Construisez un hacheur

Vos questions et informations techniques sur les variateurs de vitesse, comment les monter/démonter ? dépanner ? concevoir ? Les plans ?
Les différentes marques et modèles, avantages et inconvénients etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

pdelagrange
Messages : 3064
Enregistré le : jeu. 30 03 , 2006 11:11
Localisation : FR-35-RENNES / Clio elec, Kangoo Electri'cité, 5 Scoot'elec en panne, 1 Scoot'elec ok

Message par pdelagrange » lun. 05 11 , 2007 11:08

Application Note de Microchip
Bon en fait il y a carrément un "design center" avec PLEIN d'application notes, etc. C'est là: Motor Control Design Center
On y trouve vraiment plein plein d'infos et d'exemples de design, avec des vraies infos techniques, des shémas, des références de composants, du code source, etc, etc.

L'AN dont je parlais est l'AN893 il me semble, mais il y en avait aussi une autre très bien à propos d'un avion radiocommandé... aaaaah, la voilà: AN847

Bonne lecture!

nevada
Messages : 126
Enregistré le : mer. 27 09 , 2006 7:29
Localisation : Caen
Contact :

Message par nevada » mer. 07 11 , 2007 16:48

Y aurait il possibilité d'intercaler un transistor ou même deux entre le 555 et les bases des mos fet pour améliorer la commutation des mos fet?
Je construis actuellement un bateau fluvial à propulsion électrique près de Laval. J'habite Caen.

nevada
Messages : 126
Enregistré le : mer. 27 09 , 2006 7:29
Localisation : Caen
Contact :

Message par nevada » dim. 13 01 , 2008 19:20

Je me suis inspiré du schéma de Filomat que je remercie. j'ai intercalé un driver de Mos TC4420 entre la sortie du 555 et la gate des Mos pour obtenir des flancs bien raides et limiter l'échauffement du mosfet. Le variateur fonctionne très bien, mais sur un moteur sans charge. J'utilise les Mos irf 2907 qui passent 75A et tiennent 75V et qui ont une résistance de 4.5 miliohms. Pour la diode, j'ai trouvé une diode rapide de 30A fixée sur un radiateur. J'ai prevu de supperposer plusieurs cartes pour augmenter l'intensité si besoin est, reliées par des entretoises qui assurent les contacts. Je compte essayer ce hacheur sur mon petit bateau de promenade pendant les vacances scolaires de février si le temps le permet (le moteur consomme 30A en 24V). Je travaille maintenant sur un hacheur avec un pont en H pour inverser le sens de rotation sans utiliser de relais de puissance chers et fragiles car en utilisation nautique, on a besoin de la marche arrière qui assure le freinage. J'essaye de vous joindre une image du CI
Modifié en dernier par nevada le lun. 14 01 , 2008 18:36, modifié 1 fois.
Je construis actuellement un bateau fluvial à propulsion électrique près de Laval. J'habite Caen.

pdelagrange
Messages : 3064
Enregistré le : jeu. 30 03 , 2006 11:11
Localisation : FR-35-RENNES / Clio elec, Kangoo Electri'cité, 5 Scoot'elec en panne, 1 Scoot'elec ok

Message par pdelagrange » lun. 14 01 , 2008 0:25

Oui, un driver de MOS est une bonne idée.

Pour le pont en H, prends des CI faits exprès, conseil d'ami (parce que sinon le pilotage des transistors "high side" est un peu délicat), et gare aux timings! Encore une fois, le "design center" de Microchip vaut le détour, vas-y!
Dans la mesure du possible prends aussi des MOS avec diode de roue libre intégrée (c'est très courant), ça simplifiera le circuit.

nevada
Messages : 126
Enregistré le : mer. 27 09 , 2006 7:29
Localisation : Caen
Contact :

Message par nevada » lun. 14 01 , 2008 18:30

Les ponts intégrés, super, mais je compte tirer 30 à 90Ampères. Je vais essayer d'utiliser des mos canal N en bas et des canal P en haut. J'ai trouvé un modèle chez Farnell qui n'a qu 8 miliohms de résistance et tient 50V tout en passant 75A.
Quand aux MOS avec diode de roue libre intégrée, je pense que c'est le cas (IRF2907 et SUP75P05) mais n'étant pas sur, j'en rajoute une à tout hasard... (pas très pro ça...).
Je compte avoir les circuits imprimés et les composants en fin de semaine et je vais câbler et essayer. Bien sur à la maison, je ne peux faire aucun essai de puissance... je dois leur faire débiter 3 à 5A maxi, mais même à très basse vitesse impossible de bloquer le moteur à la main... Je ferai les essais sur le bateau pendant les vacances de Février à Laval.
Une idée "tordue" que je vais essayer, c'est de mettre dans la partie haute du pont 2 canalP de 50V en série pour la version 48V du variateur. et dans la partie basse, un canalN qui tient 75V. je n'ai pas trouvé de canalP qui tient plus de 50V avec une résistance suffisement faible. A suivre....
Je construis actuellement un bateau fluvial à propulsion électrique près de Laval. J'habite Caen.

