Démontage moteur et nettoyage des balais EVT

Forum dédié aux scooters EVT, importés par la société Covel France

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

charlie31
Messages : 125
Enregistré le : sam. 24 09 , 2005 18:03
Localisation : FR-31-Toulouse/ex-EVT4000E
Contact :

Topo du nettoyage

Message par charlie31 » ven. 19 01 , 2007 22:08

Nettoyage du moteur roue de l’EVT 4000E


L’opération principale de maintenance de l’EVT4000E est le nettoyage du moteur. Les charbons alimentant le moteur roue de l’EVT (qui est de type à courant continu et non brushless , voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_%C3%A9lectrique
) génèrent en s’usant de la poussière de carbone très conductrice de l’électricité et pouvant générer des problèmes divers depuis la perte de puissance et d’autonomie jusqu’à un court circuit fatal au moteur.

Il est donc conseillé par le fabricant de nettoyer le moteur tous les 6000km maxi de cette poussière (personnellement après avoir vu la poussière à 4720km , je recommande plutôt 4000km maximum !)

Il est possible de faire soi même ce nettoyage et c’est ce qui est décrit ici.

ATTENTION : c’est assez difficile et DANGEREUX à cause de la puissance des aimants du moteur si on n’a pas les outils ad hoc et suffisamment d’expérience de la mécanique. On peut facilement se faire gravement mal (genre amputation d’un doigt ou faire de la casse sur le moteur). Sans l’extracteur spécial décrit par Covel , je déconseille vivement de le faire soi même sauf passionnés de mécanique. Ce n’est pas un avertissement pour la forme, vous verrez si vous le faites, on n’a pas le droit à l’erreur.

Il faut aussi impérativement être deux : ce n’est pas faisable seul dans des conditions de sécurité acceptables.

Matériel nécessaire (au moins et si vous n’avez pas de problèmes…) :
- Aspirateur
- chiffons
- grosse clé à molette
- tenaille ou couteau
- clé hexacaves 6 pans (BTR) pour vis de 5mm et de 8mm : longues et de bonne qualité vivement conseillées (pas le modèle IKEA inadapté ici !)
- clés à tube et plates de 10, 12 et 13mm
- tournevis cruciforme assez fin
- petit tournevis plat fin
- marteau
- 2 lattes de bois + extracteur à griffes + éventuellement 3 vis de 6 ou 8mm / rondelles très larges et écrous
- ou (conseillé) extracteur selon plan de Covel France (http://vehiculeselectriques.free.fr/For ... .php?t=638 )
- des colliers électriques fins de remplacement
- éventuellement du produit pour freiner les vis (sans les bloquer)
- conseillé : 8 vis 6 pans courtes (12 à 15 mm) de remplacement – bichromatées ou inox


Nota :
- les photos sont faites sur le moteur EVT 4000e de deuxièmé génération
- rotor= partie du moteur qui tourne (fixée à la roue) – côté gauche sur EVT
- stator= l’autre partie du moteur qui ne tourne pas – côté droit sur EVT


Démontage


1- Couper le contact et enlever la clé ! (on ne rigole pas SVP avec cela)
2- Mettre le scooter sur béquille centrale
3- Couper les 3 premiers colliers qui tiennent le fil f’alimentation du moteur le long du bras oscillant côté droit
4- Couper un collier qui fixe la durite du frein AR le long du bras oscillant côté gauche
5- Dévisser les 3 vis cruciformes pour enlever le cache de bout d’axe de roue côté gauche

6- Démonter le boulon qui tient la partie mobile de l’étrier de frein AR. La faire pivoter et l’enlever. Enlever les plaquettes. Optionnel : profitez en pour vérifier les plaquettes (dans mon cas elles étaient HS à 4600km)

7- Démonter les deux autres boulons qui maintiennent l’étrier de frein et l’enlever (ne pas perdre les deux rondelles qui viennent de tomber par terre).

(voir image IM1)



8- Desserrer les deux écrous d’axe de roue suffisamment (complètement côté gauche) pour pouvoir désaccoupler la plaque de sécurité (en forme de poire) du petit ergot situé sur le bras.


