaut avoir raison tout seul que tort avec les autres.

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1430
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Message par élecolo » mar. 09 10 , 2018 11:11

ncaar a écrit :
mar. 09 10 , 2018 5:43
Téra = 10 puissance 12 donc 1 tW = 10 puissance 9 kW
pour un VE qui consomme 15 kW/100 km , 3,7 tW permet de rouler 2,46 x 10 puissance 8 km, soit 246 millions de km.
triphase a écrit :
mar. 09 10 , 2018 6:39
P'tite erreur de puissance à cause des 100km. C'est 24,6 milliards de km! Soit la distance parcourue par environ 1,6 millions de véhicules.
Merci pour les neurones matheux les gars! Vous êtes trop forts! Donc vous avez pris comme base 15375km parcourus par an? :D Cette statistique est très intéressante.

En France, en 2018, il y a environ 39 300 000 voitures en tout (estimation extrapolée basée sur la statistique du 1 janvier 2017).
En France, en 2018, les nouvelles immatriculations sont réparties en 98,75% de voitures thermiques (dont hybrides) et 1,22% de voitures électriques.
Par ailleurs, j'estime que les véhicules électriques (90 000) représentent 0,22% du parc auto français actuel. (Je ne trouve que des statistiques floues et divergentes. :| ) (Parc auto France - WIkipedia)
France Stratégie estime qu'un parc automobile français composé uniquement de véhicules électriques consommerait près de 90 TWh par an, soit 20 % de la consommation d’électricité française
(Voiture électrique - Wikipedia)

Si le raffinage du pétrole cessait soudain, la seule électricité utilisée aujourd'hui par les raffineries (3,7TWh) permettrait d'alimenter plus de 15 fois le parc auto actuel. On pourrait ainsi passer de 90 000 à 1 350 000 véhicules électriques.

En abandonnant le raffinage du pétrole, on peut illico alimenter 4,1% d'un parc auto français 100% électrique! (Et bien entendu, puisque ce parc serait 100% électrique, les besoins de raffinage diminueraient énormément). Rajoutons que si les voitures électriques deviennent chères et autonomes et partagées à l'avenir, le parc auto va diminuer drastiquement. S'il diminue de 25%, alors on peut alimenter 5,48% de ce parc rien qu'avec l'économie d'électricité liée au raffinage...
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

filomat
Messages : 2984
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : e-trottinettes : 1 moonway gyroboarder i1 + 1 archos bolt
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: L’avenir incertain de la voiture électrique :)

Message par filomat » ven. 12 07 , 2019 15:25

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/vehicu ... e-20190712
lefigaro a écrit :La filière automobile a réclamé vendredi au gouvernement français des mesures d'urgence pour faire décoller les ventes de véhicules électriques encore insuffisantes face aux objectifs européens de réductions des émissions de CO2.

Luc Chatel, président de la Plateforme automobile (PFA), organisme qui représente les intérêts du secteur en France, a notamment demandé une accélération du déploiement des infrastructures de recharge, facteur clé pour faciliter l'adoption des véhicules électriques, dans un communiqué.

Alors que l'Etat s'est engagé à porter à 100.000 le nombre de bornes de recharge à horizon 2022, nous n'étions qu'à 25.000 en décembre dernier, six mois plus tard nous sommes à 26.300», a-t-il souligné, après avoir présidé dans la matinée un comité stratégique de la filière, en présence du ministre de l'Economie Bruno Le Maire et de la ministre des Transports Elisabeth Borne.

Luc Chatel a demandé «une mesure législative permettant aux copropriétaires de faire installer dans un délai de 3 mois maximum une borne de recharge» afin de lever les freins qui ralentissent l'installation des bornes dans les immeubles collectifs où vivent près de la moitié des Français.

...
Il a aussi appelé à «un plan d'urgence» pour les entreprises touchées par la chute du diesel.
Au même moment Tesla annonce avoir dépassé les 10.000 ventes en Suisse.
Que la force soit électrique !

Répondre

Retourner vers « Discussions, politiques VE, propagande et prises de têtes... »