Construction des batteries très polluantes ?

Ici on discute ou se défoule sur tout ce qui à rapport avec la polémique propre aux véhicules électriques: les médias et le véhicule électriques, information ou désinformation ?propre ou polluant ? complot des lobbies ou pas ? Comparaisons/rentabilité ou pas etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Felinel
Messages : 360
Enregistré le : jeu. 29 01 , 2009 12:23
Localisation : FR-86-Châtellerault

Construction des batteries très polluantes ?

Message par Felinel » mar. 16 10 , 2018 15:20

Bonjour,

Je suis tombé sur ceci et je suis dubitatif :
https://www.ivl.se/download/18.59222817 ... eries+.pdf

Ils indiquent entre 163 et 245 kg de CO2 / kWh pour la conception d'une batterie.

Qu'en pensez-vous ?

Avatar du membre
Rémy
Messages : 8773
Enregistré le : jeu. 06 07 , 2006 14:48
Mes véhicules : Renault Fluence ZE - Nissan Leaf 2012
Localisation : FR-06-Antibes

Re: Construction des batteries très polluantes ?

Message par Rémy » mar. 16 10 , 2018 15:31

C'est l'ordre de grandeur que je connaissais : environ 5 tonnes de CO2 pour une batterie 20kWh.
Ce qui justifie que le VE qui l'utilise doit parcourir environ 40000 km avant d'être au même niveau d'émission de CO2 qu'une voiture thermique comparable.

On peut espérer que les technologies les plus récentes, qui utilisent moins de matière par kWh, diminuent en proportion les émissions de CO2.

Mais comme la capacité des batteries augmente en parallèle, on doit rester proche du même chiffre par batterie.

filomat
Messages : 2817
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : e-trottinettes : 1 moonway gyroboarder i1 + 1 archos bolt
Localisation : FR-92-MEUDON

Re: Construction des batteries très polluantes ?

Message par filomat » mar. 16 10 , 2018 17:27

Alain Madelin (ancien ministre des Finances) propose de taxer les ruminants.

Il ne faudrait pas non plus boire de lait :D ... Ni manger de fromage :(
Que la force soit électrique !

Avatar du membre
ericjlb
Messages : 1849
Enregistré le : dim. 24 11 , 2013 18:19
Mes véhicules : 2 Kangoo Elect'Road 5 places + 1 Electri'City VU- Scoot'elec
Localisation : FR-83-GAREOULT /

Re: Construction des batteries très polluantes ?

Message par ericjlb » mar. 16 10 , 2018 17:32

Punaise !, On devrait taxer la connerie, rien qu'avec les politiques (de tous bords), on rembourse la dette et on fait du béneff en plus !!!! :evil:

Bien cordialement ;; éric :wink:
A la distribution des cerveaux, j'étais parti pisser, mais je le vis bien ! :mrgreen:

Fais confiance à cette petite voix qui te dit :
" ça peut marcher, il faut essayer" . :P

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1228
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Construction des batteries très polluantes ?

Message par élecolo » sam. 20 10 , 2018 22:05

filomat a écrit :
mar. 16 10 , 2018 17:27
Alain Madelin (ancien ministre des Finances) propose de taxer les ruminants.

Il ne faudrait pas non plus boire de lait :D ... Ni manger de fromage :(
Effectivement, tu as tout compris. L'alimentation est l'un des premiers facteurs de dérèglement climatique. Si ce n'est le pire. La proposition de Madelin est judicieuse (en attendant la fin complète de l'élevage). Que chaque con-sommateur paye très cher avec son porte monnaie pour l'impact terrible de la production d'animaux sur l'environnement... En triplant les prix de tous les aliments d'origine animale, on freinera illico cette consommation superflue, cancérigène et cause de bien des souffrances... :o (Idem pour les clopes, les aliments malsains, les sodas etc...).

Je note cependant un peu de résistance ici... Bah, si la protection de l'environnement et de la vie sur Terre vous indiffère, ainsi soit-il... Continuez donc à manger comme d'hab, même si cela détruit la Planète et condamne votre descendance... ...en conduisant votre voiture électrique pour vous donner bonne conscience.