(voir image IM2)


9- Démonter les boulons de fixation du bas des amortisseurs. Vous démontez du même coup le garde boue AR. Bonne occasion de le nettoyer aussi…
10- Dégager les amortisseurs pour pouvoir remonter le bras oscillant vers le haut et ainsi avoir le dégagement nécessaire pour retirer la roue vers le bas.
11- Retirez la roue : attention elle pèse 15 kg !
12- Desserrer les 8 vis BTR situées autour du moteur. Attention ce n’est pas évident. Les vis sont montées avec une pâte de freinage et leur métal est de qualité disons moyenne… Si la clé BTR ripe vous allez abîmer très vite l’empreinte et après cela va devenir TRES difficile de démonter la vis. Il est possible de rendre le démontage un peu plus facile en chauffant un peu avec un micro chalumeau gaz (genre alimenté par une cartouche CV370). Dans ce cas il faut chauffer pendant tout le démontage de la vis car cela refroidit très vide vu la masse métallique du moteur. Bon courage !
13- Ca y est ! une vis est indémontable : aller voir la procédure de secours en fin de cet article.
14- Toutes les vis sont sorties, bravo !! Soufflez avant l’opération suivante qui nécessite d’être en pleine possession de ses moyens
15- Si vous avez un extracteur type plan Covel, fixez le sur le disque de frein et en le vissant doucement poussez sur l’axe pour extraire le stator (pas essayé faute de l’extracteur ad hoc)
16- Si vous avez un extracteur à griffes standard (mon cas), fixez des boulons de 6 ou 8mm munis de rondelles larges bloquées avec un contre écrou sur les trous intérieurs du disque de frein.


(voir image IM3)

17- Utilisez ces appuis pour les griffes de l’extracteur et poussez sur l’axe pour extraire le stator . ATTENTION : si les griffes rippent , le stator va revenir d’un coup en place et si vous avez glissé quoi que ce soit entre le stator et le rotor (surtout pas vos doigts, pitié !) , cela va faire mal !
18- Si vous arrivez en bout de course de l’extracteur (trop court donc…) et que ce n’est pas encore sorti, il faut recommencer à zéro en mettant les vis plus extérieures , voire en prenant directement appui sur l’extérieur du disque : on l’a fait sans problème (disque non voilé…)
19- Si cela ne suffit encore pas (notre cas car l’extracteur avait un problème), lorsque vous arrivez en bout de course, glissez deux lattes de bois entre le rotor et le stator ; desserrez l’extracteur pour se mettre en appui sur ces lattes. Puis en bloquant la roue à deux avec vos pieds, tirez en même temps à vous les lattes pour extraire le stator : rudimentaire mais efficace.



NETTOYAGE




Bien nettoyer à l’aspirateur et au chiffon toute la poudre de carbone . Prenez votre temps, ce serait dommage de mal le faire après les efforts déployés pour en arriver là.

Optionnel : Mesurez donc la hauteur de vos charbons, cela permettra de discuter savamment de leur usure sur le forum…. Pour moi : Mini = 19mm e Maxi=26 après 4720km. Mettez un repère au stylo indélébile pour comparer le même charbon la prochaine fois.

Voir les photos de nettoyage en fin d’article.




REMONTAGE

On procède à l’envers du démontage. Le point critique est de remonter le stator. Si vous avez un extracteur Covel c’est probablement plus facile car il va permettre de guider le stator dès le début. Sinon :

1- Vérifier qu’il ne traîne rien dans le fond du rotor (vis,…) !
2- Positionner les deux lattes de bois sur le rotor et l’un les tient fermement en place sans mettre ses mains près du rotor ! L’autre approche doucement le stator en le tenant par l’axe (surtout pas par le bord ! DANGER !!!) en le centrant. A un certain moment les aimants vont attirer le stator et il va se coller très brusquement sur les lattes : c’est l’instant dangereux…



(voir image IM4)

