VE : boite de vitesse ?

Vos questions et informations sur les différents produits qui existent, vos expériences etc.

Modérateurs : Remdo, man3515, moulino51

SPARTAN
Messages : 32
Enregistré le : dim. 06 08 , 2006 13:44

VE : boite de vitesse ?

Message par SPARTAN » dim. 29 10 , 2006 14:12

Comment fonctionne le VE pour reduire sa consommation electrique a vitesse stabilisée?
Je m'explique une voiture essence sur autoroute par exemple (a 130 km:h) va consommer moins en mettant son 5e voire 6e rapport qu'en ville sur la seconde ou 3eme rapport.
Donc le VE a t-il une conso electrique proportionnelle a sa vitesse ou une fois sa vitesse stabilisee sa conso baisse ?

Fred
Messages : 137
Enregistré le : mar. 02 11 , 2004 15:11
Localisation : FR-38-GRENOBLE / Helio + VAE Giant Twist 2.0

Message par Fred » mar. 31 10 , 2006 21:24

La consommation dépend du couple fourni et pas de la vitesse.

Energie consommée = Force x distance parcourue

Force = masse x accélération

A vitesse constante l'accélération est nulle, donc la force est nulle, donc l'énergie consommée est nulle :D

Bien sûr j'ai simplifié à l'extrème. En réalité la consommation à vitesse constante est liée à tous les frottements, dont celui de l'air qui est, lui proportionnel au carré de la vitesse :(

Mais c'est le même phénomène qui s'applique aux moteurs fumants. La boîte de vitesse est là pour palier le fait qu'un moteur thermique ne fonctionne bien que sur une plage de régime réduite, ce qui n'est pas le cas d'un moteur électrique.

SPARTAN
Messages : 32
Enregistré le : dim. 06 08 , 2006 13:44

Message par SPARTAN » mer. 01 11 , 2006 11:40

Merci, la réponse m'éclaire un peu plus sur l'abscence de boite sur les moteurs electriques...donc a vitesse stabilisée la consommation electrique chute! :D

RAVACHOL
Messages : 555
Enregistré le : sam. 11 11 , 2006 21:56
Localisation : FR-51-oeuilly-plus rien en elec

Message par RAVACHOL » dim. 12 11 , 2006 19:36

par contre je ne comprends pas pourquoi ne pas avoir développé un systeme a variation continue (double variateur) comme sur les daf45 (pour les vieux) ou les fiat uno selecta (pour les moins vieux).

cela permettrait d'avoir le moteur a un regime constant alliant le point le plus favorable entre couple et puissance.

comme sur mon 103 (désolé c'est du thermique 2T mais c'est pour expliquer) où le regime le plus favorable etait entre 10 et 12 000 tr/mn et mon variateur ne commençait a s'ouvrir qu'a partir de 10 000tr/mn.

cela permettrait en plus d'avoir plus de peche et une vitesse nettement supérieure.

Fred
Messages : 137
Enregistré le : mar. 02 11 , 2004 15:11
Localisation : FR-38-GRENOBLE / Helio + VAE Giant Twist 2.0

Message par Fred » lun. 13 11 , 2006 10:39

Un variateur n'a aucun intérêt sur un moteur électrique puisque justement, son couple maximum est à l'arrêt. En plus, un variateur à courroie est pourri de frottements (sinon on en trouverait sur les vélos)

filomat
Messages : 2564
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Message par filomat » lun. 13 11 , 2006 22:45

Fred a écrit :Un variateur n'a aucun intérêt sur un moteur électrique puisque justement, son couple maximum est à l'arrêt. En plus, un variateur à courroie est pourri de frottements (sinon on en trouverait sur les vélos)
Son couple est maxi ... mais son rendement est mini ... et sa puissance aussi ! :D
Que la force soit électrique !

Avatar du membre
Skippy
Messages : 2642
Enregistré le : sam. 09 05 , 2009 15:51
Localisation : -FR-08-Charleville.Propulseur Ionic TIPP3.2
Contact :

Message par Skippy » jeu. 28 05 , 2009 15:54

SPARTAN a écrit :Merci, la réponse m'éclaire un peu plus sur l'abscence de boite sur les moteurs electriques...donc a vitesse stabilisée la consommation electrique chute! :D
pour avoir vu un VOLTA, il dispose d'une boite de vitesse, surprenant. :?
Ion, TIPP3_08.2, SAV local +/- 30km!(Service Après Vente). PARTI à la CONCURRENCE abandonnant les VE lasagne (RENO..) sans SAV a moins de 500km !

Avatar du membre
Rémy
Messages : 8575
Enregistré le : jeu. 06 07 , 2006 14:48
Mes véhicules : Renault Fluence ZE - Nissan Leaf 2012
Localisation : FR-06-Antibes

Message par Rémy » ven. 29 05 , 2009 9:32

De manière générale, une boite de vitesse est faite pour utiliser le moteur dans une plage de fonctionnement correcte (à la fois en terme de contraintes mécaniques et de rendement).

