Calcul de la résistance de la batterie de traction (pour estimer le vieillissement)

PSA Czéro - Ion étant produites sur une base quasi identique car sous license Mistsubishi i-MiEV... les membres leurs ont donné le petit nom de "C-zimion" ou Triplettes...
le Berlingo powered by Venturi, Peugeot Partner Tipee etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

Répondre
bambou
Messages : 1465
Enregistré le : jeu. 02 08 , 2012 10:34
Mes véhicules : iOn, Prius, VAE Matra LX, Monoroue inMotion V8
Localisation : FR-35-Rennes

Calcul de la résistance de la batterie de traction (pour estimer le vieillissement)

Message par bambou » dim. 13 01 , 2019 15:16

Bonjour,

Je me suis mis en tête d'essayer de calculer la résistance interne de la batterie de traction.
Après tout, une batterie au plomb qui ne va pas bien voit sa résistance interne augmenter.
Cela pourrait donc être un indicateur de vieillissement.

Lorsque j'avais fait faire la 1ère révision, j'avais demandé le rapport de test de la batterie.
Ca donnait en Novembre 2012 :
- Température 7 à 9°C / Résistance 2.5 mOhms
- Température 12 à 14°C / Résistance 1.5 mOhms
(2 mesures proches pour voir l'influence de la Température. On voit que ce n'est pas négligeable)

Ils n'ont jamais refait de test après, et ils ne risquent désormais plus d'en faire car la voiture n'y retourne plus depuis la fin de garantie.
Donc j'ai décidé de la remesurer moi-même.

Voici mon mode opératoire :
- Voiture allumée (Ready), je regarde (avec Canion) la tension de la batterie (U0) et l'intensité consommée (I0)
- Ensuite je mets le "frein à main" (le frein de parking, pour employer le vrai terme, mais pas la position de parking de la boîte auto),
je mets le chauffage et j'accélère (pas trop fort pour ne pas défoncer ma porte de garage ;) , mais suffisamment pour que la batterie sorte un peu de courant)
Je regarde à nouveau la tension de la batterie (U1) et l'intensité consommée (I1)

La résistance interne (R) est calculée ainsi :
R = (U0-U1) / (I1-I0)

On peut faire le calcul avec 2 types de valeurs (je ne sais pas quelle est la méthode lors de la révision) :
- tension totale de la batterie
- tension min/max/moyenne des cellules

La tension par cellule donne une meilleure précision car Canion nous donne une précision de 5mV par cellule (comme le garage), alors que la tension globale est au Volt près (le garage a accès à la tension à 0.1V près).
Avec la tension globale, j'obtiens : R = (337-335) / (9.5-1.2) = 0.24 Ohm, ce qui fait 2.7 mOhm / cellule
Avec la tension moyenne (les cellules restent bien équilibrées donc une moyenne est significative) : R = (3.829-3.810) / (9.5-1.2) = 2,29 mOhm / cellule
Température de batterie 16°. C'est un peu plus haut que lors du test de 2012.

Une question : je pense que la mesure du garage était donnée par Cellule. Qu'en pensez-vous ?
Sinon, ma batterie a pris un sérieux coup de vieux.

Déjà, là, avec une température supérieure, j'ai une résistance plus élevée. Donc on voit qu'elle a vieilli (6.5 ans, c'est quand même mieux que ce que promettaient les mauvaises langues en parlant de 2 ans de durée de vie ;) .
Je vais essayer de penser à refaire des tests tous les ans, pour voir l'évolution.
Ionisé le 3/09/2012, et heureux de l'être !

hpdp
Messages : 663
Enregistré le : sam. 07 10 , 2017 17:34
Mes véhicules : j'y pense...
Localisation : Bruxelles (BE)

Re: Calcul de la résistance de la batterie de traction (pour estimer le vieillissement)

Message par hpdp » dim. 13 01 , 2019 18:44

il n'y a pas qu'une seule méthode de mesure de la résistance interne, ce serait trop simple.
la plus courante est de faire débiter une courant "ondulant" et de mesurer la différence de tension entre plusieurs points de la courbe.
ondulant : disons entre 1 et 5A, ou 20 et 100A, selon le type de batterie.
un point à ne pas négliger est l'usure des fils et contacts - cosses du circuit, qui fait perdre des watts au fil du temps. non pas que le courant bouffe les fils (quoique, par électrolyse) mais l'oxydation réduit la surface utile, et ce n'est pas lié à la batterie.
avec une méthode donnée, peu importe laquelle, on peut suivre dans le temps l'évolution de la batt ou du circuit complet, mais ce n'est pas une bonne base de comparaison avec "l'extérieur".

Mickmccroad
Messages : 70
Enregistré le : mar. 15 11 , 2016 20:21
Mes véhicules : Outlander Phev Instyle, Smart Roadster, Mia 12kwh L carbone
Localisation : Haute savoie Thonon les bains

Re: Calcul de la résistance de la batterie de traction (pour estimer le vieillissement)

Message par Mickmccroad » dim. 13 01 , 2019 18:51

Moi sur mon outlander phev, même type de batterie que sur une triplette (lev40 sur outlander et lev50 sur triplette) , avec l’appli EVBATMON, je peux voir la résistance par cellule.
Cela me donne celle qui a le moins et celle qui a le plus
Par température non hivernal ou si la batterie est pas en dessous de environ 10 12 degrés, cela reste toujours sur 1,5 mohms
Cela n’est jamais descendu dessous mais il suffit que la batterie se refroidisse pour que cela monte
On passe rapidement à 2, 2,5, 3 voir 3,8mohms avec une batterie proche de zéro degrés
Aujourd.hui il a 100 000 kms et je ne vois aucune différence avec maintenant et quand je l’ai eu a 9000kms.
La température influence beaucoup sur cette mesure je pense donc attention à bien prendre en compte cela dans tes mesures

bambou
Messages : 1465
Enregistré le : jeu. 02 08 , 2012 10:34
Mes véhicules : iOn, Prius, VAE Matra LX, Monoroue inMotion V8
Localisation : FR-35-Rennes

Re: Calcul de la résistance de la batterie de traction (pour estimer le vieillissement)

Message par bambou » dim. 13 01 , 2019 21:57

Effectivement j'avais vu que la T° influençait la mesure.

Par contre c'est surprenant que tu ne voies pas de différence avec le temps.
Cela ne serait donc pas corrélé avec l'usure...
Ionisé le 3/09/2012, et heureux de l'être !

Répondre

Retourner vers « PSA "génération 2" et Mitsubishi i-MiEV »