3- Remonter alors l’extracteur comme fait lors du démontage et le visser doucement pour libérer la pression sur les lattes. Enlever alors les lattes.
4- Il suffit ensuite de dévisser doucement l’extracteur pour fermer progressivement le moteur.
5- Attention sur la fin , bien positionner le disque de papier d’isolation pour qu’il ne déborde nulle part. Utiliser un tournevis fin ou mieux un bâton fin en plastique ou en bois pour cela (pas vos doigts !!! DANGER). A noter que lorsque l’on peut démonter l’extracteur , il reste encore un jeu de 2mm environ entre le rotor et le stator. Le serrage des vis supprimera ensuite ce jeu.
6- Une fois l’extracteur enlevé, monter 8 vis BTR (je conseille vivement d’en mettre des neuves sinon ne venez pas pleurer au prochain démontage…) et les serrer progressivement en croix. Vous pouvez éventuellement remettre du liquide de blocage des vis, à vous de voir…Personnellement vu la difficulté de démontage et mon opinion sur les contraintes subies par ces vis, je n’en vois pas trop le besoin et n’en ai pas remis. Je vérifierai de temps en temps que rien ne bouge…
7- A la fin du serrage le stator doit être plaqué sans aucun jeu sur le rotor sur tout le tour (vérifier) et le papier ne doit plus être visible.
8- Remonter la roue sur le bras oscillant en repositionnant les plaques de sécurité dans l’ergot du bras , des deux côtés. Serrer les deux écroux du bras.
9- Remonter les boulons fixant le bas des amortisseurs sans oublier le garde boue.
10- Faites tourner la roue à la main et vérifiez que le moteur tourne librement sans bruit anormal. Bien serrer les boulons d’axe.
11- Remonter l’étrier de frein avec les deux rondelles situées entre l’intérieur du bras oscillant et l’étirer.. Faites tourner la roue à la main pour vérifier que le disque ne frotte pas sur l’étrier sinon le repositionner légèrement en jouant sur les jeux de montage. Bien serrer.
12- Remonter les plaquettes (attention à ne pas mettre de graisse !)
13- Remonter la partie mobile de l’étrier de frein. Remonter le boulon.
14- Remonter le cache de bout d’axe (appuyer sur le fil moteur qui gène)
15- Fixer le fil moteur le long du bras avec trois colliers neufs
16- Fixer la durite de frein le long du bras avec un collier neuf

TESTS

1- Mettez le contact et faites tourner le moteur sur béquille centrale.
2- Essayez le scooter prudemment en roulant. Essayez les freins.

Dans les deux cas, si bruit anormal, arrêter immédiatement et réfléchir ou appeler à l’aide sur le forum avant de faire une grosse bêtise!

Si tout est OK,

C’EST REPARTI POUR 4000 KM !!!




Si vous avez cassé l’empreinte d’une vis BTR :

Cela nous est arrivé sur une vis , on s’en est sortis en faisant comme suit :
- avec un micro disque scie (1,5mm de large environ) montée sur une perceuse de modélisme (ou votre visseuse habituelle à défaut) , faire une entaille droite comme celle d’une vis pour tournevis plat. Bien aller assez profond jusqu’au raz du moteur.
- Essayer en chauffant comme indiqué plus haut de démonter au gros tournevis plat
- Si cela ne marche pas (comme nous), utiliser le tournevis ou un petit burin ou poinçon pour essayer de faire tourner la vis en tapant de biais sur l’entaille. Ne pas arrêter de chauffer… Vous pouvez faire une deuxième entaille à 90° quand la première sera trop cassée…
- Dès que la vis sort suffisamment, finir de la dévisser avec une pince étau. Ne pas arrêter de chauffer…

Ouf ! c’est sorti , et cela a donné ce résultat : (voir image IM5)

Evidemment changer la vis au remontage !
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

charlie31
Messages : 125
Enregistré le : sam. 24 09 , 2005 18:03
Localisation : FR-31-Toulouse/ex-EVT4000E
Contact :

