Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Ici on discute ou se défoule sur tout ce qui à rapport avec la polémique propre aux véhicules électriques: les médias et le véhicule électriques, information ou désinformation ?propre ou polluant ? complot des lobbies ou pas ? Comparaisons/rentabilité ou pas etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1326
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par élecolo » ven. 18 01 , 2019 17:27

Vous faites un amalgame ou une simplification qui vous induit en erreur car vous n'êtes pas assez précis.

Ce que vous appelez un "bricolage maison" est plus précisément une modification effectuée par un particulier. Elle peut tout à fait être autorisée après un contrôle et donc être "encadrée". Il ne faut pas opposer modification par un particulier et contrôle/encadrement. Qu'une voiture soit convertie par un pro ou par un particulier, elle subira un contrôle. Du genre passage aux mines.

La conversion électrique n'a pas à être réservée exclusivement à des prestataires professionnels.

Bien entendu que si le projet de conversion passe, certains pros (tous les pros ?) voudront l'exclusivité pour faire plus de fric. Mais c'est justement là qu'il faudra exiger le droit universel à la conversion, selon des critères techniques / légaux réalistes et pragmatiques. Si les conversions sont réalisées uniquement par des pros, les prix seront plus élevés (main d’œuvre, marge de profit) et cela nuira à nombre de projets de passionnés. Je suis surpris d'avoir à préciser cela ici. Mais la pétition que j'ai publiée était probablement insuffisamment claire à ce sujet...
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

ncaar
Messages : 1594
Enregistré le : mer. 08 05 , 2013 20:28
Localisation : FR-89-AUXERRE / Czéro 2011 16 KWh 97 MK

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par ncaar » ven. 18 01 , 2019 19:18

Vu sur le site "automobiles propres", le livre blanc de l'ACOZE sur la mobilité VE avec, notamment parmi les propositions :

Faire évoluer plutôt que jeter : favoriser le remplacement, le reconditionnement et la réparation des batteries, puis leur recyclage ultime Alors que l’avènement des voitures électriques est présenté parfois comme mettant en péril de nombreux emplois dans la filière automobile, une nouvelle activité économique pourrait au contraire entrer en phase d’amorçage. Il est avéré que « Autour des voitures électriques, il y a tellement à faire », en constituant des partenariats, notamment avec des spécialistes du recyclage automobile. « Nous espérons créer un système de recyclage des véhicules électriques qui nous permettrait de récupérer des éléments pour notre activité de réparation ». De plus, « l’AFPA9 nous a sollicités afin de connaître nos attentes en termes de compétences professionnelles pour créer une formation en adéquation avec le marché VE de demain » expliquent les responsables de cette entreprise. Ils précisent : « Aujourd’hui, nombre d’automobilistes à petit budget s’arrêtent à 2.000 euros pour s’acheter une voiture d’occasion. Avec une électrique, en prenant en compte la réduction du budget énergie et entretien, la limite pourrait être portée à 4.000 euros. Mais si on ne peut pas réparer les voitures électriques, on n’arrivera pas à descendre sous ce seuil avec des engins en état de fonctionner, d’où l’importance de ne pas laisser partir à la casse des exemplaires avec lesquels il est possible de faire quelque chose. On ressent de la part de certains constructeurs comme une volonté de gâchis. Or, s’attacher à réparer, c’est promouvoir l’achat durable en faisant vivre plus de personnes localement
Outre la création d’emplois qualifiés, le développement d’une telle filière ouvrirait pour les clients la faisabilité technique de remplacer une batterie défaillante par une autre, le cas échéant de capacité accrue, sous réserve de respecter les caractéristiques de poids initial du véhicule.
Proposition 15 : Pour favoriser la concurrence et la durabilité des VE, développer une filière de réparations et d’échanges de batteries et rendre possible le libre marché de la batterie sans refaire une homologation.

Ouvrir la voie à la reconversion de véhicules thermiques en VE Conjugué avec une filière de réparation / reconditionnement des batteries, la conversion de véhicules thermiques en électriques pourrait constituer une voie économiquement abordable et abonder le marché d’occasion en VE… Pour un professionnel de l’automobile le savoir-faire est relativement facile à acquérir, il y a un marché, potentiellement créateur d’emplois locaux. Mais en France ça bloque au niveau de l’homologation administrative !