Pour les batteries ou tout autre produit, il serait bon de connaitre systématiquement le juste prix reflétant l'impact environnemental réel. Marre des illusions, mensonges, et tromperies "volkswagéniales". Plutôt que de règlementer par la loi, laissons faire le marché sans trucage ou dissimulation quant à l'impact environnemental... Genre, on fait payer une taxe "cancer" et "dérèglement climatique" pour chaque achat de diesel. Pas juste un truc symbolique. Un truc qui fait mal.

Peut-être qu'un jour même les véhicules électriques (et leur batteries) devront être lourdement taxés si on veut enrayer la destruction environnementale actuelle... Ce qui nous forcera collectivement à partager les véhicules et opter pour des solutions autres, plus abordables.
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

Avatar du membre
moulino51
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 11075
Enregistré le : lun. 16 01 , 2012 2:34
Mes véhicules : Clio 5 portes 4 Places + Valise XR25
Localisation : FR-51-Région de REIMS

Re: Construction des batteries très polluantes ?

Message par moulino51 » sam. 20 10 , 2018 22:33

Le sujet est sur les batteries polluantes et a chaque sujet tu remet ton spitche sur la bouffe
Je note cependant un peu de résistance ici... Bah, si la protection de l'environnement et de la vie sur Terre vous indiffère, ainsi soit-il... Continuez donc à manger comme d'hab, même si cela détruit la Planète et condamne votre descendance... ...en conduisant votre voiture électrique pour vous donner bonne conscience.

Pour réduire ton empreinte carbone sépares toi de la voiture et roule en vélo.
En plus a chaque fois tu me donne faim, c'est mal :mrgreen: :mrgreen:



"On ne vient pas de nulle part et serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !"

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1228
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Construction des batteries très polluantes ?

Message par élecolo » dim. 21 10 , 2018 13:58

La faim est un instinct naturel qu'il est bon de satisfaire. Mais pas en ingurgitant n'importe quoi (ce que fait quotidiennement la majorité des humains).

Pour info, grâce à mes choix de vie, je pense faire déjà partie des 20% de personnes qui produisent le moins de CO2 en France. Me priver encore plus n'amènerait que des effets minimes pour un grand sacrifice... Je suis un petit rouleur (faible consommation d'électricité) et je ménage ma 106. Si je la revendais, combien de temps tiendrait-elle dans les mains d'une brute avant d’atterrir à la casse?

La priorité est que les personnes qui émettent beaucoup de CO2 fassent un effort. Il aura un effet "ressenti" minime pour elles (petit sacrifice) mais maximal pour l'environnement. Par exemple, ne plus manger d'animaux, ne pas prendre l'avion pour leur prochaines vacances, passer d'un gros véhicule genre SUV à une petite citadine électrique ou bien construire/rénover une habitation pour le rendre passif ou producteur net d'énergie.
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

n.laurent
Messages : 2018
Enregistré le : mer. 28 11 , 2007 7:36
Mes véhicules : VAE Licorne (teith innovation) - Renault Twizy
Localisation : FR-97-Sainte Marie - Ile de la Réunion

Re: Construction des batteries très polluantes ?

Message par n.laurent » mar. 06 11 , 2018 9:52

Rémy a écrit :
mar. 16 10 , 2018 15:31
C'est l'ordre de grandeur que je connaissais : environ 5 tonnes de CO2 pour une batterie 20kWh.
D'où l'intérêt de rouler certes électrique, mais électrique LEGER, si on veut vraiment réduire son empreinte environnementale. Une bonne grosse batterie dans une bonne grosse berline, je n'ai jamais trouvé que c'était un réel progrès dans les modes de transport.
Nicolas.
50.000 km avec 3 VAE légèrement débridés. Twizy 80 depuis 2017.

Avatar du membre
triphase
Messages : 10143
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Construction des batteries très polluantes ?