Et les photos avant/après du moteur de 2iè génération

Message par charlie31 » ven. 19 01 , 2007 22:16

Et les photos avant/après du moteur de 2iè génération:
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

evtscooters
Messages : 41
Enregistré le : lun. 31 07 , 2006 20:12
Localisation : Pessac (33 - Gironde)
Contact :

Message par evtscooters » ven. 19 01 , 2007 23:04

Merci pour tous les détails, je pense que ça va en aider plus d'un

David
http://www.waibe.fr - Création de sites Internet
http://evtscooters.free.fr - Scooters électriques EVT

Avatar du membre
vehiculeselectriques
Fondateur Administrateur
Messages : 9495
Enregistré le : lun. 06 09 , 2004 20:11
Mes véhicules : Saxo lifepo4, Berlingo, Kangoo RE, Italvel EVolution...
Localisation : FR-25-BESANCON
Contact :

Message par vehiculeselectriques » sam. 20 01 , 2007 11:58

Oui jolies photos mais ton collecteur me semble avoir un problème.
On distingue comme des brûlures à l'entrée des lames.

En attendant plus précis pour être sûr à propos des lames, au vu des photos actuelles, je pense avoir l'explication:

le timing moteur n'est pas bon !
le moteur est règlé au neutre alors qu'il devrait être avancé.
En clair dans le texte: les vis de fixation sont au milieu alors qu'elles devraient être plus d'un coté, voir à fond. (L'idéal pour le rgèler étant de faire des mesures)

Pourrais-tu stp m'envoyer la photo non réduite du commutateur et balais en gros plan sur mon email.

Il faut corriger çà rapidemen t(règler l'avance et tourner le collecteur) car sinon les balais et le collecteur vont s'auto-détruire en quelques milliers de km...
"Rien au monde ne peut faire mieux que la persévérance...
L'expression "persévérer" a résolu et résoudra toujours les problèmes de la race humaine."
Calvin Coolidge

charlie31
Messages : 125
Enregistré le : sam. 24 09 , 2005 18:03
Localisation : FR-31-Toulouse/ex-EVT4000E
Contact :

Règlage d'avance

Message par charlie31 » sam. 20 01 , 2007 13:59

Merci du conseil ! Je t'envoie cela en email . Ce sera bien après test de mettre une explication sur ce sujet sur le forum pour que l'on évite à d'autres ce qui me pend au nez, à savoir le rédémontage du motur le WE prochain... damned ! Personnelelment je connais mieux le règlage d'avance à l'allumage sur moteur fumant... En attendant je vais aller acheter de quoi fabriquer l'extracteur selon plan de Covel ! Cela va m'avancer (trop tentante celle là).

charlie31
Messages : 125
Enregistré le : sam. 24 09 , 2005 18:03
Localisation : FR-31-Toulouse/ex-EVT4000E
Contact :

Ne semble finalement pas un problème

Message par charlie31 » mer. 21 03 , 2007 22:35

Je viens de m'apercevoir que l'on avait laissé ce fil de discussion dans l'état après différentes discussions en MP.
Donc au final, je n'ai touché à rien et cela marche très bien. Le problème éventuel de règlage d'avance ne semble pas caractérisé (au moins dans mon cas).

Avatar du membre
StefBee
Messages : 259
Enregistré le : jeu. 24 11 , 2005 16:16
Localisation : CH-1203-GENEVE / Govecs GO! S3.4

Message par StefBee » mar. 16 10 , 2007 9:05

Voilà, je viens de terminer un montage-nettoyage-démontage du moteur...

Merci à Philippe et Charlie31 pour leurs infos sur cette discussion :wink:.

Je me suis principalement basé sur l'excellente description fournie par charlie31 ci-dessus.
Et j'ai procédé différemment pour quelques points que je vais expliquer :

Démontage de la roue :

Je n'ai pas dégagé les amortisseurs, j'ai démonté la pince de frein, dévissé les écrous d'axe comme indiqué et juste en inclinant un peu le scooter sur sa béquille centrale, on parvient à sortir la roue assez facilement. Ben c'est LOURD.
J'ai également dévissé le cache en plastique gris sur le côté droit, qui donne accès au connecteur d'alimentation électrique du moteur. Indispensable de le déconnecter.