Proposition 16 : Permettre à un véhicule thermique récent de passer en mode tout électrique si sa structure le permet.
mieux vaut avoir raison tout seul que tort avec les autres.

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1326
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par élecolo » ven. 18 01 , 2019 20:20

Belle trouvaille! Merci pour la contribution Ncaar! Analyse très judicieuse et pleine de bon sens.

J'ai bien aimé la partie sur les véhicules à 2000€ et leur équivalent électrique à 4000€. Cela correspond exactement à "ma tranche" de véhicules. Je suis même un peu en dessous... Quasi tous mes véhicules thermiques ont coûté moins de 1000€. Certains (minibus) environ 1400€ à 2200€.

La conversion électrique > électrique (modification des éléments électriques) permettra à des gens modestes d'avoir un petit véhicule électrique d'occasion pour l'équivalent d'environ 3 mois de salaire.

A voir si la conversion thermique > électrique sera au même tarif. :) Comme vous le savez, on trouve déjà des véhicules électriques d'occasion d'origine, fonctionnels pour environ 4000€. Et à moins de 2500€ si on accepte les aléas des VE de première génération. Mais si la demande se développe, les rares occasions seront vites chopées. :D
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

Avatar du membre
moulino51
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 11299
Enregistré le : lun. 16 01 , 2012 2:34
Mes véhicules : Clio 5 portes 4 Places + Valise XR25
Localisation : FR-51-Région de REIMS

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par moulino51 » sam. 19 01 , 2019 11:12

"On ne vient pas de nulle part et serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !"

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1326
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par élecolo » sam. 19 01 , 2019 11:29

Oui, j'avais publié le lien le 13 janvier: http://www.vehiculeselectriques.fr/view ... 30#p247817 et commenté l'article sur le site AP (où j'ai annoncé la pétition). Cet article m'a décidé à lancer la pétition à laquelle je réfléchissais depuis quelques temps comme ceux qui lisent ce fil le savent. A ce jour, aucune réaction d'AP en ce qui concerne la pétition... :roll: La pétition progresse gentiment, au fait.

Cela dépend si l'on préfère l'influence des lobbies* à l'engagement démocratique des citoyens/consommateurs/utilisateurs/contribuables. Je pense que toutes les initiatives peuvent et doivent coexister et faire avancer le schmilblick (y compris forums, pétitions, blogs, vidéos youtube, articles), sans chercher à hiérarchiser des choses différentes. Ainsi, la pression est plus forte et les intérêts de toutes les parties sont mieux assurés.

*Fussent-ils des PME partisanes de l'électromobilité. Je suis d'accord pour dire que bien évidemment, il faut absolument qu'entrepreneurs, écoles et administrations et même constructeurs s'emparent du dossier et débloquent l'aberration actuelle... :D Est-il fou d'imaginer que Peugeot ou Renault puisse faire du fric en convertissant des véhicules d'occasion ?

NB: si à l'avenir la conversion des thermiques en électrique est possible uniquement par des professionnels, c'est une demi victoire. :)
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

Avatar du membre
moulino51
Modérateur des Forums
Modérateur des Forums
Messages : 11299
Enregistré le : lun. 16 01 , 2012 2:34
Mes véhicules : Clio 5 portes 4 Places + Valise XR25
Localisation : FR-51-Région de REIMS

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par moulino51 » sam. 19 01 , 2019 12:02

si à l'avenir la conversion des thermiques en électrique est possible uniquement par des professionnels, c'est une demi victoire. :)
Oui, mais bon, franchement aujourd'hui c'est la piste la plus probable ici en France, ce serait déjà un énorme pas.
Et comme dis dans l'article, il y aurait un gros potentiel de création d'emploi. :D


"On ne vient pas de nulle part et serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !"

Avatar du membre
élecolo
Messages : 1326
Enregistré le : jeu. 01 04 , 2010 3:47
Mes véhicules : Zia: Peugeot 106 électrique (1997)
Localisation : 56 - Vannes - Morbihan - France
Contact :

Re: Conversion électrique: solution ultime, le RIC

Message par élecolo » sam. 19 01 , 2019 12:10

Mais je suis tout à fait favorable à la conversion... pour tous! De toute façon, on verra comment cela va évoluer. Mais comme pour le RIC, si on n'ose pas exiger le maximum avec force, on n'obtiendra (peut-être) que le minimum.
On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.

Répondre

Retourner vers « Discussions, politiques VE, propagande et prises de têtes... »