Sur les thermiques, la plage de fonctionnement est assez faible et limitée par le régime minimum, le régime maximum et la courbe de couple disponible.

Sur les électriques, la plage de régime est plus large (couramment 0 à 10000 tr/min) et le couple est beaucoup plus important à bas régime (c'est même là qu'il est maximum).
On peut donc en général se dispenser de boîte de vitesse, ce qui allège le véhicule et simplifie la conception et la maintenance.

On peut être amené à utiliser une boîte pour augmenter la vitesse maximale du véhicule (sur les modèles sans boîte PSA et Renault, la vitesse maximale est limitée par le régime maximal du moteur, pas par sa puissance) ou (comme on en parle ici et ) pour gagner quelques points de rendement.

filomat
Messages : 2564
Enregistré le : sam. 19 02 , 2005 12:45
Mes véhicules : trottinette électrique archos bolt V2
Localisation : FR-92-MEUDON

Message par filomat » sam. 30 05 , 2009 10:30

On pourrait comparer le moteur électrique à un moteur thermique qui fait patiner son embrayage : Le dégagement de chaleur est à peu près le même dans les deux cas, pour le moteur thermique il se produit en frottement sur les disques de l'embrayage, pour le moteur électrique il se produit par effet joule dans les résistances ohmiques de la batterie, du dispositif de commutation et des bobinages du moteur..

Dans les deux cas la boite de vitesses à plusieurs rapports de démultiplication entre le moteur et les roues permet de réduire les échauffements si on doit évoluer dans une large gamme de vitesses.

Il y a deux bobars journalistiques qui ont fait beaucoup de tort au développement du véhicule électrique, le premier de dire que la consommation kilomètrique se résume au tarif du courant des centrales nucléaires, en passant sous silence l'amortissement des batteries, et le second de dire que le moteur électrique peut toujours se passer de boite de vitesses.

Tout dépend de la gamme de vitesses, d'accélération, de profil de terrain : C'est comme sur un moteur thermique, et il y a un bilan à faire prenant en compte la consommation de la démultiplication mécanique (frottements des engrenages), son supplément de prix, la complexité et le coût.

Pour le vélo assisté les deux systèmes cohabitent actuellement, en gros le moteur pédalier (avec dérailleur plusieurs vitesses) pour les "pépères" qui n'appuient pas trop sur les pédales et qui ont des côtes à fort pourcentage et de petites batteries quelquefois 24 volts, le moteur moyeu pour les sportifs ou ceux qui roulent sur le plat ou qui ont des batteries de grande capacité 36 volts 10 ah plomb ou lithium voire 48 volts lithium.

Pour la trottinette électrique on se contente d'un seul rapport mais on lance la trottinette au pied pour démarrer et on la pousse aussi dans les côtes ( à moins de vouloir la casser le plus vite possible évidemment !).

Que le moteur électrique peut se passer d'embrayage c'est vrai, qu'il puisse se passer de boite de vitesses ce n'est pas toujours vrai.

Le moteur électrique de la prius dispose d'une boite de vitesse "continue" (la combinaison des trains d'engrenages epicYcloïdaux) - la même que celle du moteur thermique : elle sert à la fois aux deux moteurs.

On peut démarrer en quatrième sur un moteur thermique, mais à condition de demander très peu de couple en faisant très peu patiner l'embrayage et en accélérant très doucement, on peu même alors démarrer sur le verglas et on ne grille pas les disques ... C'est la même chose avec un moteur électrique... Si on demande trop de couple on grille le moteur et/ou les mosfet, on fait patiner la roue, on épuise la batterie ... et on se fait rattraper au feu rouge suivant.

Sur la 2 CV citroën à embrayage centrifuge on pouvait démarrer avec n'importe quelle des 4 vitesses enclenchées, mais ç'était évidemment beaucoup plus nerveux et çà ne calait pas si on était en première plutôt qu'en quatrième...c'est la même chose pour le moteur électrique (lui il ne cale pas : il fond !).
Que la force soit électrique !

nlc
Messages : 2139
Enregistré le : ven. 24 03 , 2006 14:11
Localisation : FR-44-Nantes / Tesla model S 85kWh
Contact :

Message par nlc » lun. 10 08 , 2009 20:20

Fred a écrit :Un variateur n'a aucun intérêt sur un moteur électrique puisque justement, son couple maximum est à l'arrêt. En plus, un variateur à courroie est pourri de frottements (sinon on en trouverait sur les vélos)
C'est pas tout à fait vrai.

Un moteur électrique peut effectivement fournir tout son couple à l'arrêt. Mais ce couple peut suffire pour atteindre la puissance requise pour rouler à 100Km/h par exemple, mais pas pour faire accélérer suffisamment le véhicule à basse vitesse.