Message par triphase » mar. 06 11 , 2018 12:37

Une bonne grosse batterie dans une bonne grosse berline, c'est un réel progrès.... par rapport à un bon gros moteur diesel dans une bonne grosse berline à mazout!

C'est sûr que si tu passes de la mobylette à essence à la Tesla model X, ben euh.... :lol:

Donc dans l'absolu je plussoie. L'idéal serait d'éliminer les gens riches qui utilisent les grosses bagnoles, les yacht et les jets privés....

Donc dans le relatif... eh ben Tesla c'est pas si mal.... :twisted:
i-MiEV (surtout pour Mme) 50+kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1228
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Construction des batteries très polluantes ?

Message par élecolo » mar. 06 11 , 2018 14:38

On peut aussi considérer l'effet d'entraînement des véhicules avec grosse batterie.
1/ En convaincant les réfractaires (qui veulent de la capacité en kilomètres parcourables, de la puissance d'accélération voire de tractage).
2/ En permettant l'émergence d'un marché (cher au début, mais plus accessible ensuite avec les économies d'échelle).

On peut rêver à une transition vers des véhicules légers avec des batteries de petite taille à l'avenir. Mais pour cela, il semble qu'il faille passer par le stade de la grosse batterie. Quand tout le monde aura un véhicule électrique, les constructeurs et les consommateurs chercheront probablement à optimiser les véhicules... Le marché ne sera plus pollué par la compétition (déloyale) du moteur thermique.
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

n.laurent
Messages : 2018
Enregistré le : mer. 28 11 , 2007 7:36
Mes véhicules : VAE Licorne (teith innovation) - Renault Twizy
Localisation : FR-97-Sainte Marie - Ile de la Réunion

Re: Construction des batteries très polluantes ?

Message par n.laurent » mer. 07 11 , 2018 9:00

triphase a écrit :
mar. 06 11 , 2018 12:37
Une bonne grosse batterie dans une bonne grosse berline, c'est un réel progrès.... par rapport à un bon gros moteur diesel dans une bonne grosse berline à mazout!
Même ça, j'en suis de moins en moins convaincu. :(
Et ce sujet sur le bilan carbone de la fabrication des batteries n'est pas pour nous rassurer. On pourrait aussi parler de la question de l'approvisionnement en terres rares, activité souvent complexe et énergivore et polluante (je présume que c'est intégré dans le bilan carbone des batteries dont on parle ici).
Après on connaît aussi la sempiternelle question de la chaîne de production de l'électricité, avec ses sources pas toujours très propres, en France et ailleurs dans le monde. Et les pertes d'énergie de la source à la roue qui, si elles sont peut-être moindre qu'avec le pétrole, sont loin d'être nulles.

C'est sûr que si on pouvait enlever ces tuyaux d'échappement de nos rues, rien que ça, ce serait déjà un confort dont, en tant que cycliste et Twiziste, je rêverais. Mais sur un plan plus global, on est à mon avis très loin de la panacée si on se contente de convertir tel quel toutes les fumantes en V.E....
Nicolas.
50.000 km avec 3 VAE légèrement débridés. Twizy 80 depuis 2017.

Avatar du membre
triphase
Messages : 10143
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Construction des batteries très polluantes ?

Message par triphase » mer. 07 11 , 2018 9:28

Salut Nicolas, fais attention à ne pas tomber dans les travers journalistiques et autres qui mélangent tout. En particulier ne pas confondre contenant et contenu. La batterie sert pendant 10 ou 15 ans, d'abord dans le véhicule, puis en "second life" en stockage stationnaire (pour les EnR), avant d'être recyclée à 95%. Les terres rares, il n'y en a pas dans les batteries (sauf Yttrium dans les LiFePO4 chinoises), mais effectivement dans les aimants (néodyme) des moteurs. Et encore, on peut faire des moteurs sans aimants, uniquement en ferraille et cuivre, techno finalement ancienne mais qui marche bien (Zoe, Tesla).