Extraction du moteur :

Je pensais d'abord bricoler un extracteur, mais finalement, j'ai trouvé une astuce très simple :idea: .

Une latte de bois posée sur l'axe avec deux serre-joints pincés sur le disque permettent de sortir le stator de plusieurs centimètres.
Ensuite, avec une grande prudence, en repoussant la roue avec mes pieds, j'ai simplement tiré sur le moteur qui est venu facilement.
La force des aimants est tout de même impressionnante !

Nettoyage :

Déception, mon moteur est de 1ère génération :( Bof. Tant que ça roule ! (Immatriculé en Mai 2005)

A l'intérieur, c'est pas bien propre et surtout un peu rouillé. Il y a eu de l'eau dedans...
Donc aspirateur, chiffon, etc etc.

Certains contacts sont oxydés, j'ai bien frotté avec du spray "contact" et de l'alcool à bruler pour nettoyer du mieux possible.
Les balais m'ont semblé bien petits, mais ils faisaient tous bien contact encore.

Bien nettoyer les aimants du stator et surtout enlever toutes les poussières métalliques qui restent collées par aimantation.

Remontage :

Pas de soucis particulier, on amène doucement le moteur dans la roue et... TAC les aimants attirent le tout, mais heureusement mon "extracteur" est toujours en place et permet une remise au fond en douceur.

Remarques :

J'ai réalisé seul toutes ces opérations. En fait je me suis un peu fait aider pour incliner le scooter lors du remontage de la roue.
Il faut être très prudent lors de l'extraction et remise en place du moteur, il y a une très grande force d'attraction.
En tout, j'y ai passé environ 3 heures. Je ferais mieux dans 5000 km hihihi. :lol:
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Stéphane

Avatar du membre
vehiculeselectriques
Fondateur Administrateur
Messages : 9495
Enregistré le : lun. 06 09 , 2004 20:11
Mes véhicules : Saxo lifepo4, Berlingo, Kangoo RE, Italvel EVolution...
Localisation : FR-25-BESANCON
Contact :

Message par vehiculeselectriques » mar. 16 10 , 2007 10:14

merci pour ce tuto en images, un peu effrayant mais très malin l'idée des serre-joints comme extracteur :D
"Rien au monde ne peut faire mieux que la persévérance...
L'expression "persévérer" a résolu et résoudra toujours les problèmes de la race humaine."
Calvin Coolidge

mic
Messages : 202
Enregistré le : sam. 03 06 , 2006 23:34
Localisation : FR-38-Grenoble EVT 168 Bleu

nettoyage moteur EVT 168

Message par mic » mar. 16 10 , 2007 21:32

Bonsoir à tous,

Je me demande si je ne devrait pas également nettoyer mon moteur rapidement bien qu'il ait que 2800 km.

En effet j'ai remarqué ce soir, lorsque je fais tourner la roue d'un tiers de tour à la main, un bruissement perdure légèrement après l'arrêt de la roue. C'est assez difficile à décrire précisément et trop faible pour être enregistré.

Disons un bruit (genre écoulement de sable fin) comme si des débris qui entrainés dans le tournoiement de la vasque se re-déposait dans le fond une fois le mouvement terminé. Imaginez que vous tenez un saladier avec un fond de gros sel et que vous le faites doucement basculer jusqu'au moment ou le sel glisse pour se repositionner à l'horizontal.

Il y aurait-il déjà une grosse couche de poussière (voire de petit morceaux !) dans le moteur ? Je suis encore sous garantie, peut-être devrais-je ramener le scooter. Votre avis ?