nevada
Messages : 126
Enregistré le : mer. 27 09 , 2006 7:29
Localisation : Caen
Contact :

Schéma du hacheur

Message par nevada » mar. 15 01 , 2008 18:37

Je vous ai réalisé un schéma rapide. Je reprend le schéma de Filomat et j'intercale un driver de mos TC4420. Bien sur, on peut mettre plusieurs transistors que le driver pilotera sans problème, mais l'IRF 2907 passe 75A. On pourra aisément tirer 30A avec ce schéma, avec 3 MOS, on doit atteindre les 100A
Je suis désolé, le dessin au format DOC fait 79K et il ne passe pas. Je peux vous l'envoyer par Mail si vous le souhaitez.
Je construis actuellement un bateau fluvial à propulsion électrique près de Laval. J'habite Caen.

alex
Messages : 175
Enregistré le : jeu. 23 11 , 2006 2:48
Localisation : marseille pour le moment

Message par alex » mar. 15 01 , 2008 19:25

sympa ce post :D

Nevada ton projet m'intéresse (j'ai fait beaucoup de bateau à voile et je pense que le bateau c'est l'idéal pour adapter la propulsion électrique)
bonne idée le driver de mos j'aurai du le faire aussi !

sinon de notre coté on devait mesurer de forts courants (80a) pour notre hélice aérienne en sur-couple !
et on a qu'un multimètre 10a.

velectris nous a donné une aide très sympa, ils ont pu nous dire combien on consommait réellement,

grâce à ça on a trouvé une solution très économique pour se dépanner :le shunt.
je le conseille à tous ceux qui ont le même problème de mesure on peut l'étalonner sur le maxi du multimètre
en mettant une charge adaptée.

J'en ai fait un moi même très facilement (10 min il faut soigner les connections)

ce petit shunt nous a permis de débuguer un peu notre système en attendant l'arrivée du réducteur
ça a permis de vérifier l'importance du calage des balais et aussi de vérifier une autre hélice en régime normal

pdelagrange
Messages : 3064
Enregistré le : jeu. 30 03 , 2006 11:11
Localisation : FR-35-RENNES / Clio elec, Kangoo Electri'cité, 5 Scoot'elec en panne, 1 Scoot'elec ok

Message par pdelagrange » mer. 16 01 , 2008 1:58

nevada a écrit :des canal P en haut
Pas de P. Et surtout pas deux en série.

Prends des canal N partout et utilise un driver de pont en H qui sait piloter des N en high-side (ils le font presque tous, par exemple HIP4081A d'Intersil, le L6384 de ST, mais il y en a plein d'autres). Les réalisations industrielles sont toutes comme ça.

Tu peux vérifier si la diode intégrée d'un MOS peut faire diode de roue libre dans la datasheet (tapes IRF2907 dans google), c'est indiqué très clairement: il y a les caractéristiques de la diode à la fin. Pour le IRF2907, c'est OK, la diode encaisse les 75A en continu et 680 en pointe, mais la tension de seuil est de 1.3V, donc ça va chauffer pas mal (radiateur obligatoire). Ou alors tu mets des schottky de puissance en parallèle.
Certains MOS ont des schottky intégrées, c'est très pratique...

Avatar du membre
vehiculeselectriques
Fondateur Administrateur
Messages : 10388
Enregistré le : lun. 06 09 , 2004 20:11
Mes véhicules : Saxo lifepo4, Kangoo RE, Italvel EVolution...
Localisation : FR-25-BESANCON
Contact :

Message par vehiculeselectriques » mer. 16 01 , 2008 12:27

Le temps est plus important que le courant!
Les diodes intégrées des MOS passe beaucoup de courant oui MAIS pas longtemps et sont donc
beaucoup trop lentes pour servir de diode de roue libre !

Il faut impérativement mettre une (plutôt plusieurs suivant le courant) diodes rapides, des ultra fast ou shotky sont indispensables...
et même seule une 20A fera déjà le boulot (souvent +200A sur quelques secondes)...
Regardez les doc techniques, une vraie diode de roule libre bien choisie vous évitera de changer les MOS très souvent :wink:

La bonne pratique c'est de vérifier que le courant de court-circuit du moteur soit inférieur au courant maxi (peak) admissible par les diodes de roue libre et
leur temps de commutation le plus bas possible, dans tous les cas bien inférieur au temps de coupure des MOS.
En général dans les dizaines de nano secondes çà devient satisfaisant :wink:

On peut faire un design assez simple basé sur des MOS P, ou des couple P et N (difficile à apairer) mais c'est vrai que les N sont à privilégier du fait de leur meilleures caractéristiques.