Et pour ce qui est du lithium, il n'est pas polluant, relativement abondant, et si certains pays l'extraient en asséchant l'agriculture voisine, c'est un choix économique local qui n'est pas entre les mains des électromobilistes. Lorsque les batteries seront recyclées, les besoins d'extraction des salars en seront d'autant réduits. Par ailleurs le lithium sera peut-être ringard dans 10 ans, remplacé par le sodium-ion...

Et personne n'a parlé de panacée, avec ou sans VE le monde court à sa perte. Mais ce sera plus agréable en VE. :lol:

Bonne journée en touisie 8)
i-MiEV (surtout pour Mme) 50+kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

n.laurent
Messages : 2018
Enregistré le : mer. 28 11 , 2007 7:36
Mes véhicules : VAE Licorne (teith innovation) - Renault Twizy
Localisation : FR-97-Sainte Marie - Ile de la Réunion

Re: Construction des batteries très polluantes ?

Message par n.laurent » jeu. 08 11 , 2018 5:04

Allez, je vais me faire un peu l'avocat du diable histoire d'animer les débats :wink:
triphase a écrit :
mer. 07 11 , 2018 9:28
La batterie sert pendant 10 ou 15 ans, d'abord dans le véhicule, puis en "second life" en stockage stationnaire (pour les EnR)
A ma connaissance cela relève du voeu pieux pour l'instant. Aucun constructeur ne garantit ses batteries pour une telle durée et il me semble qu'on n'a pas assez de recul ni de volume sur les récents V.E.. En tout cas, de mon expérience personnelle sur 4 batteries de VAE, au bout de 4 ou 5 ans, c'est fini (OK ça dépend aussi du nombre de cycles et je roule beaucoup). Et quand une batterie est fichue pour l'utiliser dans sa voiture, j'ai du mal à voir comment elle pourrait encore stocker de l'électricité solaire pendant 10 ans supplémentaires.
triphase a écrit :
mer. 07 11 , 2018 9:28
avant d'être recyclée à 95%.
Ca aussi c'est de la théorie. Recyclable ne veut pas dire recyclé. 95% de nos déchets ménagers sont recyclables, mais ça n'empêche pas nos décharges de gonfler, et nos incinérateurs de brûler. Car les opérations de recyclage ont un coût. Un coût financier, sanitaire, énergétique, et environnemental, qui font que ces 95% (sur les batteries comme sur les ordures) ne sera probablement jamais atteint.
triphase a écrit :
mer. 07 11 , 2018 9:28
Et pour ce qui est du lithium, il n'est pas polluant, relativement abondant, et si certains pays l'extraient en asséchant l'agriculture voisine, c'est un choix économique local qui n'est pas entre les mains des électromobilistes.
Ca aussi ça ressemble diablement à la politique de l'autruche. On pourrait aussi bien dire que le "biodiesel" à l'huile de colza, c'est très bien, il suffit juste de ne pas le cultiver à la place des cultures vivrières des pauvres Brésiliens, ni à la place des forêts primaires...

Tout ceci étant dit, je suis bien conscient que si ces avantages de la mobilité électrique sont encore théoriques, on sait très bien à quoi s'en tenir avec le pétrole : on l'extrait, on le brûle, ça fume, et ça réchauffe la planète. Ca ce sont des certitudes et c'est définitif. Alors oui, les V.E. ont le mérite de ne pas fermer la porte à une production (des véhicules, des batteries, et de l'électricité) un peu plus vertueuse.
Mais j'aimerais quand même bien entendre, de la bouche de nos gouvernements, et des membres de ce forum, que la solution, quel que soit l'énergie utilisée, c'est surtout de rouler moins souvent, moins loin, moins lourd, et moins vite. Et c'est tout à fait faisable sans hurler qu'on va revenir à l'âge de pierre et ses charrettes à boeufs... :wink:
Nicolas.
50.000 km avec 3 VAE légèrement débridés. Twizy 80 depuis 2017.

manu.lille
Messages : 51
Enregistré le : sam. 07 10 , 2006 23:50
Localisation : Dinan

Re: Construction des batteries très polluantes ?