Quant au démontage, les tutos ne pourront me servir qu'en partie. En effet l'EVT 168 n'est pas identique au 4000E. Le câble d'alimentation du moteur passe tout de suite derrière le contrôleur. Puis il disparaît derrière la coque. Le connecteur anderson n'est pas accessible sans tout démonter. Laisser brancher ce connecteur ne permet pas d'avoir une longueur suffisante pour sortir la roue.
Pas tout simple la manip… Des Idées ? Quelqu'un a-t'il déjà démonté un EVT 168 ?
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

tonio
Messages : 19
Enregistré le : jeu. 03 05 , 2007 12:53
Localisation : Fr-33-bordeaux/EVT168

demontage moteur EVT168

Message par tonio » mer. 17 10 , 2007 11:43

Bonjour mic, j'ai démonté-nettoyer mon moteur de EVT168 le mois dernier et il faut efectivement enlever le cache au dessu du controleur pour enlever la prise du moteur. Ce n'est pas bien compiqué (maintenent j'ai pris le coup), il faut démonter le cache avant (blanc) 1 vis douille de 8 et 2 crucis sous la selle.
Enlever les 4 crucis du cache et le sortir par le haut, en tout 3mn avec l'expérience.

Moi vu l'état du moteur je planifie un nettoyage tout les 3000km!!

mic
Messages : 202
Enregistré le : sam. 03 06 , 2006 23:34
Localisation : FR-38-Grenoble EVT 168 Bleu

Message par mic » jeu. 18 10 , 2007 19:56

Merci tonio !
Je viens de faire un démontage d'entrainement pour le jour ou je nettoierais le moteur. Effectivement ce n'est pas très compliqué à démonter, mais un peu plus pour le remontage (j'ai cassé un petit ergot sur la partie blanche). Peux-tu me dire si ta technique pour ouvrir le moteur est parmi celles développés dans ce sujet ou bien as-tu trouvé une autre astuce ?

Concernant le "bruissement" décrit dans mon post précédent, personne n'a d'avis ?

tonio
Messages : 19
Enregistré le : jeu. 03 05 , 2007 12:53
Localisation : Fr-33-bordeaux/EVT168

ouverture moteur

Message par tonio » lun. 22 10 , 2007 13:17

Tout d'abord, moi aussi j'ai cassé un, voire 2 ou 3 ergots sur la partie blanche, ça ne bouge pas plus aprés qu'avant...

Pour ouvrir le moteur j'ai suivi le tuto de charlie et j'avais les memes remarques que StefBee. J'ai fabriqué l'extracteur comme à fait charlie, et ça le fait bien!!!

A+

utilisateur_delectrik
Messages : 68
Enregistré le : mar. 08 05 , 2007 22:18
Localisation : FR-38-Grenoble-Sassenage / EVT4000-Velowatt Bonneville

Message par utilisateur_delectrik » mar. 30 10 , 2007 22:23

J'ai fais mon nettoyage moteur aujourd'hui après 4230 kms.
Tout s'est très bien passé.
La roue est sortie en soulevant un peu l'arrière.
J'ai utilisé un extracteur à griffe, les griffes en prise sur le disque de frein, le rotor est sorti facilement.
Par contre j'ai été un peu étonné de l'importance de la poussière de charbon mais aussi de la hauteur faible des charbons , entre 13 mm et 22 mm.
L'opération ma pris 2 heures
Merci les tutos :wink:
La vérité nait vit et meurt.

BIRICHIN
Messages : 16
Enregistré le : sam. 08 09 , 2007 21:36
Localisation : FR-13-AUBAGNE /EVT 06/2003/9800km

Message par BIRICHIN » mer. 31 10 , 2007 21:17

Pour ne pas avoir relever l'arriére pour sortir la roue, metre la bequille centrale sur une planche de 2cm d'épaiseur :wink:
EVT 4000 juin03/5300 km juin 07

utilisateur_delectrik
Messages : 68
Enregistré le : mar. 08 05 , 2007 22:18
Localisation : FR-38-Grenoble-Sassenage / EVT4000-Velowatt Bonneville

Message par utilisateur_delectrik » jeu. 01 11 , 2007 10:26

Exact :?

voici les photos.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
La vérité nait vit et meurt.

Répondre

Retourner vers « EVT »