On s'en sort quand même en prise directe, mais en balançant un courant beaucoup plus important au démarrage et à faible vitesse. Mais en général les moteurs ne sont pas dimensionné pour tenir ce fort courant en continu, sinon ils devraient être beaucoup plus gros.
Et dans cette phase de faible vitesse où on doit palier au manque de la boite de vitesse en balancant plus de courant pour avoir plus de couple, le rendement du moteur n'est pas bon. Plus particulièrement pour les moteur à aimants permanents, mais aussi pour les moteur à excitation !


Justement j'explique tout ça (dont les avantages d'avoir une boite) dans le topic que j'ai crée tout à l'heure sur les boites CVT : http://vehiculeselectriques.free.fr/For ... 2359#62359
[align=center]wallbox, câbles de recharge, BMS, etc... http://www.ve-tronic.fr[/align]

nlc
Messages : 2139
Enregistré le : ven. 24 03 , 2006 14:11
Localisation : FR-44-Nantes / Tesla model S 85kWh
Contact :

Message par nlc » lun. 10 08 , 2009 20:27

oups désolé pour le déterrage de topic, et en plus j'avais pas vu mais filomat a parfaitement expliqué qu'une boite sur un moteur électrique peut avoir un grand intérêt
[align=center]wallbox, câbles de recharge, BMS, etc... http://www.ve-tronic.fr[/align]

voitric
Messages : 844
Enregistré le : lun. 23 02 , 2009 9:12
Localisation : Alsace - Sélestat - 67600
Contact :

Message par voitric » dim. 10 04 , 2011 12:10

Et qu'est ce que ca donne comme bilan si un moteur electrique de 15 Kw par exemple est monté en prise directe sur une entrée de boite automatique d'un petit véhicule , genre R5 ou Clio automatique ? Avantages ? inconvénient ? La boite auto doit tourner en permance a 500 T/m au moins pour garder la pression d'huile même dans une longue descente dans laquelle le moteur srait normalement a l'arret ou en mode régénération. Donc déja la régénération serait impossible et il y auarit une consommation permanente de courrant pour faire tourner le moteur a 500 T/m même sans toucher l'accélérateur. ceci dit, le couple nécéssaire pour juste entretenir la pressiondans la boite est faible. Par contre, la boite auto permettrait une meilleure gestion du rapport T/m - Couple a la roue et permettrait peut être d'éviter des surchauffes, ds appels de courrants importants etc....vous avez des idées ou des commentaires a ce sujet....

Je viens d'acheter une R5 automatique pour cet exercice mais ca demande encore a murrir....si j me trompe d'orientation, je vire la boite auto et elle recevra un moteur en prise direct sur le différentiel.

Economiqument, cela ne coutera pas baucoup plus cher d'essayer de laisser la boite auto et faire un bilan de performance et ensuite la supprimer pour faire un bilan sans elle et comparer....vous en pensz quoi ?

Merci pour vos idées et commentaires.
Parceque le monde de demain ne nous appartient pas...
Lumeneo Neoma - Lumeneo Smera - Quad ORA 12

costet
Messages : 1022
Enregistré le : lun. 06 10 , 2008 10:02
Mes véhicules : Peugeot Scootelec
Localisation : FR-88-Epinal

Message par costet » dim. 10 04 , 2011 14:52

voitric a écrit :Economiquement, cela ne coutera pas beaucoup plus cher d'essayer de laisser la boite auto et faire un bilan de performance et ensuite la supprimer
ça va coûter du temps, ça déjà c'est sûr....
une boîte auto, surtout ancienne conception, va gaspiller de l'énergie en glissements hydrauliques. Donc tout le bénéfice d'un meilleur point de fonctionnement du moteur élecrique est gaspillé. De plus, la boîte est pilotée électroniquement en fonction des caractéristiques du moteur essence; pour intervenir dans cette programmation, il faut se lever de bonne heure....

voitric
Messages : 844
Enregistré le : lun. 23 02 , 2009 9:12
Localisation : Alsace - Sélestat - 67600
Contact :

Message par voitric » dim. 10 04 , 2011 15:20

Et hop.....un bon argument pour benner la boite auto.......d'autres ?
Parceque le monde de demain ne nous appartient pas...
Lumeneo Neoma - Lumeneo Smera - Quad ORA 12

Avatar du membre
Remundo
Banni
Messages : 3239
Enregistré le : lun. 16 06 , 2008 17:28
Mes véhicules : Citroën Berlingo Nicad, Volkswagen Golf GTE
Localisation : FR-63-CLERMONT FERRAND
Contact :

Message par Remundo » dim. 10 04 , 2011 21:46

personnellement, je laisserais les boîtes mécaniques, mais démonterais les boîtes auto. Elles mangent 10% de la puissance, voire plus (avec convertisseur hydraulique de couple, genre je fais barboter à mort et je regarde ce qu'il y a en sortie).

Même les tracteurs s'y sont mis, et maintenant, un tracteur de 110 Ch à boîte hydraulique tirent moins bien qu'un de 100 Ch en boîte mécanique...

Et on parlera d'économie de pétrole après ça... :roll:
ImageImageImage

Répondre

Retourner vers « Moteurs électriques et transmissions »