Message par manu.lille » jeu. 08 11 , 2018 8:32

Concernant les déchets ils pourraient aussi être une source d'énergie non fossile : en effet la méthanisation des déchets permet de produire du compost, mais surtout du méthane utilisable tel quel en remplacement du gaz naturel pour le chauffage, la cuisson des aliments, pour les moteurs à explosions en remplacement de l'essence mais aussi du gazole, ou pour produire de l'électricité.
Avec l'avantage qu'une unité de méthanisation peut être de petite taille et est donc installable au niveau familial, ou dans les petites exploitations agricoles.
Par contre, là je suis d'accord, avec le méthane on s'éloigne des véhicules électriques, même si je pense qu'avoir des camions au méthane avant le passage à la pile à combustible alimentant un moteur électrique permettrait de diminuer une bonne partie des saloperies qui sortent des pots des camions diesels utilisés en ville, comme ceux des éboueurs.

Cdlt

Avatar du membre
triphase
Messages : 10143
Enregistré le : ven. 27 01 , 2012 15:00
Mes véhicules : Mitsubishi i-MiEV - vélomobile Quest - Zero S
Localisation : FR-68-Colmar

Re: Construction des batteries très polluantes ?

Message par triphase » jeu. 08 11 , 2018 9:28

La méthanisation des déchets est la seule façon de produire du "biocarburant" de manière intelligente. "Cultiver" du carburant est inefficace et donc stupide. Quitte à "sacrifier" des terres agricoles aux dépens de l'alimentation humaine, autant les couvrir de PV pour recharger les VE, ce sera 100 fois plus efficace en termes de km parcourables par hectare que les bioagrocarburants.

Ceci dit, même si on méthanise consciencieusement tous les déchets possibles, qu'on recycle toutes les huiles de friture dans les vieux diesels etc, tout cela ne fournira qu'une part marginale des besoins en énergie pour les transports ou autres. Pour le reste, il faudra bien exploiter à fond le soleil, le vent, l'eau qui chute (là où c'est possible), les marées (là où il y en a des fortes) et pas trop le pétrole, le charbon, le gaz ou l'uranium.

Concernant le bois, il est déjà et depuis toujours la principale EnR utilisée presque partout. Autant il convient assez bien pour le chauffage, dans la mesure où il est extrait des forêts de façon "raisonnable", autant il est inefficace pour les transports. Le gazogène est un truc définitivement du passé.

Nicolas, les batteries VE sont un peu plus durables que les batteries VAE ou les batteries "téléphone". L'utilisation en stationnaire ne concerne pas des batteries "mortes" (encore que des idées se développent partout pour réparer les packs en panne plutôt que de tout remplacer) mais des "partiellement usées" dont la capacité résiduelle (<70%) devient gênante pour circuler mais reste valable en stationnaire pendant quelques années puisque la batterie devient quasi-gratuite. On ne pourra pas sortir du nucléaire et du charbon sans faire massivement du stockage d'énergie électrique. Cela va bien au-delà de la question de nos modes de transport. Je rappelle que l'électricité ne sert pas qu'à charger les VE, loin de là!

Pour le recyclage, une batterie n'a rien à voir avec un déchet ménager. Lorsque les cours du lithium et du cobalt (au hasard) auront atteint des niveaux astronomiques, il deviendra rentable de les récupérer dans les batteries usées, et cela se fera naturellement. Les filières industrielles existent, elles ne demandent qu'à monter en cadence progressivement. Pour l'instant, forcément, il n'y a pas encore beaucoup de batteries-déchets, mais cela viendra bientôt. Tu prends la courbe des ventes de VE et tu la décales de 10-15 ans vers l'avenir, cela donne la courbe des déchets, donc des ressources nouvelles!
i-MiEV (surtout pour Mme) 50+kkm, (4 roues)
Quest (bolide à pédales sans moteur), (3 roues)
et une Zero S, (2 roues)
anciennement: C-Zero (3,5 années 50kkm).

Répondre

Retourner vers « Discussions, politiques VE, propagande et prises de têtes... »