La conception d'un contrôleur c'est très intéressant...mais (suivant votre but) le plus souvent un modèle du commerce vous coutera moins cher :wink:
Faites un beau cadeau à votre famille, amis, voisins, agissons pour nous offrir un bel avenir ensemble !
RIC en toute matière ! SI VOUS LISEZ CE MESSAGE, VOUS ÊTES LA RÉSISTANCE !

nevada
Messages : 126
Enregistré le : mer. 27 09 , 2006 7:29
Localisation : Caen
Contact :

Message par nevada » mer. 16 01 , 2008 15:21

J'ai converti le schéma en PDF. Le voilà
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Je construis actuellement un bateau fluvial à propulsion électrique près de Laval. J'habite Caen.

nevada
Messages : 126
Enregistré le : mer. 27 09 , 2006 7:29
Localisation : Caen
Contact :

Message par nevada » mer. 16 01 , 2008 17:05

Prends des canal N partout et utilise un driver de pont en H qui sait piloter des N en high-side (ils le font presque tous, par exemple HIP4081A d'Intersil, le L6384 de ST, mais il y en a plein d'autres). Les réalisations industrielles sont toutes comme ça.

Le HIP 4081 est particulièrement intéressant. il faut que je comprenne comment on réalise l'inversion de marche Merci du tuyau.
Je construis actuellement un bateau fluvial à propulsion électrique près de Laval. J'habite Caen.

nevada
Messages : 126
Enregistré le : mer. 27 09 , 2006 7:29
Localisation : Caen
Contact :

Message par nevada » mer. 16 01 , 2008 17:18

Alex, nous avons poussé l'expérimentation de la propulsion électrique fluviale. Voir ce post :
http://vehiculeselectriques.free.fr/For ... php?t=1758
Nous avons mené plusieurs essais l'été dernier et les essais reprennent aux vacances de Février.
En ce qui concerne les shunts, j'ai trouvé une boutique sur Ebay qui s'appelle Asia engineers qui propose des ampèremètres avec des shunts à des prix très doux avec une gamme qui va de 20A à plus de 1000A
Je construis actuellement un bateau fluvial à propulsion électrique près de Laval. J'habite Caen.

alex
Messages : 175
Enregistré le : jeu. 23 11 , 2006 2:48
Localisation : marseille pour le moment

Message par alex » jeu. 17 01 , 2008 15:43

merci pour les infos nevada,

j'ai fait une recherche pour les multimettres sur ebay mais je n'ait pas trouvé.
Ce n'est pas grave car on s'est déjà dépanné mais l'info peut etre utile a tout le monde.

super vos récit de tests
il y a longtemps j'ai fait du skif sur le Rhone et c'est vrai que ca doit etre tres sympa de naviguer en silance
dans les bras mort et sauvages de votre fleuve.

voila une adresse intéressante pour ceux qui veulent faire une coque pour y mètre
un moteur électrique ou des voiles aussi, il s'agit des logiciels gratuits et très simples
de Robert Lainé qui a dirigé le projet du télescope spatial XMM lancé en 1999,
et le développement de l' ATV (ESA's Automated Transfer Vehicle) qui est une capsule
de ravitaillement spatiale de 21 tons pour l'International Space Station

voila les liens carene
et sailcut pour les voiles


***HS***
sinon sur un forum de bateau voile (first 30) il y a un lien sur sur un livre a télécharger gratuit assez marrant
sur les aventures d'un marin je trouve que ça ressemble un peu a votre post, on prend du plaisir a le lire : le vieil ange et la mer

forum sympa ou je l'ait trouvé : facabea

***FIN DU HS***

filomat
Messages : 3414
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : e-trottinettes : 1 moonway gyroboarder i1 + 1 archos bolt
Localisation : FR-92-MEUDON

Message par filomat » jeu. 17 01 , 2008 16:13

Pour la mesure des courants il y a aussi la "pince ampèremétrique" à effet Hall, sans connection , on met juste la pince sur le fil dans lequel on veut mesurer le courant... mais je crois que c'est assez cher, surtout pour le courant continu (dans les 100 euros je crois, de mémoire ) ... sur le catalogue conrad par exemple.
Que la force soit électrique !

nevada
Messages : 126
Enregistré le : mer. 27 09 , 2006 7:29
Localisation : Caen
Contact :

Message par nevada » jeu. 17 01 , 2008 18:50

Voici le lien pour la boutique Ebay de Asian engeeners :
http://stores.ebay.com/Asia-Engineer
Je construis actuellement un bateau fluvial à propulsion électrique près de Laval. J'habite Caen.

Répondre

Retourner vers « Les Variateurs de vitesse »